par

Bienvenue sur coronavirus statistiques,
seul site de statistiques COVID-19 allant du
département au continent

POINT DE SITUATION | ALLEMAGNE

Mercredi 24 juin 2020

Nouveaux clusters et reconfinement effectif

Les yeux de l’Europe sont toujours tournés vers l’Allemagne. Adoubé comme le bon élève dans la gestion de la crise sanitaire, le pays a profité d’une stabilisation de la situation pour accélérer le processus de déconfinement. Pourtant, alors que la situation semblait stabilisée, le taux de reproduction du virus a brusquement bondi de 1,79 à 2,88 dimanche – il est actuellement de 2,76. En outre, un nouveau foyer de plus de 1 500 cas a encore été identifié mardi dans le plus grand abattoir d’Europe à Rheda-Wiedenbrück. En conséquence, la Rhénanie-du-Nord-Westphalie a prononcé le reconfinement de deux cantons jusqu’au 30 juin. Quelques 645 000 habitants sont concernés.

Au total, le Robert Koch Institute identifie 190 862 cas (+ 503 en 24h) au total pour 8 895 décès (+ 10 en 24h). A Berlin, 7 916 cas déclarés ont été identifiés pour 211 décès. Même dans la capitale, la partie est loin d’être gagnée. Ainsi, 369 ménages de la capitale ont été reconfinés après la découverte d’un cluster de 57 cas apparu dans six immeubles du quartier de Neukölln. Un autre foyer a également été identifié dans un abattoir de Gütersloch où 1 331 personnes ont été contaminées cette semaine.

Malgré tout, les activités reprennent aux quatre coins du pays avec notamment la réouverture des bars et restaurants. A l’occasion de son week-end de réouverture, le grand parc d’attractions Europa-Park a accueilli 10 000 visiteurs. A l’heure du premier bilan, le pari du football en Allemagne peut-être qualifié de réussite et est clairement en passe d’être gagné. La 33e journée s’est jouée d’ailleurs le week-end dernier. Les théâtres commencent également à rouvrir, dans des conditions de sécurité strictes cependant. Tout semble se passer conformément au plan mis en place et les autorités ont ainsi décidé d’assouplir les mesures de distanciation sociale à partir du 29 juin, soit une semaine avant la date initialement prévue. Les grands rassemblements (festivals, fêtes, etc.) devraient néanmoins être interdits jusqu’en novembre.

La frontière avec le Luxembourg a été la première à rouvrir. Concernant la France, la réouverture complète et sans restriction de la frontière a été opérée comme prévue dans la nuit de dimanche à lundi. Les mises en garde sur les voyages touristiques en Europe vont être levées au même moment. En revanche, le territoire devrait demeurer inaccessible aux ressortissants non-européens jusqu’à la fin du mois d’août.

La vigilance reste globalement de mise, notamment en raison de la crainte des phénomènes de « superpropagateurs ». Des micro-clusters ont en effet identifiés ces dernières semaines. L’industrie de la viande a notamment été particulièrement touchée, et de nombreux foyers sont apparus dans les abattoirs et usines du pays. Berlin se penche sur des solutions afin de réguler plus strictement le secteur. Un grand ménage est même évoqué au cours des mois à venir. Début mai, une quarantaine de personnes avaient été contaminées lors d’une messe à Francfort.

Des analyses, notamment géographiques, permettent de tirer des premiers enseignements sur les différences observées entre l’Allemagne et la France à propos de la propagation du virus.

Explorateur

Choisissez votre pays