par

Bienvenue sur coronavirus statistiques,
seul site de statistiques COVID-19 allant du
département au continent

BILAN CORONAVIRUS ETATS-UNIS | TOUS LES ÉDITOS DEPUIS LE DÉBUT DE LA PANDÉMIE

 

 

LES ARCHIVES DE TOUTES NOS ANALYSES QUOTIDIENNES DEPUIS LE 12 AVRIL 2020 : LES BILANS DE LA PANDÉMIE AUX USA

 

Le dernier article publié

 

Etats-Unis : entre espoirs incertains et inquiétudes réelles

Malgré quelques signaux positifs, le pays reste englué dans la pandémie

Après des semaines de hausse, la courbe des contaminations quotidiennes se stabilise enfin dans une tendance baissière. Pour autant, les statistiques d’ensemble demeurent inquiĂ©tantes, tout comme les nombreuses incohĂ©rences dans la gestion de la pandĂ©mie.

Lire la suite

 

 

Les synthèses et accès direct aux articles jour par jour

 

Etats-Unis : entre espoirs incertains et inquiétudes réelles

Malgré quelques signaux positifs, le pays reste englué dans la pandémie

Après des semaines de hausse, la courbe des contaminations quotidiennes se stabilise enfin dans une tendance baissière. Pour autant, les statistiques d’ensemble demeurent inquiĂ©tantes, tout comme les nombreuses incohĂ©rences dans la gestion de la pandĂ©mie.

Lire la suite

 

Etats-Unis : enfin une lueur d'espoir ?

Les tendances sont enfin baissières, mais la partie n’est pas gagnĂ©e

Après des semaines de hausse, la courbe des contaminations quotidiennes se stabilise enfin dans une tendance baissière. L’inquiĂ©tude demeure toutefois dans un pays oĂą les disparitĂ©s et les incohĂ©rences politiques n’aident en rien Ă  juguler l’Ă©pidĂ©mie.

Lire la suite

 

Etats-Unis : l'été meurtrier

Plus de 2 000 morts en 24h, du jamais-vu depuis 3 mois

La situation s’empire outre-Atlantique. Jeudi, les Etats-Unis ont enregistrĂ© un pic de dĂ©cès très inquiĂ©tant, qui les ramène trois mois en arrière. L’Ă©pidĂ©mie continue sa propagation et les signaux sont au rouge dans la majoritĂ© des Etats.

Lire la suite

 

Etats-Unis : rien de neuf sous le soleil

150 000 morts et une situation toujours préoccupante

L’Ă©pidĂ©mie continue de se propager Ă  vitesse grand V dans le pays. Les cas de contaminations quotidiennes augmentent continuellement et laissent craindre le pire pour les mois Ă  venir.

Lire la suite

 

Etats-Unis : des courbes toujours Ă  la hausse

La barre symbolique des 4 millions de cas a été franchie

La situation inquiète toujours aux Etats-Unis oĂą l’Ă©pidĂ©mie semble hors de contrĂ´le. Les cas de contaminations quotidiennes augmentent continuellement et laissent craindre le pire pour les mois Ă  venir.

Lire la suite

 

Face au coronavirus, la Californie fait machine arrière

La Californie n’a malheureusement pas le choix. Arrière toute.

La situation inquiète aux Etats-Unis oĂą l’Ă©pidĂ©mie semble hors de contrĂ´le. Alors que tous les Etats Ă©taient lancĂ©s dans le dĂ©confinement, on assiste actuellement Ă  un brutal retour en arrière, notamment en Californie oĂą de nombreuses restrictions ont Ă©tĂ© (rĂ©)imposĂ©es lundi.

Lire la suite

 

Point de situation Coronavirus Etats-Unis - Mercredi 8 Juillet

60 000 cas en 24h… un inquiĂ©tant record !

MalgrĂ© une tendance des dĂ©cès  baissière depuis dĂ©but juin, le nombre de contaminations, Ă  l’inverse, explose. Mardi 7 juillet, le pays a ainsi enregistrĂ© plus de 60 000 nouveaux cas en 24h, soit un nouveau record.

Lire la suite

 

Point de situation Coronavirus Etats-Unis - Vendredi 3 Juillet

Un nouveau record de contaminations

MalgrĂ© une tendance des dĂ©cès  baissière depuis dĂ©but juin, le nombre de contaminations, Ă  l’inverse, explose. Jeudi 3 juillet, le pays a ainsi enregistrĂ© 53 069 nouveaux cas en 24h, soit un nouveau record.

Lire la suite

 

Point de situation Coronavirus Etats-Unis - Lundi 22 Juin

En juin, les courbes des décès à la baisse

Il est toujours délicat de tirer des conclusions sur la situation aux Etats-Unis où la pandémie est encore loin d’être jugulée. La tendance est malgré tout baissière depuis début juin, les pics de fin avril – début mai aux alentours de 3 000 décès quotidiens semblant aujourd’hui clairement derrière.

Lire la suite

 

Point de situation Coronavirus Etats-Unis - Dimanche 21 Juin

En juin, les courbes des décès à la baisse

Il est toujours délicat de tirer des conclusions sur la situation aux Etats-Unis où la pandémie est encore loin d’être jugulée. La tendance est malgré tout baissière depuis début juin, les pics de fin avril – début mai aux alentours de 3 000 décès quotidiens semblant aujourd’hui clairement derrière.

Lire la suite

 

Point de situation Coronavirus Etats-Unis - Samedi 20 Juin

En juin, les courbes des décès à la baisse

Il est toujours délicat de tirer des conclusions sur la situation aux Etats-Unis où la pandémie est encore loin d’être jugulée. La tendance est malgré tout baissière depuis début juin, les pics de fin avril – début mai aux alentours de 3 000 décès quotidiens semblant aujourd’hui clairement derrière.

Lire la suite

 

Point de situation Coronavirus Etats-Unis - Vendredi 19 Juin

En juin, les courbes des décès à la baisse

Il est toujours délicat de tirer des conclusions sur la situation aux Etats-Unis où la pandémie est encore loin d’être jugulée. La tendance est malgré tout baissière depuis début juin, les pics de fin avril – début mai aux alentours de 3 000 décès quotidiens semblant aujourd’hui clairement derrière.

Lire la suite

 

Point de situation Coronavirus Etats-Unis - Jeudi 18 Juin

Les courbes des décès à la baisse

Il est toujours délicat de tirer des conclusions sur la situation aux Etats-Unis où la pandémie est encore loin d’être jugulée. La tendance est malgré tout baissière depuis début juin, les pics de fin avril – début mai aux alentours de 3 000 décès quotidiens semblant aujourd’hui clairement derrière.

Lire la suite

 

Point de situation Coronavirus Etats-Unis - Mercredi 17 Juin

Les courbes des décès à la baisse

Il est toujours délicat de tirer des conclusions sur la situation aux Etats-Unis où la pandémie est encore loin d’être jugulée. La tendance est malgré tout baissière depuis début juin, les pics de fin avril – début mai aux alentours de 3 000 décès quotidiens semblant aujourd’hui clairement derrière.

Lire la suite

 

Point de situation Coronavirus Etats-Unis - Mardi 16 Juin

Les courbes des décès à la baisse

Il est toujours délicat de tirer des conclusions sur la situation aux Etats-Unis où la pandémie est encore loin d’être jugulée. La tendance est malgré tout baissière depuis début juin, les pics de fin avril – début mai aux alentours de 3 000 décès quotidiens semblant aujourd’hui clairement derrière.

 

Lire la suite

 

Point de situation Etats-Unis - Lundi 15 Juin

Les courbes des décès à la baisse

Il est toujours délicat de tirer des conclusions sur la situation aux Etats-Unis où la pandémie est encore loin d’être jugulée. La tendance est malgré tout baissière depuis début juin, les pics de fin avril – début mai aux alentours de 3 000 décès quotidiens semblant aujourd’hui clairement derrière.

Lire la suite

 

Point de situation Coronavirus Etats-Unis - Samedi 13 Juin

Les courbes des décès à la baisse

Il est toujours délicat de tirer des conclusions sur la situation aux Etats-Unis où la pandémie est encore loin d’être jugulée. La tendance est malgré tout baissière depuis début juin, les pics de fin avril – début mai aux alentours de 3 000 décès quotidiens semblant aujourd’hui clairement derrière.

Lire la suite

 

Point de situation Coronavirus Etats-Unis - Vendredi 12 Juin

Des signaux encourageants ?

Il est toujours délicat de tirer des conclusions sur la situation aux Etats-Unis où la pandémie est encore loin d’être jugulée. La tendance est malgré tout baissière depuis début juin, les pics de fin avril – début mai aux alentours de 3 000 décès quotidiens semblant aujourd’hui clairement derrière.

Lire la suite

 

Point de situation Coronavirus Etats-Unis - Jeudi 11 Juin

Des signaux encourageants ?

Il est toujours délicat de tirer des conclusions sur la situation aux Etats-Unis où la pandémie est encore loin d’être jugulée. La tendance est malgré tout baissière depuis début juin, les pics de fin avril – début mai aux alentours de 3 000 décès quotidiens semblant aujourd’hui clairement derrière.

Lire la suite

 

Point de situation Coronavirus Etats-Unis - Mercredi 10 Juin

Les courbes des décès à la baisse

Il est toujours délicat de tirer des conclusions sur la situation aux Etats-Unis où la pandémie est encore loin d’être jugulée. La tendance est malgré tout baissière depuis début juin, les pics de fin avril – début mai aux alentours de 3 000 décès quotidiens semblant aujourd’hui clairement derrière.

Lire la suite

 

Point de situation Coronavirus Etats-Unis - Mardi 9 Juin

Des signaux encourageants ?

Il est toujours dĂ©licat de tirer des conclusions sur la situation aux Etats-Unis. Il semble que la tendance soit malgrĂ© tout baissière depuis dĂ©but juin, les pics de fin avril – dĂ©but mai aux alentours de 3 000 dĂ©cès quotidiens semblant aujourd’hui clairement derrière.

Lire la suite

 

Point de situation Coronavirus Etats-Unis - Lundi 8 Juin

Des signaux encourageants ?

Il est toujours dĂ©licat de tirer des conclusions sur la situation aux Etats-Unis. Il semble que la tendance soit malgrĂ© tout baissière depuis dĂ©but juin, les pics de fin avril – dĂ©but mai aux alentours de 3 000 dĂ©cès quotidiens semblant aujourd’hui clairement derrière.

Lire la suite

 

Point de situation Coronavirus Etats-Unis - Dimanche 7 Juin

Des signaux encourageants ?

Les courbes continuent d’osciller aux Etats-Unis, rendant difficile sinon impossible l’Ă©tablissement de tendances fortes mĂŞme si l’on observe depuis plusieurs jours des chiffres tournant autour des 1 000 dĂ©cès quotidiens.

Lire la suite

 

Point de situation Coronavirus Etats-Unis - Samedi 6 Juin

Des signaux encourageants ?

Les courbes continuent d’osciller aux Etats-Unis, rendant difficile sinon impossible l’Ă©tablissement de tendances fortes mĂŞme si l’on observe depuis plusieurs jours des chiffres tournant autour des 1 000 dĂ©cès quotidiens.

Lire la suite

 

Point de situation Coronavirus Etats-Unis - Vendredi 5 Juin

Des signaux encourageants ?

Les courbes continuent d’osciller aux Etats-Unis, rendant difficile sinon impossible l’Ă©tablissement de tendances fortes. Jeudi, le cap des 1 000 dĂ©cès a encore Ă©tĂ© atteint avec 1 021 nouvelles victimes enregistrĂ©es en 24h mais la tendance est globalement baissière.

Lire la suite

 

Point de situation Coronavirus Etats-Unis - Jeudi 4 Juin

Des signaux encourageants ?

Les courbes continuent d’osciller aux Etats-Unis, rendant difficile sinon impossible l’Ă©tablissement de tendances fortes. Mercredi, la barre est redescendue juste sous les 1 000 dĂ©cès avec 919 nouvelles victimes enregistrĂ©es en 24h. La tendance est globalement baissière.

Lire la suite

 

Point de situation Coronavirus Etats-Unis - Mercredi 3 Juin

Des signaux encourageants ?

Les courbes continuent d’osciller aux Etats-Unis, rendant difficile sinon impossible l’Ă©tablissement de tendances fortes. Mardi, la barre des 1 000 dĂ©cès a de nouveau Ă©tĂ© franchie avec 1 081 nouvelles victimes enregistrĂ©es en 24h.

Lire la suite

 

Point de situation Coronavirus Etats-Unis - Mardi 2 Juin

Des signaux encourageants ?

La courbe a connu une lĂ©gère hausse aux Etats-Unis lundi. Après les 598 dĂ©cès enregistrĂ©s dimanche, 743 nouvelles victimes ont Ă©tĂ© comptabilisĂ©s en 24h. Elles viennent s’ajouter Ă  un bilan officiel qui a franchi la semaine passĂ©e la barre symbolique et redoutĂ©e des 100 000 victimes officiellement comptabilisĂ©es (105 099).

Lire la suite

 

 

Vue d’ensemble au Dimanche 31 mai

 

Dimanche 31 mai [Analyse des données du 30/05] 

La courbe est enfin lĂ©gèrement redescendue aux Etats-Unis, mĂŞme si la tendance demeure inquiĂ©tante. 960 nouveaux dĂ©cès ont ainsi Ă©tĂ© enregistrĂ©s en 24h. Ils viennent s’ajouter Ă  un bilan officiel qui a franchi cette semaine la barre symbolique et redoutĂ©e des 100 000 victimes officiellement comptabilisĂ©es (103 758).

Plusieurs modèles Ă©pidĂ©miologiques avaient prĂ©dit que le nombre de 100 000 dĂ©cès sera atteint d’ici juin et ont donc Ă©tĂ© vĂ©rifiĂ©s. Le chiffre de 113 000 est dĂ©sormais Ă©voquĂ© d’ici la mi-juin. Si ces prĂ©dictions sont loin d’ĂŞtre parfaites, elles peuvent malgrĂ© tout dĂ©livrer de prĂ©cieux enseignements, Ă  plus d’un titre. La Maison Blanche a Ă©galement revu ses prĂ©visions Ă  la hausse et Ă©voque dĂ©sormais un bilan qui pourrait aller jusqu’Ă  240 000 dĂ©cès.

En valeur absolue, les Etats-Unis sont de loin le pays de plus touchĂ© au monde devant le Royaume-Uni (38 376) et l’Italie (33 340). Ils n’apparaissent toutefois qu’au 9e rang du classement des nations rapportĂ©es Ă  leur population (avec un ratio de 31,4 dĂ©cès pour 100 000 habitants contre 81 dĂ©cès pour 100 000 habitants en Belgique et 42 pour la France). La situation demeure difficile Ă  bien Ă©valuer dans un pays vaste, touchĂ© de manière disparate et dont les politiques ne sont pas uniformes au niveau des diffĂ©rents Etats. Le suivi – et donc la gestion globale de l’Ă©pidĂ©mie – se rĂ©vèlent extrĂŞmement laborieux. Un exemple ? Les donnĂ©es de dĂ©pistage diffèrent entre le CDC et les Etats… et peuvent aller jusqu’Ă  des Ă©carts constatĂ©s de 31% comme en Floride !

Environ 20 000 Ă  30 000 nouveaux cas sont dĂ©clarĂ©s chaque jour, soit une augmentation extrĂŞmement rĂ©gulière de + 1/2% / 24h. Au total, 1 769 776 cas ont Ă©tĂ© confirmĂ©s aux USA – pour plus de 16 millions de tests pratiquĂ©s au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project. A titre de comparaison, le 2e pays le plus atteint est le BrĂ©sil avec 498 440 dĂ©pistages positifs. En fin de semaine passĂ©e, Donald Trump a d’ailleurs fermĂ© les frontières des USA aux Ă©trangers venant du BrĂ©sil. MalgrĂ© une augmentation des tests effectuĂ©s, les chiffres rĂ©els demeurent vraisemblablement supĂ©rieurs. Le suivi Ă©laborĂ© par Politico propose un suivi prĂ©cis de l’apparition quotidienne des cas dans le pays. Il peut ĂŞtre complĂ©tĂ© par un nouvel outil de visualisation, mis au point par Peter James Walker de PublicRelay, qui permet notamment de suivre les campagnes de dĂ©pistage Etat par Etat.

Par ailleurs, le processus pour tester les personnes se rĂ©vèle bien plus complexe qu’il n’y paraĂ®t, ainsi que le dĂ©taille cet excellent article de Vox. La stratĂ©gie – ou l’absence de stratĂ©gie – de l’administration Trump pourrait Ă©galement avoir de sĂ©rieuses consĂ©quences. A l’instar de la France – et de tous les autres pays -, le dĂ©compte exact est rendu impossible en raison du dĂ©cès de personnes non diagnostiquĂ©es. Le dĂ©compte reprĂ©sente une opĂ©ration très dĂ©licate, et l’on peut dĂ©boucher, sans surprise, sur des bilans sous-Ă©valuĂ©s ou Ă  l’inverse sur-Ă©valuĂ©s. En outre, le CDC aurait confondu les tests de viralitĂ© et ceux visant Ă  identifier des anticorps dans ses bilans, ce qui n’arrange rien Ă  l’affaire…

 

La situation Ă  New York

 

New York reste l’Etat le plus touchĂ© avec plus de 360 000 cas. En ce qui concerne le nombre exact victimes, les bilans diffèrent. Les autoritĂ©s locales Ă©voquent 23 780 dĂ©cès quand la JHU et le CDC avancent un chiffre proche de 30 000 Cette diffĂ©rence correspond aux 5 000 personnes qui sont très probablement dĂ©cĂ©dĂ©es de causes liĂ©es au virus sans qu’il y ait forcĂ©ment eu reconnaissance officielle. Les mesures prises ont malgrĂ© tout portĂ© leurs fruits. Les courbes sont dĂ©sormais stables depuis plusieurs semaines. Le nombre d’hospitalisations, de personnes en rĂ©animation et de nouvelles hospitalisations sont Ă  la baisse. Dans l’Ouest de l’Etat, les chiffres actuels sont ainsi les plus bas entrevus depuis dĂ©but avril.

L’Ă©volution plutĂ´t favorable de la situation a finalement ouvert la voie Ă  la rĂ©ouverture. Le week-end dernier, Ă  l’occasion du Memorial Day, l’accès aux plages a Ă©tĂ© restaurĂ©. 5 rĂ©gions ont enclenchĂ© la phase 2 du processus de dĂ©confinement. Long Island vient d’assouplir les mesures de confinement. Dès lors, sur les 10 rĂ©gions de l’Etat, New York City demeure dĂ©sormais la seule Ă  rester complètement fermĂ©e. Le gouverneur Andrew Cuomo a toutefois donnĂ© une Ă©chĂ©ance : la phase 1 du processus de rĂ©ouverture sera enclenchĂ©e aux alentours du 8 juin.

 

Zones sensibles

 

Le New Jersey limitrophe est Ă©galement sĂ©vèrement impactĂ© avec plus de 159 000 cas et 11 000 dĂ©cès. La pandĂ©mie fait d’ailleurs bien plus de dĂ©gâts Ă  l’est du pays. Les Etats de New York et du New Jersey reprĂ©sentent Ă  eux deux près de 50% du total des cas et 38% des dĂ©cès. Ainsi, New York prĂ©sente un rapport de 152 dĂ©cès / 100 000 habitants – et 249 / 100 000 hab. Ă  New York City. Ce chiffre est de 131 pour le New Jersey. En revanche, l’ouest est relativement Ă©pargnĂ© jusqu’Ă  prĂ©sent. Ainsi, la Californie affiche un bilan de 11 dĂ©cès pour 100 000 habitants (4 214 dĂ©cès au total). Au Texas, deuxième Etat le plus peuplĂ©, le chiffre tombe Ă  6 (1 676 dĂ©cès au total).

La pandĂ©mie semble toutefois entrer dans une deuxième phase. Les points chauds sont en train de switcher, avec une tendance actuellement Ă  la hausse dans 17 Etats… qui n’Ă©taient pas les premiers touchĂ©s. Le Texas arrive ainsi en tĂŞte des nouvelles zones sensibles, devant l’Arizona, l’Illinois, le Colorado et l’Ohio.

Des foyers surgissent toujours. Sioux City (Iowa) et Gallup (New Mexico) ont affichĂ© des signaux inquiĂ©tants avec un ratio qui a pu franchir la barre de 10 cas / 1 000 hab. sur la dernière quinzaine (Ă  titre de comparaison, le ratio Ă  NY est de 1,36 / 1 000 sur la mĂŞme pĂ©riode), mĂŞme si la situation semble s’est depuis stabilisĂ©e. MalgrĂ© les mesures prĂ©ventives prises très tĂ´t, la Californie n’est pas plus Ă  l’abri qu’une autre rĂ©gion. Ainsi, 858 cas ont Ă©tĂ© identifiĂ©s Ă  El Centro lors des deux dernières semaines. Idem pour le Texas oĂą un foyer vient de surgir Ă  Huntsville, ville qui affiche un taux de croissance quotidien de nouveaux cas inquiĂ©tant (+ 13% en 24h). Fayetteville-Springdale, dans l’Arkansas, connaĂ®t Ă©galement une Ă©ruption au niveau des cas qui doit ĂŞtre surveillĂ©e (+ 10% en 24h).

 

DĂ©confinement

 

Le processus de dĂ©confinement se poursuit Ă  grande vitesse. Aujourd’hui, les 50 Etats sont ainsi engagĂ©s, Ă  des niveaux diffĂ©rents certes, dans une logique de levĂ©e des restrictions.

Les Etats dirigĂ©s par des gouverneurs rĂ©publicains (GĂ©orgie, Tennessee, Floride, etc.) ont Ă©tĂ© les premiers Ă  enclencher la manĹ“uvre. Les manifestations anti-confinement, illustrĂ©es par les images de militants armĂ©s dans l’enceinte du Capitole du Michigan, seront assurĂ©ment un fait marquant de la pĂ©riode. En Californie, les autoritĂ©s se montrent bien plus prudentes, notamment Ă  Los Angeles et San Francisco. Dans le comtĂ© de Los Angeles, les directives de confinement devraient ainsi ĂŞtre prolongĂ©es de 3 mois. A New York, 9 rĂ©gions sur 10 sont engagĂ©s dans un processus de dĂ©confinement et l’accès aux plages a Ă©tĂ© rĂ©tabli Ă  l’occasion du week-end du Memorial Day. De nombreux experts estiment le processus risquĂ© et prĂ©maturĂ©. Le New Yorker analyse ainsi ce qui s’apparente Ă  un vĂ©ritable « rush » qui se dĂ©roule dans le dĂ©sordre. Dans le pays, les festivitĂ©s liĂ©es au Memorial Day ont dĂ©bouchĂ© sur de nombreuses scènes oĂą le concept de distanciation sociale n’Ă©tait manifestement pas au rendez-vous.

 

 

Avancée du processus de déconfinement Etat par Etat

 

Source : New York Times

 

 

Un article Ă  lire

As states start to reopen, here’s where people are going (Washington Post)

 

Le point Donald Trump

Donald Trump est sur tous les fronts en ce moment ! MĂ©dias, plateformes sociales, OMS, opposition, Chine… personne n’Ă©chappe au courroux du prĂ©sident amĂ©ricain. Samedi soir, il s’est encore rĂ©pandu sur Twitter, pour commenter la situation sociale explosive engendrĂ©e par le meurtre de George Floyd Ă  Minneapolis, accusant notamment les gouverneurs et maires dĂ©mocrates de faire preuve de laxisme. Il a par ailleurs Ă©pinglĂ© ces cibles favorites (New York Times, Washington Post, CNN, etc.) de relayer encore et toujours des « fake news » qui sont les « ennemies du peuple ». Le point complet avec Deadline.

 

 

Vue d’ensemble au Samedi 30 mai

 

Samedi 30 mai [Analyse des données du 29/05] 

La courbe ne descend plus depuis trois jours aux Etats-Unis. Vendredi, 1 225 nouveaux dĂ©cès ont ainsi Ă©tĂ© enregistrĂ©s en 24h. Ils viennent s’ajouter Ă  un bilan officiel qui a franchi la barre symbolique et redoutĂ©e des 100 000 victimes officiellement comptabilisĂ©es (102 836).

Plusieurs modèles Ă©pidĂ©miologiques avaient prĂ©dit que le nombre de 100 000 dĂ©cès sera atteint d’ici juin et ont donc Ă©tĂ© vĂ©rifiĂ©s. Le chiffre de 113 000 est dĂ©sormais Ă©voquĂ© d’ici la mi-juin. Si ces prĂ©dictions sont loin d’ĂŞtre parfaites, elles peuvent malgrĂ© tout dĂ©livrer de prĂ©cieux enseignements, Ă  plus d’un titre. La Maison Blanche a Ă©galement revu ses prĂ©visions Ă  la hausse et Ă©voque dĂ©sormais un bilan qui pourrait aller jusqu’Ă  240 000 dĂ©cès.

En valeur absolue, les Etats-Unis sont de loin le pays de plus touchĂ© au monde devant le Royaume-Uni (38 161) et l’Italie (33 229). Ils n’apparaissent toutefois qu’au 9e rang du classement des nations rapportĂ©es Ă  leur population (avec un ratio de 31,1 dĂ©cès pour 100 000 habitants contre 81 dĂ©cès pour 100 000 habitants en Belgique et 42 pour la France). La situation demeure difficile Ă  bien Ă©valuer dans un pays vaste, touchĂ© de manière disparate et dont les politiques ne sont pas uniformes au niveau des diffĂ©rents Etats. Le suivi – et donc la gestion globale de l’Ă©pidĂ©mie – se rĂ©vèlent extrĂŞmement laborieux. Un exemple ? Les donnĂ©es de dĂ©pistage diffèrent entre le CDC et les Etats… et peuvent aller jusqu’Ă  des Ă©carts constatĂ©s de 31% comme en Floride !

Environ 20 000 Ă  30 000 nouveaux cas sont dĂ©clarĂ©s chaque jour, soit une augmentation extrĂŞmement rĂ©gulière de + 1/2% / 24h. Au total, 1 747 087 cas ont Ă©tĂ© confirmĂ©s aux USA – pour plus de 16 millions de tests pratiquĂ©s au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project. A titre de comparaison, le 2e pays le plus atteint est le BrĂ©sil avec 465 166 dĂ©pistages positifs. En fin de semaine passĂ©e, Donald Trump a d’ailleurs fermĂ© les frontières des USA aux Ă©trangers venant du BrĂ©sil. MalgrĂ© une augmentation des tests effectuĂ©s, les chiffres rĂ©els demeurent vraisemblablement supĂ©rieurs. Le suivi Ă©laborĂ© par Politico permet un suivi prĂ©cis de l’apparition quotidienne des cas dans le pays. Il peut ĂŞtre complĂ©tĂ© par un nouvel outil de visualisation, mis au point par Peter James Walker de PublicRelay, qui permet notamment de suivre les campagnes de dĂ©pistage Etat par Etat.

Par ailleurs, le processus pour tester les personnes se rĂ©vèle bien plus complexe qu’il n’y paraĂ®t, ainsi que le dĂ©taille cet excellent article de Vox. La stratĂ©gie – ou l’absence de stratĂ©gie – de l’administration Trump pourrait Ă©galement avoir de sĂ©rieuses consĂ©quences. A l’instar de la France – et de tous les autres pays -, le dĂ©compte exact est rendu impossible en raison du dĂ©cès de personnes non diagnostiquĂ©es. Le dĂ©compte reprĂ©sente une opĂ©ration très dĂ©licate, et l’on peut dĂ©boucher, sans surprise, sur des bilans sous-Ă©valuĂ©s ou Ă  l’inverse sur-Ă©valuĂ©s. En outre, le CDC aurait confondu les tests de viralitĂ© et ceux visant Ă  identifier des anticorps dans ses bilans, ce qui n’arrange rien Ă  l’affaire…

 

La situation Ă  New York

 

New York reste l’Etat le plus touchĂ© avec plus de 360 000 cas. En ce qui concerne le nombre exact victimes, les bilans diffèrent. Les autoritĂ©s locales Ă©voquent 23 780 dĂ©cès quand la JHU et le CDC avancent un chiffre proche de 30 000 Cette diffĂ©rence correspond aux 5 000 personnes qui sont très probablement dĂ©cĂ©dĂ©es de causes liĂ©es au virus sans qu’il y ait forcĂ©ment eu reconnaissance officielle. Les mesures prises ont malgrĂ© tout portĂ© leurs fruits. Les courbes sont dĂ©sormais stables depuis plusieurs semaines. Le nombre d’hospitalisations, de personnes en rĂ©animation et de nouvelles hospitalisations sont Ă  la baisse. Dans l’Ouest de l’Etat, les chiffres actuels sont ainsi les plus bas entrevus depuis dĂ©but avril.

L’Ă©volution plutĂ´t favorable de la situation a finalement ouvert la voie Ă  la rĂ©ouverture. Le week-end dernier, Ă  l’occasion du Memorial Day, l’accès aux plages a Ă©tĂ© restaurĂ©. Long Island vient d’assouplir les mesures de confinement. Dès lors, sur les 10 rĂ©gions de l’Etat, New York City demeure dĂ©sormais la seule Ă  rester complètement fermĂ©e. Le gouverneur Andrew Cuomo a toutefois donnĂ© une Ă©chĂ©ance : la phase 1 du processus de rĂ©ouverture sera enclenchĂ©e aux alentours du 8 juin.

 

Zones sensibles

 

Le New Jersey limitrophe est Ă©galement sĂ©vèrement impactĂ© avec plus de 158 000 cas et 11 000 dĂ©cès. La pandĂ©mie fait d’ailleurs bien plus de dĂ©gâts Ă  l’est du pays. Les Etats de New York et du New Jersey reprĂ©sentent Ă  eux deux 48% du total des cas et 38% des dĂ©cès. Ainsi, New York prĂ©sente un rapport de 152 dĂ©cès / 100 000 habitants – et 248 / 100 000 hab. Ă  New York City. Ce chiffre est de 130 pour le New Jersey. En revanche, l’ouest est relativement Ă©pargnĂ© jusqu’Ă  prĂ©sent. Ainsi, la Californie affiche un bilan de 10 dĂ©cès pour 100 000 habitants (4 144 dĂ©cès au total). Au Texas, deuxième Etat le plus peuplĂ©, le chiffre tombe Ă  6 (1 644 dĂ©cès au total).

La pandĂ©mie semble toutefois entrer dans une deuxième phase. Les points chauds sont en train de switcher, avec une tendance actuellement Ă  la hausse dans 17 Etats… qui n’Ă©taient pas les premiers touchĂ©s. Le Texas arrive ainsi en tĂŞte des nouvelles zones sensibles, devant l’Arizona, l’Illinois, le Colorado et l’Ohio.

Des foyers surgissent toujours. Sioux City (Iowa) et Gallup (New Mexico) ont affichĂ© des signaux inquiĂ©tants avec un ratio de plus de 10 cas / 1 000 hab. sur la dernière quinzaine (Ă  titre de comparaison, le ratio Ă  NY est de 1,51 / 1 000 sur la mĂŞme pĂ©riode), mĂŞme si la situation semble s’est depuis stabilisĂ©e. MalgrĂ© les mesures prĂ©ventives prises très tĂ´t, la Californie n’est pas plus Ă  l’abri qu’une autre rĂ©gion. Ainsi, 350 cas ont Ă©tĂ© identifiĂ©s Ă  Hanford-Corcoran lors des deux dernières semaines. Idem pour le Texas oĂą un foyer vient de surgir Ă  Huntsville, ville qui affiche un taux de croissance quotidien de nouveaux cas inquiĂ©tant (+6% en 24h). Fayetteville-Springdale, dans l’Arkansas, connaĂ®t Ă©galement une Ă©ruption au niveau des cas qui doit ĂŞtre surveillĂ©e (+ 10% en 24h).

 

DĂ©confinement

 

Le processus de dĂ©confinement se poursuit Ă  grande vitesse. Aujourd’hui, les 50 Etats sont ainsi engagĂ©s, Ă  des niveaux diffĂ©rents certes, dans une logique de levĂ©e des restrictions.

Les Etats dirigĂ©s par des gouverneurs rĂ©publicains (GĂ©orgie, Tennessee, Floride, etc.) ont Ă©tĂ© les premiers Ă  enclencher la manĹ“uvre. Les manifestations anti-confinement, illustrĂ©es par les images de militants armĂ©s dans l’enceinte du Capitole du Michigan, seront assurĂ©ment un fait marquant de la pĂ©riode. En Californie, les autoritĂ©s se montrent bien plus prudentes, notamment Ă  Los Angeles et San Francisco. Dans le comtĂ© de Los Angeles, les directives de confinement devraient ainsi ĂŞtre prolongĂ©es de 3 mois. A New York, 9 rĂ©gions sur 10 sont engagĂ©s dans un processus de dĂ©confinement et l’accès aux plages a Ă©tĂ© rĂ©tabli Ă  l’occasion du week-end du Memorial Day. De nombreux experts estiment le processus risquĂ© et prĂ©maturĂ©. Le New Yorker analyse ainsi ce qui s’apparente Ă  un vĂ©ritable « rush » qui se dĂ©roule dans le dĂ©sordre. Dans le pays, les festivitĂ©s liĂ©es au Memorial Day ont dĂ©bouchĂ© sur de nombreuses scènes oĂą le concept de distanciation sociale n’Ă©tait manifestement pas au rendez-vous.

 

 

Avancée du processus de déconfinement Etat par Etat

 

Source : New York Times

 

 

Un article Ă  lire

US missed early chance to slow coronavirus, genetic study indicates (CNN Health)

 

Le point Donald Trump

Il ne fait pas bon ĂŞtre dans la ligne de Donald Trump en ce moment… Le prĂ©sident dĂ©gaine Ă  tout-va, et a fait de l’OMS sa dernière victime. Accusant l’agence onusienne de faire preuve de trop de complaisance envers la Chine, l’homme fort de la Maison Blanche a officialisĂ© la « fin de la relation » avec son pays. En consĂ©quence, il coupe les subventions accordĂ©es, qu’il va rediriger vers d’autres « besoins de santĂ© publique urgents et mondiaux qui le mĂ©ritent », ainsi qu’il l’a confiĂ© Ă  la presse.

 

Vue d’ensemble au Vendredi 29 mai

 

Vendredi 29 mai [Analyse des données du 28/05] 

La tendance haussière se confirme aux Etats-Unis. Après les 1 401 dĂ©cès dĂ©nombrĂ©e jeudi, le pays a une nouvelle fois enregistrĂ© plus de 1 000 dĂ©cès en 24h vendredi (1 297). Ils viennent s’ajouter Ă  un bilan officiel qui a franchi la barre symbolique et redoutĂ©e des 100 000 victimes officiellement comptabilisĂ©es (101 573).

Plusieurs modèles Ă©pidĂ©miologiques avaient prĂ©dit que le nombre de 100 000 dĂ©cès sera atteint d’ici juin et ont donc Ă©tĂ© vĂ©rifiĂ©s. Le chiffre de 113 000 est dĂ©sormais Ă©voquĂ© d’ici la mi-juin. Si ces prĂ©dictions sont loin d’ĂŞtre parfaites, elles peuvent malgrĂ© tout dĂ©livrer de prĂ©cieux enseignements, Ă  plus d’un titre. La Maison Blanche a Ă©galement revu ses prĂ©visions Ă  la hausse et Ă©voque dĂ©sormais un bilan qui pourrait aller jusqu’Ă  240 000 dĂ©cès.

En valeur absolue, les Etats-Unis sont de loin le pays de plus touchĂ© au monde devant le Royaume-Uni (37 837) et l’Italie (33 142). Ils n’apparaissent toutefois qu’au 9e rang du classement des nations rapportĂ©es Ă  leur population (avec un ratio de 30,7 dĂ©cès pour 100 000 habitants contre 81 dĂ©cès pour 100 000 habitants en Belgique et 42 pour la France). La situation demeure difficile Ă  bien Ă©valuer dans un pays vaste, touchĂ© de manière disparate et dont les politiques ne sont pas uniformes au niveau des diffĂ©rents Etats. Le suivi – et donc la gestion globale de l’Ă©pidĂ©mie – se rĂ©vèlent extrĂŞmement laborieux. Un exemple ? Les donnĂ©es de dĂ©pistage diffèrent entre le CDC et les Etats… et peuvent aller jusqu’Ă  des Ă©carts constatĂ©s de 31% comme en Floride !

Environ 20 000 Ă  30 000 nouveaux cas sont dĂ©clarĂ©s chaque jour, soit une augmentation extrĂŞmement rĂ©gulière de + 1/2% / 24h. Au total, 1 721 750 cas ont Ă©tĂ© confirmĂ©s aux USA – pour plus de 15 millions de tests pratiquĂ©s au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project. A titre de comparaison, le 2e pays le plus atteint est le BrĂ©sil avec 438 237 dĂ©pistages positifs. En fin de semaine passĂ©e, Donald Trump a d’ailleurs fermĂ© les frontières des USA aux Ă©trangers venant du BrĂ©sil. MalgrĂ© une augmentation des tests effectuĂ©s, les chiffres rĂ©els demeurent vraisemblablement supĂ©rieurs. Le suivi Ă©laborĂ© par Politico permet un suivi prĂ©cis de l’apparition quotidienne des cas dans le pays. Il peut ĂŞtre complĂ©tĂ© par un nouvel outil de visualisation, mis au point par Peter James Walker de PublicRelay, qui permet notamment de suivre les campagnes de dĂ©pistage Etat par Etat.

Par ailleurs, le processus pour tester les personnes se rĂ©vèle bien plus complexe qu’il n’y paraĂ®t, ainsi que le dĂ©taille cet excellent article de Vox. La stratĂ©gie – ou l’absence de stratĂ©gie – de l’administration Trump pourrait Ă©galement avoir de sĂ©rieuses consĂ©quences. A l’instar de la France – et de tous les autres pays -, le dĂ©compte exact est rendu impossible en raison du dĂ©cès de personnes non diagnostiquĂ©es. Le dĂ©compte reprĂ©sente une opĂ©ration très dĂ©licate, et l’on peut dĂ©boucher, sans surprise, sur des bilans sous-Ă©valuĂ©s ou Ă  l’inverse sur-Ă©valuĂ©s. En outre, le CDC aurait confondu les tests de viralitĂ© et ceux visant Ă  identifier des anticorps dans ses bilans, ce qui n’arrange rien Ă  l’affaire…

 

La situation Ă  New York

 

New York reste l’Etat le plus touchĂ© avec plus de 360 000 cas. En ce qui concerne le nombre exact victimes, les bilans diffèrent. Les autoritĂ©s locales Ă©voquent 23 643 dĂ©cès quand la JHU avance un chiffre de 29 529 et le CDC 29 392. Cette diffĂ©rence correspond aux 5 000 personnes qui sont très probablement dĂ©cĂ©dĂ©es de causes liĂ©es au virus sans qu’il y ait forcĂ©ment eu reconnaissance officielle. Les mesures prises ont malgrĂ© tout portĂ© leurs fruits. Les courbes sont dĂ©sormais stables depuis plusieurs semaines. Le nombre d’hospitalisations, de personnes en rĂ©animation et de nouvelles hospitalisations sont Ă  la baisse. Dans l’Ouest de l’Etat, les chiffres actuels sont ainsi les plus bas entrevus depuis dĂ©but avril.

L’Ă©volution plutĂ´t favorable de la situation a finalement ouvert la voie Ă  la rĂ©ouverture. Le week-end dernier, Ă  l’occasion du Memorial Day, l’accès aux plages a Ă©tĂ© restaurĂ©. Long Island vient d’assouplir les mesures de confinement. Dès lors, sur les 10 rĂ©gions de l’Etat, New York City demeure dĂ©sormais la seule Ă  rester complètement fermĂ©e.

 

Zones sensibles

 

Le New Jersey limitrophe est Ă©galement sĂ©vèrement impactĂ© avec plus de 157 000 cas et 11 000 dĂ©cès. La pandĂ©mie fait d’ailleurs bien plus de dĂ©gâts Ă  l’est du pays. Les Etats de New York et du New Jersey reprĂ©sentent Ă  eux deux 48% du total des cas et 38% des dĂ©cès. Ainsi, New York prĂ©sente un rapport de 151 dĂ©cès / 100 000 habitants – et 247 / 100 000 hab. Ă  New York City. Ce chiffre est de 128 pour le New Jersey. En revanche, l’ouest est relativement Ă©pargnĂ© jusqu’Ă  prĂ©sent. Ainsi, la Californie affiche un bilan de 10 dĂ©cès pour 100 000 habitants (4 042 dĂ©cès au total). Au Texas, deuxième Etat le plus peuplĂ©, le chiffre tombe Ă  6 (1 618 dĂ©cès au total).

La pandĂ©mie semble toutefois entrer dans une deuxième phase. Les points chauds sont en train de switcher, avec une tendance est actuellement Ă  la hausse dans 17 Etats… qui n’Ă©taient pas les premiers touchĂ©s. Le Texas arrive ainsi en tĂŞte des nouvelles zones sensibles, devant l’Arizona, l’Illinois, le Colorado et l’Ohio.

Des foyers surgissent toujours. Sioux City (Iowa) et Gallup (New Mexico) ont affichĂ© des signaux inquiĂ©tants avec un ratio de plus de 10 cas / 1 000 hab. sur la dernière quinzaine (Ă  titre de comparaison, le ratio Ă  NY est de 1,51 / 1 000 sur la mĂŞme pĂ©riode), mĂŞme si la situation semble s’est depuis stabilisĂ©e. MalgrĂ© les mesures prĂ©ventives prises très tĂ´t, la Californie n’est pas plus Ă  l’abri qu’une autre rĂ©gion. Ainsi, 363 cas ont Ă©tĂ© identifiĂ©s Ă  Hanford-Corcoran lors des deux dernières semaines. Idem pour le Texas oĂą un foyer vient de surgir Ă  Sherman-Denison, ville qui affiche un taux de croissance quotidien de nouveaux cas inquiĂ©tant (+6% en 24h). Fayetteville-Springdale, dans l’Arkansas, connaĂ®t Ă©galement une Ă©ruption au niveau des cas qui doit ĂŞtre surveillĂ©e (+ 12% en 24h).

 

DĂ©confinement

 

Le processus de dĂ©confinement se poursuit Ă  grande vitesse. Aujourd’hui, les 50 Etats sont ainsi engagĂ©s, Ă  des niveaux diffĂ©rents certes, dans une logique de levĂ©e des restrictions.

Les Etats dirigĂ©s par des gouverneurs rĂ©publicains (GĂ©orgie, Tennessee, Floride, etc.) ont Ă©tĂ© les premiers Ă  enclencher la manĹ“uvre. Les manifestations anti-confinement, illustrĂ©es par les images de militants armĂ©s dans l’enceinte du Capitole du Michigan, seront assurĂ©ment un fait marquant de la pĂ©riode. En Californie, les autoritĂ©s se montrent bien plus prudentes, notamment Ă  Los Angeles et San Francisco. Dans le comtĂ© de Los Angeles, les directives de confinement devraient ainsi ĂŞtre prolongĂ©es de 3 mois. A New York, 9 rĂ©gions sur 10 sont engagĂ©s dans un processus de dĂ©confinement et l’accès aux plages a Ă©tĂ© rĂ©tabli Ă  l’occasion du week-end du Memorial Day. De nombreux experts estiment le processus risquĂ© et prĂ©maturĂ©. Le New Yorker analyse ainsi ce qui s’apparente Ă  un vĂ©ritable « rush » qui se dĂ©roule dans le dĂ©sordre. Dans le pays, les festivitĂ©s liĂ©es au Memorial Day ont dĂ©bouchĂ© sur de nombreuses scènes oĂą le concept de distanciation sociale n’Ă©tait manifestement pas au rendez-vous.

 

 

Avancée du processus de déconfinement Etat par Etat

 

Source : New York Times

 

 

Un article Ă  lire

As hot spots shift, pandemic enters a new phase (New York Times)

 

Le point Donald Trump

La guerre se poursuit entre Donald Trump et Twitter. Petit rappel des faits. Après un diffĂ©rend avec Twitter survenu il y a deux jours, le prĂ©sident a dĂ©voilĂ© son intention de publier un dĂ©cret qui pourrait avoir de sĂ©rieuses consĂ©quences sur les plateformes accusĂ©es de partialitĂ© et de censure par l’homme fort de la Maison Blanche.

Vendredi, Twitter a signalĂ© un nouveau tweet du prĂ©sident, cette fois, pour apologie de la violence. Évoquant les affrontements ayant eu lieu Ă  Minneapolis Ă  la suite du meurtre de George Floyd, il a publiĂ© les propos suivants sur le rĂ©seau social : « Quand les pillages dĂ©marrent, les tirs commencent. Merci ! » Ce message peut en effet interprĂ©tĂ© comme une incitation Ă  l’usage de la force par les forces de l’ordre.

 

 

Vue d’ensemble au Jeudi 28 mai

 

Jeudi 28 mai [Analyse des données du 27/05] 

Après trois jours d’accalmie, la tendance est, une nouvelle fois, soudainement repartie Ă  la hausse aux Etats-Unis. Mercredi, 1 401 dĂ©cès ont ainsi Ă©tĂ© dĂ©nombrĂ©s en 24h. Ils viennent s’ajouter Ă  un bilan officiel qui vient de franchir une barre symbolique et redoutĂ©e, celle des 100 000 victimes officiellement comptabilisĂ©es.

Plusieurs modèles Ă©pidĂ©miologiques avaient prĂ©dit que le nombre de 100 000 dĂ©cès sera atteint d’ici juin et ont donc Ă©tĂ© vĂ©rifiĂ©s. Le chiffre de 113 000 est dĂ©sormais Ă©voquĂ© d’ici la mi-juin. Si ces prĂ©dictions sont loin d’ĂŞtre parfaites, elles peuvent malgrĂ© tout dĂ©livrer de prĂ©cieux enseignements, Ă  plus d’un titre. La Maison Blanche a Ă©galement revu ses prĂ©visions Ă  la hausse et Ă©voque dĂ©sormais un bilan qui pourrait aller jusqu’Ă  240 000 dĂ©cès.

En valeur absolue, les Etats-Unis sont de loin le pays de plus touchĂ© au monde devant le Royaume-Uni (37 460) et l’Italie (33 072). Ils n’apparaissent toutefois qu’au 9e rang du classement des nations rapportĂ©es Ă  leur population (avec un ratio de 30,4 dĂ©cès pour 100 000 habitants contre 81 dĂ©cès pour 100 000 habitants en Belgique et 42 pour la France). La situation demeure difficile Ă  bien Ă©valuer dans un pays vaste, touchĂ© de manière disparate et dont les politiques ne sont pas uniformes au niveau des diffĂ©rents Etats. Le suivi – et donc la gestion globale de l’Ă©pidĂ©mie – se rĂ©vèlent extrĂŞmement laborieux. Un exemple ? Les donnĂ©es de dĂ©pistage diffèrent entre le CDC et les Etats… et peuvent aller jusqu’Ă  des Ă©carts constatĂ©s de 31% comme en Floride !

Environ 20 000 Ă  30 000 nouveaux cas sont dĂ©clarĂ©s chaque jour, soit une augmentation extrĂŞmement rĂ©gulière de + 1/2% / 24h. Au total, 1 699 933 cas ont Ă©tĂ© confirmĂ©s aux USA – pour plus de 15 millions de tests pratiquĂ©s au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project. A titre de comparaison, le 2e pays le plus atteint est le BrĂ©sil avec 411 821 dĂ©pistages positifs. En fin de semaine passĂ©e, Donald Trump a d’ailleurs fermĂ© les frontières des USA aux Ă©trangers venant du BrĂ©sil. MalgrĂ© une augmentation des tests effectuĂ©s, les chiffres rĂ©els demeurent vraisemblablement supĂ©rieurs. Le suivi Ă©laborĂ© par Politico permet un suivi prĂ©cis de l’apparition quotidienne des cas dans le pays. Il peut ĂŞtre complĂ©tĂ© par un nouvel outil de visualisation, mis au point par Peter James Walker de PublicRelay, qui permet notamment de suivre les campagnes de dĂ©pistage Etat par Etat.

Par ailleurs, le processus pour tester les personnes se rĂ©vèle bien plus complexe qu’il n’y paraĂ®t, ainsi que le dĂ©taille cet excellent article de Vox. La stratĂ©gie – ou l’absence de stratĂ©gie – de l’administration Trump pourrait Ă©galement avoir de sĂ©rieuses consĂ©quences. A l’instar de la France – et de tous les autres pays -, le dĂ©compte exact est rendu impossible en raison du dĂ©cès de personnes non diagnostiquĂ©es. Le dĂ©compte reprĂ©sente une opĂ©ration très dĂ©licate, et l’on peut dĂ©boucher, sans surprise, sur des bilans sous-Ă©valuĂ©s ou Ă  l’inverse sur-Ă©valuĂ©s. En outre, le CDC aurait confondu les tests de viralitĂ© et ceux visant Ă  identifier des anticorps dans ses bilans, ce qui n’arrange rien Ă  l’affaire…

 

La situation Ă  New York

 

New York reste l’Etat le plus touchĂ© avec plus de 360 000 cas. En ce qui concerne le nombre exact victimes, les bilans diffèrent. Les autoritĂ©s locales Ă©voquent 23 643 dĂ©cès quand la JHU avance un chiffre de 29 484 et le CDC 29 289. Cette diffĂ©rence correspond aux 5 000 personnes qui sont très probablement dĂ©cĂ©dĂ©es de causes liĂ©es au virus sans qu’il y ait forcĂ©ment eu reconnaissance officielle. Les mesures prises ont malgrĂ© tout portĂ© leurs fruits. Les courbes sont dĂ©sormais stables depuis plusieurs semaines. Le nombre d’hospitalisations, de personnes en rĂ©animation et de nouvelles hospitalisations sont Ă  la baisse. Dans l’Ouest de l’Etat, les chiffres actuels sont ainsi les plus bas entrevus depuis dĂ©but avril.

L’Ă©volution plutĂ´t favorable de la situation a finalement ouvert la voie Ă  la rĂ©ouverture. Le week-end dernier, Ă  l’occasion du Memorial Day, l’accès aux plages a Ă©tĂ© restaurĂ©. Long Island vient d’assouplir les mesures de confinement. Dès lors, sur les 10 rĂ©gions de l’Etat, New York City demeure dĂ©sormais la seule Ă  rester complètement fermĂ©e.

 

Zones sensibles

 

Le New Jersey limitrophe est Ă©galement sĂ©vèrement impactĂ© avec plus de 155 000 cas et 11 000 dĂ©cès. La pandĂ©mie fait d’ailleurs bien plus de dĂ©gâts Ă  l’est du pays. Les Etats de New York et du New Jersey reprĂ©sentent Ă  eux deux 48% du total des cas et 38% des dĂ©cès. Ainsi, New York prĂ©sente un rapport de 151 dĂ©cès / 100 000 habitants – et 247 / 100 000 hab. Ă  New York City. Ce chiffre est de 128 pour le New Jersey. En revanche, l’ouest est relativement Ă©pargnĂ© jusqu’Ă  prĂ©sent. Ainsi, la Californie affiche un bilan de 10 dĂ©cès pour 100 000 habitants (3 961 dĂ©cès au total). Au Texas, deuxième Etat le plus peuplĂ©, le chiffre tombe Ă  6 (1 598 dĂ©cès au total). La tendance est actuellement Ă  la hausse dans 17 Etats. Le Texas arrive en tĂŞte des nouvelles zones sensibles, devant l’Arizona, l’Illinois, le Colorado et l’Ohio.

Des foyers surgissent toujours. Sioux City (Iowa) et Gallup (New Mexico) ont affichĂ© des signaux inquiĂ©tants avec un ratio de plus de 10 cas / 1 000 hab. sur la dernière quinzaine (Ă  titre de comparaison, le ratio Ă  NY est de 1,51 / 1 000 sur la mĂŞme pĂ©riode), mĂŞme si la situation semble se stabiliser. MalgrĂ© les mesures prĂ©ventives prises très tĂ´t, la Californie n’est pas plus Ă  l’abri qu’une autre rĂ©gion. Ainsi, 363 cas ont Ă©tĂ© identifiĂ©s Ă  Hanford-Corcoran lors des deux dernières semaines. Idem pour le Texas oĂą un foyer vient de surgir Ă  Sherman-Denison, ville qui affiche un taux de croissance quotidien de nouveaux cas inquiĂ©tant (+6% en 24h). Fayetteville-Springdale, dans l’Arkansas, connaĂ®t Ă©galement une Ă©ruption au niveau des cas qui doit ĂŞtre surveillĂ©e (+ 12% en 24h).

 

DĂ©confinement

 

Le processus de dĂ©confinement se poursuit Ă  grande vitesse. Aujourd’hui, les 50 Etats sont ainsi engagĂ©s, Ă  des niveaux diffĂ©rents certes, dans une logique de levĂ©e des restrictions.

Les Etats dirigĂ©s par des gouverneurs rĂ©publicains (GĂ©orgie, Tennessee, Floride, etc.) ont Ă©tĂ© les premiers Ă  enclencher la manĹ“uvre. Les manifestations anti-confinement, illustrĂ©es par les images de militants armĂ©s dans l’enceinte du Capitole du Michigan, seront assurĂ©ment un fait marquant de la pĂ©riode. En Californie, les autoritĂ©s se montrent bien plus prudentes, notamment Ă  Los Angeles et San Francisco. Dans le comtĂ© de Los Angeles, les directives de confinement devraient ainsi ĂŞtre prolongĂ©es de 3 mois. A New York, 9 rĂ©gions sur 10 sont engagĂ©s dans un processus de dĂ©confinement et l’accès aux plages a Ă©tĂ© rĂ©tabli Ă  l’occasion du week-end du Memorial Day. De nombreux experts estiment le processus risquĂ© et prĂ©maturĂ©. Le New Yorker analyse ainsi ce qui s’apparente Ă  un vĂ©ritable « rush » qui se dĂ©roule dans le dĂ©sordre. Dans le pays, les festivitĂ©s liĂ©es au Memorial Day ont dĂ©bouchĂ© sur de nombreuses scènes oĂą le concept de distanciation sociale n’Ă©tait manifestement pas au rendez-vous.

 

 

Avancée du processus de déconfinement Etat par Etat

 

Source : New York Times

 

 

Un article Ă  lire

Why even a super-accurate Covid-19 test can fail (The Vox)

 

Le point Donald Trump

Donald Trump est en croisade contre les rĂ©seaux sociaux ! Après un diffĂ©rend avec Twitter survenu il y a deux jours, le prĂ©sident, qui avait rĂ©pliquĂ© par la parole, compte bien aller plus loin. Il a en effet dĂ©voilĂ© son intention de publier un dĂ©cret dès jeudi, qui pourrait avoir de sĂ©rieuses consĂ©quences sur les plateformes accusĂ©es de partialitĂ© et de censure par l’homme fort de la Maison Blanche.

« Les gĂ©ants de la tech font tout ce qu’ils peuvent pour censurer Ă  l’avance l’Ă©lection de 2020. Si ça arrive, nous perdons notre libertĂ©. Je ne laisserai pas cela se produire ! Ils ont dĂ©jĂ  essayĂ© en 2016, et ont perdu. LĂ , ils deviennent complètement fous. Restez connectĂ©s ! », a-t-il lancĂ© sur… Twitter, Ă©videmment !

 

Vue d’ensemble au Mercredi 27 mai

 

Mercredi 27 mai [Analyse des données du 26/05] 

Les signaux positifs continuent de nous parvenir depuis les Etats-Unis. Mardi, pour le 3e jour consécutif, le pays a enregistré moins de 1 000 décès (657), du jamais-vu depuis fin mars. Le bilan officiel demeure néanmoins funeste avec 98 875 victimes officiellement comptabilisées.

Plusieurs modèles Ă©pidĂ©miologiques avaient prĂ©dit que le nombre de 100 000 dĂ©cès sera atteint d’ici juin et se vĂ©rifient donc. Le chiffre de 113 000 est dĂ©sormais Ă©voquĂ© d’ici la mi-juin. Si ces prĂ©dictions sont loin d’ĂŞtre parfaites, elles peuvent malgrĂ© tout dĂ©livrer de prĂ©cieux enseignements, Ă  plus d’un titre. La Maison Blanche a Ă©galement revu ses prĂ©visions Ă  la hausse et Ă©voque dĂ©sormais un bilan qui pourrait aller jusqu’Ă  240 000 dĂ©cès.

En valeur absolue, les Etats-Unis sont de loin le pays de plus touchĂ© au monde devant le Royaume-Uni (37 048) et l’Italie (32 955). Ils n’apparaissent toutefois qu’au 9e rang du classement des nations rapportĂ©es Ă  leur population (avec un ratio de 29,9 dĂ©cès pour 100 000 habitants contre 81 dĂ©cès pour 100 000 habitants en Belgique et 42 pour la France). La situation demeure difficile Ă  bien Ă©valuer dans un pays vaste, touchĂ© de manière disparate et dont les politiques ne sont pas uniformes au niveau des diffĂ©rents Etats. Le suivi – et donc la gestion globale de l’Ă©pidĂ©mie – se rĂ©vèlent extrĂŞmement laborieux. Un exemple ? Les donnĂ©es de dĂ©pistage diffèrent entre le CDC et les Etats… et peuvent aller jusqu’Ă  des Ă©carts constatĂ©s de 31% comme en Floride !

Environ 20 000 Ă  30 000 nouveaux cas sont dĂ©clarĂ©s chaque jour, soit une augmentation extrĂŞmement rĂ©gulière de + 1/2% / 24h. Au total, 1 681 418 cas ont Ă©tĂ© confirmĂ©s aux USA – pour près de 15 millions de tests pratiquĂ©s au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project. A titre de comparaison, le 2e pays le plus atteint est le BrĂ©sil avec 391 222 dĂ©pistages positifs. En fin de semaine passĂ©e, Donald Trump a d’ailleurs fermĂ© les frontières des USA aux Ă©trangers venant du BrĂ©sil. MalgrĂ© une augmentation des tests effectuĂ©s, les chiffres rĂ©els demeurent vraisemblablement supĂ©rieurs. Le suivi Ă©laborĂ© par Politico permet un suivi prĂ©cis de l’apparition quotidienne des cas dans le pays. Il peut ĂŞtre complĂ©tĂ© par un nouvel outil de visualisation, mis au point par Peter James Walker de PublicRelay, qui permet notamment de suivre les campagnes de dĂ©pistage Etat par Etat.

Par ailleurs, le processus pour tester les personnes se rĂ©vèle bien plus complexe qu’il n’y paraĂ®t, ainsi que le dĂ©taille cet excellent article de Vox. La stratĂ©gie – ou l’absence de stratĂ©gie – de l’administration Trump pourrait Ă©galement avoir de sĂ©rieuses consĂ©quences. A l’instar de la France – et de tous les autres pays -, le dĂ©compte exact est rendu impossible en raison du dĂ©cès de personnes non diagnostiquĂ©es. Un bilan compris entre 100 000 et 110 000 victimes serait ainsi plus proche de la rĂ©alitĂ©. Le dĂ©compte reprĂ©sente une opĂ©ration très dĂ©licate, et l’on peut dĂ©boucher, sans surprise, sur des bilans sous-Ă©valuĂ©s ou Ă  l’inverse sur-Ă©valuĂ©s. En outre, le CDC aurait confondu les tests de viralitĂ© et ceux visant Ă  identifier des anticorps dans ses bilans, ce qui n’arrange rien Ă  l’affaire…

 

La situation Ă  New York

 

New York reste l’Etat le plus touchĂ© avec plus de 360 000 cas. En ce qui concerne le nombre exact victimes, les bilans diffèrent. Les autoritĂ©s locales Ă©voquent 23 282 dĂ©cès quand la JHU avance un chiffre de 29 302 et le CDC 29 193. Cette diffĂ©rence correspond aux 5 000 personnes qui sont très probablement dĂ©cĂ©dĂ©es de causes liĂ©es au virus sans qu’il y ait forcĂ©ment eu reconnaissance officielle. Les mesures prises commencent malgrĂ© tout Ă  porter leurs fruits. Les courbes sont dĂ©sormais stables depuis plusieurs jours. Le nombre d’hospitalisations, de personnes en rĂ©animation et de nouvelles hospitalisations sont Ă  la baisse. Dans l’Ouest de l’Etat, les chiffres actuels sont ainsi les plus bas entrevus depuis dĂ©but avril.

L’Ă©volution plutĂ´t favorable de la situation a finalement ouvert la voie Ă  la rĂ©ouverture. Ainsi, vendredi 15 mai, 5 rĂ©gions sur les 10 qui composent l’Etat ont Ă©tĂ© autorisĂ©es Ă  rouvrir. Le week-end dernier, Ă  l’occasion du Memorial Day, l’accès aux plages a Ă©tĂ© restaurĂ©. La prudence reste nĂ©anmoins le maĂ®tre mot Ă  New York City et Long Island, notamment, oĂą le confinement a Ă©tĂ© prolongĂ© jusqu’au 28 mai a minima par le gouverneur Andrew Cuomo.

 

Zones sensibles

 

Le New Jersey limitrophe est Ă©galement sĂ©vèrement impactĂ© avec plus de 155 000 cas et 11 000 dĂ©cès. La pandĂ©mie fait d’ailleurs bien plus de dĂ©gâts Ă  l’est du pays. Les Etats de New York et du New Jersey reprĂ©sentent Ă  eux deux 48% du total des cas et 38% des dĂ©cès. Ainsi, New York prĂ©sente un rapport de 150 dĂ©cès / 100 000 habitants – et 246 / 100 000 hab. Ă  New York City. Ce chiffre est de 126 pour le New Jersey. En revanche, l’ouest est relativement Ă©pargnĂ© jusqu’Ă  prĂ©sent. Ainsi, la Californie affiche un bilan de 10 dĂ©cès pour 100 000 habitants (3 859 dĂ©cès au total). Au Texas, deuxième Etat le plus peuplĂ©, le chiffre tombe Ă  5 (1 552 dĂ©cès au total). La tendance est actuellement Ă  la hausse dans 17 Etats. Le Texas arrive en tĂŞte des nouvelles zones sensibles, devant l’Arizona, l’Illinois, le Colorado et l’Ohio.

Des foyers surgissent toujours. Sioux City (Iowa) et Gallup (New Mexico) ont affichĂ© des signaux inquiĂ©tants avec un ratio de plus de 10 cas / 1 000 hab. sur la dernière quinzaine (Ă  titre de comparaison, le ratio Ă  NY est de 1,51 / 1 000 sur la mĂŞme pĂ©riode), mĂŞme si la situation semble se stabiliser. MalgrĂ© les mesures prĂ©ventives prises très tĂ´t, la Californie n’est pas plus Ă  l’abri qu’une autre rĂ©gion. Ainsi, 908 cas ont Ă©tĂ© identifiĂ©s dans la rĂ©gion de Santa Maria-Santa Barbara lors des deux dernières semaines. Idem pour le Texas oĂą un foyer vient de surgir Ă  Sherman-Denison, ville qui affiche un taux de croissance quotidien de nouveaux cas inquiĂ©tant (+10% en 24h). Fayetteville-Springdale, dans l’Arkansas, connaĂ®t Ă©galement une Ă©ruption au niveau des cas qui doit ĂŞtre surveillĂ©e (+ 12% en 24h).

 

DĂ©confinement

 

Le processus de dĂ©confinement se poursuit Ă  grande vitesse. Aujourd’hui, les 50 Etats sont ainsi engagĂ©s, Ă  des niveaux diffĂ©rents certes, dans une logique de levĂ©e des restrictions.

Les Etats dirigĂ©s par des gouverneurs rĂ©publicains (GĂ©orgie, Tennessee, Floride, etc.) ont Ă©tĂ© les premiers Ă  enclencher la manĹ“uvre. Les manifestations anti-confinement, illustrĂ©es par les images de militants armĂ©s dans l’enceinte du Capitole du Michigan, seront assurĂ©ment un fait marquant de la pĂ©riode. En Californie, les autoritĂ©s se montrent bien plus prudentes, notamment Ă  Los Angeles et San Francisco. Dans le comtĂ© de Los Angeles, les directives de confinement devraient ainsi ĂŞtre prolongĂ©es de 3 mois. A New York, la moitiĂ© des rĂ©gions (5/10) ont commencĂ© la rĂ©ouverture vendredi 15 mai et l’accès aux plages a Ă©tĂ© rĂ©tabli Ă  l’occasion du week-end du Memorial Day. De nombreux experts estiment le processus risquĂ© et prĂ©maturĂ©. Le New Yorker analyse ainsi ce qui s’apparente Ă  un vĂ©ritable « rush » qui se dĂ©roule dans le dĂ©sordre. Dans le pays, les festivitĂ©s liĂ©es au Memorial Day ont dĂ©bouchĂ© sur de nombreuses scènes oĂą le concept de distanciation sociale n’Ă©tait manifestement pas au rendez-vous.

 

 

Avancée du processus de déconfinement Etat par Etat

 

Source : New York Times

 

 

Un article Ă  lire

The coronavirus is deadliest where democrats live (New York Times)

 

Le point Donald Trump

Donald Trump aurait-il trouvĂ© un nouvel ennemi en la personne de… Twitter ? Chose inĂ©dite, le rĂ©seau social vient d’apposer une mention « vĂ©rifier les faits » sous un tweet du prĂ©sident, dans lequel il accusait le vote par correspondance d’ĂŞtre « nĂ©cessairement frauduleux » et criait Ă  un complot orchestrĂ© par les DĂ©mocrates dans le but de le faire chuter lors de l’Ă©lection prĂ©sidentielle de novembre.

L’homme fort de la Maison Blanche n’a pas tardĂ© Ă  rĂ©pliquer. L’intrĂ©pide a ainsi accusĂ© Twitter d’ »étouffer la libertĂ© d’expression » et de se baser sur des informations relayĂ©es par « Fake news CNN » et le « Amazon Washington Post ».

 

Vue d’ensemble au Mardi 26 mai

 

Mardi 26 mai [Analyse des données du 25/05] 

Des signaux d’amĂ©lioration durable nous parviendraient-ils enfin depuis les Etats-Unis ? Lundi, pour la deuxième journĂ©e consĂ©cutive, le bilan en 24h est restĂ© sous la barre symbolique des 1 000 avec 532 dĂ©cès rĂ©pertoriĂ©s en 24h – contre 638 la veille. Le bilan officiel demeure nĂ©anmoins extrĂŞmement inquiĂ©tant avec 98 218 victimes officiellement comptabilisĂ©es.

Plusieurs modèles Ă©pidĂ©miologiques avaient prĂ©dit que le nombre de 100 000 dĂ©cès sera atteint d’ici juin et se vĂ©rifient donc. Le chiffre de 113 000 est dĂ©sormais Ă©voquĂ© d’ici la mi-juin. Si ces prĂ©dictions sont loin d’ĂŞtre parfaites, elles peuvent malgrĂ© tout dĂ©livrer de prĂ©cieux enseignements, Ă  plus d’un titre. La Maison Blanche a Ă©galement revu ses prĂ©visions Ă  la hausse et Ă©voque dĂ©sormais un bilan qui pourrait aller jusqu’Ă  240 000 dĂ©cès.

En valeur absolue, les Etats-Unis sont de loin le pays de plus touchĂ© au monde devant le Royaume-Uni (36 914) et l’Italie (32 877). Ils n’apparaissent toutefois qu’au 9e rang du classement des nations rapportĂ©es Ă  leur population (avec un ratio de 29,7 dĂ©cès pour 100 000 habitants contre 81 dĂ©cès pour 100 000 habitants en Belgique). La situation demeure difficile Ă  bien Ă©valuer dans un pays vaste, touchĂ© de manière disparate et dont les politiques ne sont pas uniformes au niveau des diffĂ©rents Etats. Le suivi – et donc la gestion globale de l’Ă©pidĂ©mie – se rĂ©vèlent extrĂŞmement laborieux. Un exemple ? Les donnĂ©es de dĂ©pistage diffèrent entre le CDC et les Etats… et peuvent aller jusqu’Ă  des Ă©carts constatĂ©s de 31% comme en Floride !

Environ 20 000 Ă  30 000 nouveaux cas sont dĂ©clarĂ©s chaque jour, soit une augmentation extrĂŞmement rĂ©gulière de + 1/2% / 24h. Au total, 1 662 375 cas ont Ă©tĂ© confirmĂ©s aux USA – pour plus de 14 millions de tests pratiquĂ©s au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project. A titre de comparaison, le 2e pays le plus atteint est le BrĂ©sil avec 374 898 dĂ©pistages positifs. En fin de semaine passĂ©e, Donald Trump a d’ailleurs fermĂ© les frontières des USA aux Ă©trangers venant du BrĂ©sil. MalgrĂ© une augmentation des tests effectuĂ©s, les chiffres rĂ©els demeurent vraisemblablement supĂ©rieurs. Le suivi Ă©laborĂ© par Politico permet un suivi prĂ©cis de l’apparition quotidienne des cas dans le pays. Il peut ĂŞtre complĂ©tĂ© par un nouvel outil de visualisation, mis au point par Peter James Walker de PublicRelay, qui permet notamment de suivre les campagnes de dĂ©pistage Etat par Etat.

Par ailleurs, le processus pour tester les personnes se rĂ©vèle bien plus complexe qu’il n’y paraĂ®t, ainsi que le dĂ©taille cet excellent article de Vox. La stratĂ©gie – ou l’absence de stratĂ©gie – de l’administration Trump pourrait Ă©galement avoir de sĂ©rieuses consĂ©quences. A l’instar de la France – et de tous les autres pays -, le dĂ©compte exact est rendu impossible en raison du dĂ©cès de personnes non diagnostiquĂ©es. Un bilan compris entre 100 000 et 110 000 victimes serait ainsi plus proche de la rĂ©alitĂ©. Le dĂ©compte reprĂ©sente une opĂ©ration très dĂ©licate, et l’on peut dĂ©boucher, sans surprise, sur des bilans sous-Ă©valuĂ©s ou Ă  l’inverse sur-Ă©valuĂ©s.

 

La situation Ă  New York

 

New York reste l’Etat le plus touchĂ© avec plus de 360 000 cas. En ce qui concerne le nombre exact victimes, les bilans diffèrent. Les autoritĂ©s locales Ă©voquent 23 282 dĂ©cès quand la JHU avance un chiffre de 29 229 et le CDC 29 046. Cette diffĂ©rence correspond aux 5 000 personnes qui sont très probablement dĂ©cĂ©dĂ©es de causes liĂ©es au virus sans qu’il y ait forcĂ©ment eu reconnaissance officielle. Les mesures prises commencent malgrĂ© tout Ă  porter leurs fruits. Les courbes sont dĂ©sormais stables depuis plusieurs jours. Le nombre d’hospitalisations, de personnes en rĂ©animation et de nouvelles hospitalisations sont Ă  la baisse. Dans l’Ouest de l’Etat, les chiffres actuels sont ainsi les plus bas entrevus depuis dĂ©but avril.

L’Ă©volution plutĂ´t favorable de la situation a finalement ouvert la voie Ă  la rĂ©ouverture. Ainsi, vendredi 15 mai, 5 rĂ©gions sur les 10 qui composent l’Etat ont Ă©tĂ© autorisĂ©es Ă  rouvrir. Le week-end dernier, Ă  l’occasion du Memorial Day, l’accès aux plages a Ă©tĂ© restaurĂ©. La prudence reste nĂ©anmoins le maĂ®tre mot Ă  New York City et Long Island, notamment, oĂą le confinement a Ă©tĂ© prolongĂ© jusqu’au 28 mai a minima par le gouverneur Andrew Cuomo.

 

Zones sensibles

 

Le New Jersey limitrophe est Ă©galement sĂ©vèrement impactĂ© avec plus de 155 000 cas et 11 000 dĂ©cès. La pandĂ©mie fait d’ailleurs bien plus de dĂ©gâts Ă  l’est du pays. Les Etats de New York et du New Jersey reprĂ©sentent Ă  eux deux 48% du total des cas et 38% des dĂ©cès. Ainsi, New York prĂ©sente un rapport de 150 dĂ©cès / 100 000 habitants – et 246 / 100 000 hab. Ă  New York City. Ce chiffre est de 125 pour le New Jersey. En revanche, l’ouest est relativement Ă©pargnĂ© jusqu’Ă  prĂ©sent. Ainsi, la Californie affiche un bilan de 10 dĂ©cès pour 100 000 habitants (3 808 dĂ©cès au total). Au Texas, deuxième Etat le plus peuplĂ©, le chiffre tombe Ă  5 (1 536 dĂ©cès au total). Le taux de reproduction du virus serait actuellement supĂ©rieur Ă  1 dans 24 Etats. Le Texas arrive en tĂŞte des nouvelles zones sensibles, devant l’Arizona, l’Illinois, le Colorado et l’Ohio.

Des foyers surgissent toujours. Sioux City (Iowa) et Gallup (New Mexico) ont affichĂ© des signaux inquiĂ©tants avec un ratio de plus de 10 cas / 1 000 hab. sur la dernière quinzaine (Ă  titre de comparaison, le ratio Ă  NY est de 1,77 / 1 000 sur la mĂŞme pĂ©riode), mĂŞme si la situation semble se stabiliser. MalgrĂ© les mesures prĂ©ventives prises très tĂ´t, la Californie n’est pas plus Ă  l’abri qu’une autre rĂ©gion. Ainsi, 908 cas ont Ă©tĂ© identifiĂ©s dans la rĂ©gion de Santa Maria-Santa Barbara lors des deux dernières semaines. Idem pour le Texas oĂą un foyer vient de surgir Ă  Sherman-Denison, ville qui affiche le plus fort taux de croissance quotidien de nouveaux cas au niveau national (+11% en 24h).

 

DĂ©confinement

 

Le processus de dĂ©confinement se poursuit Ă  grande vitesse. Aujourd’hui, les 50 Etats sont ainsi engagĂ©s, Ă  des niveaux diffĂ©rents certes, dans une logique de levĂ©e des restrictions.

Les Etats dirigĂ©s par des gouverneurs rĂ©publicains (GĂ©orgie, Tennessee, Floride, etc.) ont Ă©tĂ© les premiers Ă  enclencher la manĹ“uvre. Les manifestations anti-confinement, illustrĂ©es par les images de militants armĂ©s dans l’enceinte du Capitole du Michigan, seront assurĂ©ment un fait marquant de la pĂ©riode. En Californie, les autoritĂ©s se montrent bien plus prudentes, notamment Ă  Los Angeles et San Francisco. Dans le comtĂ© de Los Angeles, les directives de confinement devraient ainsi ĂŞtre prolongĂ©es de 3 mois. A New York, la moitiĂ© des rĂ©gions (5/10) ont commencĂ© la rĂ©ouverture vendredi 15 mai et l’accès aux plages a Ă©tĂ© rĂ©tabli Ă  l’occasion du week-end du Memorial Day. De nombreux experts estiment le processus risquĂ© et prĂ©maturĂ©. Le New Yorker analyse ainsi ce qui s’apparente Ă  un vĂ©ritable « rush » qui se dĂ©roule dans le dĂ©sordre. Dans le pays, les festivitĂ©s liĂ©es au Memorial Day ont dĂ©bouchĂ© sur de nombreuses scènes oĂą le concept de distanciation sociale n’Ă©tait manifestement pas au rendez-vous.

 

 

Avancée du processus de déconfinement Etat par Etat

 

Source : New York Times

 

 

Un article Ă  lire

How could the CDC make that mistake ? (The Atlantic)

 

Le point Donald Trump

Donald Trump et l’hydroxychloroquine, c’est terminĂ©… de moins pour le moment ! Le prĂ©sident avait dĂ©frayĂ© la chronique la semaine dernière en avouant qu’il prenait ce traitement quotidiennement depuis 10 jours Ă  titre prĂ©ventif, malgrĂ© les mises en garde du corps mĂ©dical. Lundi, il a ainsi dĂ©clarĂ© avoir arrĂŞtĂ© de prendre le mĂ©dicament dont l’efficacitĂ© a encore Ă©tĂ© remise en question par une vaste Ă©tude de The Lancet. « TerminĂ©, je viens de terminer. Et, aux dernières nouvelles, je suis encore lĂ  ! », a-t-il lancĂ© au cours d’une interview accordĂ©e Ă  Sinclair Broadcast.

 

 

Vue d’ensemble au Lundi 25 mai

 

Lundi 25 mai [Analyse des données du 24/05] 

La tendance est enfin Ă  la baisse aux Etats-Unis. Dimanche, au terme d’une nouvelle semaine funeste, la courbe est finalement descendue avec 638 dĂ©cès rĂ©pertoriĂ©s en 24h. Le bilan officiel demeure nĂ©anmoins extrĂŞmement inquiĂ©tant avec 97 686 victimes officiellement comptabilisĂ©es.

Plusieurs modèles Ă©pidĂ©miologiques avaient prĂ©dit que le nombre de 100 000 dĂ©cès sera atteint d’ici juin et se vĂ©rifient donc. Le chiffre de 113 000 est dĂ©sormais Ă©voquĂ© d’ici la mi-juin. Si ces prĂ©dictions sont loin d’ĂŞtre parfaites, elles peuvent malgrĂ© tout dĂ©livrer de prĂ©cieux enseignements, Ă  plus d’un titre. La Maison Blanche a Ă©galement revu ses prĂ©visions Ă  la hausse et Ă©voque dĂ©sormais un bilan qui pourrait aller jusqu’Ă  240 000 dĂ©cès.

En valeur absolue, les Etats-Unis sont de loin le pays de plus touchĂ© au monde devant le Royaume-Uni (36 793) et l’Italie (32 785). Ils n’apparaissent toutefois qu’au 9e rang du classement des nations rapportĂ©es Ă  leur population (avec un ratio de 29,6 dĂ©cès pour 100 000 habitants contre 81 dĂ©cès pour 100 000 habitants en Belgique). La situation demeure difficile Ă  bien Ă©valuer dans un pays vaste, touchĂ© de manière disparate et dont les politiques ne sont pas uniformes au niveau des diffĂ©rents Etats. Le suivi – et donc la gestion globale de l’Ă©pidĂ©mie – se rĂ©vèlent extrĂŞmement laborieux. Un exemple ? Les donnĂ©es de dĂ©pistage diffèrent entre le CDC et les Etats… et peuvent aller jusqu’Ă  des Ă©carts constatĂ©s de 31% comme en Floride !

Environ 20 000 Ă  30 000 nouveaux cas sont dĂ©clarĂ©s chaque jour, soit une augmentation extrĂŞmement rĂ©gulière de + 1/2% / 24h. Au total, 1 641 585 cas ont Ă©tĂ© confirmĂ©s aux USA – pour plus de 14 millions de tests pratiquĂ©s au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project. A titre de comparaison, le 2e pays le plus atteint est le BrĂ©sil avec 330 890 dĂ©pistages positifs. MalgrĂ© une augmentation des tests effectuĂ©s, les chiffres rĂ©els demeurent vraisemblablement supĂ©rieurs. Le suivi Ă©laborĂ© par Politico permet un suivi prĂ©cis de l’apparition quotidienne des cas dans le pays. Il peut ĂŞtre complĂ©tĂ© par un nouvel outil de visualisation, mis au point par Peter James Walker de PublicRelay, qui permet notamment de suivre les campagnes de dĂ©pistage Etat par Etat.

Par ailleurs, le processus pour tester les personnes se rĂ©vèle bien plus complexe qu’il n’y paraĂ®t, ainsi que le dĂ©taille cet excellent article de Vox. La stratĂ©gie – ou l’absence de stratĂ©gie – de l’administration Trump pourrait Ă©galement avoir de sĂ©rieuses consĂ©quences. A l’instar de la France – et de tous les autres pays -, le dĂ©compte exact est rendu impossible en raison du dĂ©cès de personnes non diagnostiquĂ©es. Un bilan compris entre 100 000 et 110 000 victimes serait ainsi plus proche de la rĂ©alitĂ©. Le dĂ©compte reprĂ©sente une opĂ©ration très dĂ©licate, et l’on peut dĂ©boucher, sans surprise, sur des bilans sous-Ă©valuĂ©s ou Ă  l’inverse sur-Ă©valuĂ©s.

 

La situation Ă  New York

 

New York reste l’Etat le plus touchĂ© avec plus de 360 000 cas. En ce qui concerne le nombre exact victimes, les bilans diffèrent. Les autoritĂ©s locales Ă©voquent 23 282 dĂ©cès quand la JHU avance un chiffre de 29 141. Cette diffĂ©rence correspond aux 5 000 personnes qui sont très probablement dĂ©cĂ©dĂ©es de causes liĂ©es au virus sans qu’il y ait forcĂ©ment eu reconnaissance officielle. Les mesures prises commencent malgrĂ© tout Ă  porter leurs fruits. Les courbes sont dĂ©sormais stables depuis plusieurs jours. Le nombre d’hospitalisations, de personnes en rĂ©animation et de nouvelles hospitalisations sont Ă  la baisse. Dans l’Ouest de l’Etat, les chiffres actuels sont ainsi les plus bas entrevus depuis dĂ©but avril.

L’Ă©volution plutĂ´t favorable de la situation a finalement ouvert la voie Ă  la rĂ©ouverture. Ainsi, vendredi 15 mai, 5 rĂ©gions sur les 10 qui composent l’Etat ont Ă©tĂ© autorisĂ©es Ă  rouvrir. Le week-end dernier, Ă  l’occasion du Memorial Day, l’accès aux plages a Ă©tĂ© restaurĂ©. La prudence reste nĂ©anmoins le maĂ®tre mot Ă  New York City et Long Island, notamment, oĂą le confinement a Ă©tĂ© prolongĂ© jusqu’au 28 mai a minima par le gouverneur Andrew Cuomo.

 

Zones sensibles

 

Le New Jersey limitrophe est Ă©galement sĂ©vèrement impactĂ© avec plus de 150 000 cas et 11 000 dĂ©cès. La pandĂ©mie fait d’ailleurs bien plus de dĂ©gâts Ă  l’est du pays. Les Etats de New York et du New Jersey reprĂ©sentent Ă  eux deux 48% du total des cas et 38% des dĂ©cès. Ainsi, New York prĂ©sente un rapport de 149 dĂ©cès / 100 000 habitants – et 245 / 100 000 hab. Ă  New York City. Ce chiffre est de 125 pour le New Jersey. En revanche, l’ouest est relativement Ă©pargnĂ© jusqu’Ă  prĂ©sent. Ainsi, la Californie affiche un bilan de 10 dĂ©cès pour 100 000 habitants (3 790 dĂ©cès au total). Au Texas, deuxième Etat le plus peuplĂ©, le chiffre tombe Ă  5 (1 533 dĂ©cès au total). Le taux de reproduction du virus serait actuellement supĂ©rieur Ă  1 dans 24 Etats. Le Texas arrive en tĂŞte des nouvelles zones sensibles, devant l’Arizona, l’Illinois, le Colorado et l’Ohio.

Des foyers surgissent toujours. Sioux City (Iowa) et Gallup (New Mexico) ont affichĂ© des signaux inquiĂ©tants avec un ratio de plus de 10 cas / 1 000 hab. sur la dernière quinzaine (Ă  titre de comparaison, le ratio Ă  NY est de 1,77 / 1 000 sur la mĂŞme pĂ©riode), mĂŞme si la situation semble se stabiliser. MalgrĂ© les mesures prĂ©ventives prises très tĂ´t, la Californie n’est pas plus Ă  l’abri qu’une autre rĂ©gion. Ainsi, 908 cas ont Ă©tĂ© identifiĂ©s dans la rĂ©gion de Santa Maria-Santa Barbara lors des deux dernières semaines. Idem pour le Texas oĂą un foyer vient de surgir Ă  Sherman-Denison, ville qui affiche le plus fort taux de croissance quotidien de nouveaux cas au niveau national (+11% en 24h).

 

DĂ©confinement

 

Le processus de dĂ©confinement se poursuit Ă  grande vitesse. Aujourd’hui, les 50 Etats sont ainsi engagĂ©s, Ă  des niveaux diffĂ©rents certes, dans une logique de levĂ©e des restrictions.

Les Etats dirigĂ©s par des gouverneurs rĂ©publicains (GĂ©orgie, Tennessee, Floride, etc.) ont Ă©tĂ© les premiers Ă  enclencher la manĹ“uvre. Les manifestations anti-confinement, illustrĂ©es par les images de militants armĂ©s dans l’enceinte du Capitole du Michigan, seront assurĂ©ment un fait marquant de la pĂ©riode. En Californie, les autoritĂ©s se montrent bien plus prudentes, notamment Ă  Los Angeles et San Francisco. Dans le comtĂ© de Los Angeles, les directives de confinement devraient ainsi ĂŞtre prolongĂ©es de 3 mois. A New York, la moitiĂ© des rĂ©gions (5/10) ont commencĂ© la rĂ©ouverture vendredi 15 mai et l’accès aux plages a Ă©tĂ© rĂ©tabli Ă  l’occasion du week-end du Memorial Day. De nombreux experts estiment le processus risquĂ© et prĂ©maturĂ©. Le New Yorker analyse ainsi ce qui s’apparente Ă  un vĂ©ritable « rush » qui se dĂ©roule dans le dĂ©sordre. Dans le pays, les festivitĂ©s liĂ©es au Memorial Day ont dĂ©bouchĂ© sur de nombreuses scènes oĂą le concept de distanciation sociale n’Ă©tait manifestement pas au rendez-vous.

 

 

Avancée du processus de déconfinement Etat par Etat

 

Source : New York Times

 

 

Un article Ă  lire

« Uninterpretable » : US Covid-19 testing data causes confusion, experts say (GlobalNews.ca)

 

Le point Donald Trump

DĂ©connectĂ© de la rĂ©alitĂ© ? Alors que la barre des 100 000 victimes se rapproche – la « Une » choc du New York Times a d’ailleurs Ă©tĂ© abondamment relayĂ©e sur les rĂ©seaux sociaux -, Donald Trump a passĂ© le week-end du Memorial Day Ă  jouer au golf, dans son club, en Virginie. Il s’est longuement amusĂ© sur Twitter avec pas moins de 71 tweets rĂ©pertoriĂ©s. Au menu : attaques Ă  tout-va contre les DĂ©mocrates, thĂ©ories du complot, autosatisfaction sur sa manière de gĂ©rer la crise. Par contre, pas le moindre mot sur le Memorial Day ou sur les victimes de la pandĂ©mie.

 

Vue d’ensemble au Dimanche 24 mai

 

Dimanche 24 mai [Analyse des données du 23/05] 

La pandémie de coronavirus continue de faire de sérieux dégâts aux Etats-Unis. Samedi, la barre des 1 000 victimes à une nouvelle fois été franchie avec 1 127 décès répertoriés en 24h. Le bilan officiel demeure funeste : 97 048 décès sont officiellement comptabilisés.

La « Une » du New York Times de ce dimanche va sĂ»rement marquer les esprits. Afin d’imager les consĂ©quences de la pandĂ©mie, le journal a ainsi publiĂ© 1 000 noms de personnes dĂ©cĂ©dĂ©es du coronavirus aux USA, qui reprĂ©sentent seulement 1% des victimes.

 

Plusieurs modèles Ă©pidĂ©miologiques avaient prĂ©dit que le nombre de 100 000 dĂ©cès sera atteint d’ici juin et se vĂ©rifient donc. Le chiffre de 113 000 est dĂ©sormais Ă©voquĂ© d’ici la mi-juin. Si ces prĂ©dictions sont loin d’ĂŞtre parfaites, elles peuvent malgrĂ© tout dĂ©livrer de prĂ©cieux enseignements, Ă  plus d’un titre. La Maison Blanche a Ă©galement revu ses prĂ©visions Ă  la hausse et Ă©voque dĂ©sormais un bilan qui pourrait aller jusqu’Ă  240 000 dĂ©cès.

En valeur absolue, les Etats-Unis sont de loin le pays de plus touchĂ© au monde devant le Royaume-Uni (36 775) et l’Italie (32 735). Ils n’apparaissent toutefois qu’au 9e rang du classement des nations rapportĂ©es Ă  leur population (avec un ratio de 29,4 dĂ©cès pour 100 000 habitants contre 79 dĂ©cès pour 100 000 habitants en Belgique). La situation demeure difficile Ă  bien Ă©valuer dans un pays vaste, touchĂ© de manière disparate et dont les politiques ne sont pas uniformes au niveau des diffĂ©rents Etats. Le suivi – et donc la gestion globale de l’Ă©pidemie – se rĂ©vèlent extrĂŞmement laborieux. Un exemple ? Les donnĂ©es de dĂ©pistage diffèrent entre le CDC et les Etats… et peuvent aller jusqu’Ă  des Ă©carts constatĂ©s de 31% comme en Floride !

Environ 20 000 Ă  30 000 nouveaux cas sont dĂ©clarĂ©s chaque jour, soit une augmentation extrĂŞmement rĂ©gulière de + 1/2% / 24h. Au total, 1 621 658 cas ont Ă©tĂ© confirmĂ©s aux USA – pour près de 14 millions de tests pratiquĂ©s au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project. A titre de comparaison, le 2e pays le plus atteint est le BrĂ©sil avec 330 890 dĂ©pistages positifs. MalgrĂ© une augmentation des tests effectuĂ©s, les chiffres rĂ©els demeurent vraisemblablement supĂ©rieurs. Le suivi Ă©laborĂ© par Politico permet un suivi prĂ©cis de l’apparition quotidienne des cas dans le pays. Il peut ĂŞtre complĂ©tĂ© par un nouvel outil de visualisation, mis au point par Peter James Walker de PublicRelay, qui permet notamment de suivre les campagnes de dĂ©pistage Etat par Etat.

Par ailleurs, le processus pour tester les personnes se rĂ©vèle bien plus complexe qu’il n’y paraĂ®t, ainsi que le dĂ©taille cet excellent article de Vox. La stratĂ©gie – ou l’absence de stratĂ©gie – de l’administration Trump pourrait Ă©galement avoir de sĂ©rieuses consĂ©quences. A l’instar de la France – et de tous les autres pays -, le dĂ©compte exact est rendu impossible en raison du dĂ©cès de personnes non diagnostiquĂ©es. Un bilan compris entre 100 000 et 110 000 victimes serait ainsi plus proche de la rĂ©alitĂ©. Le dĂ©compte reprĂ©sente une opĂ©ration très dĂ©licate, et l’on peut dĂ©boucher, sans surprise, sur des bilans sous-Ă©valuĂ©s ou Ă  l’inverse sur-Ă©valuĂ©s.

 

La situation Ă  New York

 

New York reste l’Etat le plus touchĂ© avec plus de 350 000 cas. En ce qui concerne le nombre exact victimes, les bilans diffèrent. Les autoritĂ©s locales Ă©voquent 23 195 dĂ©cès quand la JHU avance un chiffre de 29 031. Cette diffĂ©rence correspond aux 5 000 personnes qui sont très probablement dĂ©cĂ©dĂ©es de causes liĂ©es au virus sans qu’il y ait forcĂ©ment eu reconnaissance officielle. Les mesures prises commencent malgrĂ© tout Ă  porter leurs fruits. Les courbes sont dĂ©sormais stables depuis plusieurs jours. Le nombre d’hospitalisations, de personnes en rĂ©animation et de nouvelles hospitalisations sont Ă  la baisse. Dans l’Ouest de l’Etat, les chiffres actuels sont ainsi les plus bas entrevus depuis dĂ©but avril.

L’Ă©volution plutĂ´t favorable de la situation a finalement ouvert la voie Ă  la rĂ©ouverture. Ainsi, vendredi dernier, 5 rĂ©gions sur les 10 qui composent l’Etat ont Ă©tĂ© autorisĂ©es Ă  rouvrir. La prudence reste nĂ©anmoins le maĂ®tre mot Ă  New York City et Long Island, notamment, oĂą le confinement a Ă©tĂ© prolongĂ© jusqu’au 28 mai a minima par le gouverneur Andrew Cuomo.

 

Zones sensibles

 

Le New Jersey limitrophe est Ă©galement sĂ©vèrement impactĂ© avec plus de 150 000 cas et 10 000 dĂ©cès. La pandĂ©mie fait d’ailleurs bien plus de dĂ©gâts Ă  l’est du pays. Les Etats de New York et du New Jersey reprĂ©sentent Ă  eux deux 48% du total des cas et 38% des dĂ©cès. Ainsi, New York prĂ©sente un rapport de 148 dĂ©cès / 100 000 habitants – et 244 / 100 000 hab. Ă  New York City. Ce chiffre est de 124 pour le New Jersey. En revanche, l’ouest est relativement Ă©pargnĂ© jusqu’Ă  prĂ©sent. Ainsi, la Californie affiche un bilan de 9 dĂ©cès pour 100 000 habitants (3 690 dĂ©cès au total). Au Texas, deuxième Etat le plus peuplĂ©, le chiffre tombe Ă  5 (1 498 dĂ©cès au total). Le taux de reproduction du virus serait actuellement supĂ©rieur Ă  1 dans 24 Etats. Le Texas arrive en tĂŞte des nouvelles zones sensibles, devant l’Arizona, l’Illinois, le Colorado et l’Ohio.

Des foyers surgissent toujours. Sioux City (Iowa) et Gallup (New Mexico) ont affichĂ© des signaux inquiĂ©tants avec un ratio de plus de 10 cas / 1 000 hab. sur la dernière quinzaine (Ă  titre de comparaison, le ratio Ă  NY est de 1,77 / 1 000 sur la mĂŞme pĂ©riode), mĂŞme si la situation semble se stabiliser. MalgrĂ© les mesures prĂ©ventives prises très tĂ´t, la Californie n’est pas plus Ă  l’abri qu’une autre rĂ©gion. Ainsi, 908 cas ont Ă©tĂ© identifiĂ©s dans la rĂ©gion de Santa Maria-Santa Barbara lors des deux dernières semaines. Idem pour le Texas oĂą un foyer vient de surgir Ă  Sherman-Denison, ville qui affiche le plus fort taux de croissance quotidien de nouveaux cas au niveau national (+11% en 24h).

 

DĂ©confinement

 

Le processus de dĂ©confinement se poursuit Ă  grande vitesse. Aujourd’hui, les 50 Etats sont ainsi engagĂ©s, Ă  des niveaux diffĂ©rents certes, dans une logique de levĂ©e des restrictions.

Les Etats dirigĂ©s par des gouverneurs rĂ©publicains (GĂ©orgie, Tennessee, Floride, etc.) ont Ă©tĂ© les premiers Ă  enclencher la manĹ“uvre. Les manifestations anti-confinement, illustrĂ©es par les images de militants armĂ©s dans l’enceinte du Capitole du Michigan, seront assurĂ©ment un fait marquant de la pĂ©riode. En Californie, les autoritĂ©s se montrent bien plus prudentes, notamment Ă  Los Angeles et San Francisco. Dans le comtĂ© de Los Angeles, les directives de confinement devraient ainsi ĂŞtre prolongĂ©es de 3 mois. A New York, la moitiĂ© des rĂ©gions (5/10) ont commencĂ© la rĂ©ouverture vendredi 15 mai. De nombreux experts estiment le processus risquĂ© et prĂ©maturĂ©. Le New Yorker analyse ainsi ce qui s’apparente Ă  un vĂ©ritable « rush » qui se dĂ©roule dans le dĂ©sordre.

 

 

Avancée du processus de déconfinement Etat par Etat

 

Source : New York Times

 

 

Un article Ă  lire

Virus may be spreading uncontrolled in 24 states, study suggests (Washington Post)

 

Le point Donald Trump

Memorial Day ou pas, pas de trĂŞve pour Donald Trump ! Samedi, le prĂ©sident s’est emparĂ© de son jouet favori, Twitter, pour distribuer les mauvais points. Un avocat du Michigan, un Ă©ditorialiste du New York Times, Barack Obama et Joe Biden ont ainsi fait les frais des salves trumpistes ! Deadline a compilĂ© le dĂ©tail de cette nouvelle trĂ©pidante sortie sur le territoire des rĂ©seaux sociaux.

 

 

Vue d’ensemble au Samedi 23 mai

 

Samedi 23 mai [Analyse des données du 22/05] 

La pandémie de coronavirus continue de faire de sérieux dégâts aux Etats-Unis. Vendredi, la barre des 1 000 victimes à une nouvelle fois été franchie avec 1 260 décès répertoriés en 24h. Le bilan officiel demeure extrêmement préoccupant : 95 921 décès sont officiellement comptabilisés.

Plusieurs modèles Ă©pidĂ©miologiques avaient prĂ©dit que le nombre de 100 000 dĂ©cès sera atteint d’ici juin et semblent se vĂ©rifier. Le chiffre de 113 000 est dĂ©sormais Ă©voquĂ© d’ici la mi-juin. Si ces bilans sont loin d’ĂŞtre parfaits, ils peuvent malgrĂ© tout dĂ©livrer de prĂ©cieux enseignements, Ă  plus d’un titre. La Maison Blanche a Ă©galement revu ses prĂ©visions Ă  la hausse et Ă©voque dĂ©sormais un bilan qui pourrait aller jusqu’Ă  240 000 dĂ©cès.

En valeur absolue, les Etats-Unis sont de loin le pays de plus touchĂ© au monde devant le Royaume-Uni (36 393) et l’Italie (32 616). Ils n’apparaissent toutefois qu’au 9e rang du classement des nations rapportĂ©es Ă  leur population (avec un ratio de 29 dĂ©cès pour 100 000 habitants contre 79 dĂ©cès pour 100 000 habitants en Belgique). La situation demeure difficile Ă  bien Ă©valuer dans un pays vaste, touchĂ© de manière disparate et dont les politiques ne sont pas uniformes au niveau des diffĂ©rents Etats. Le suivi – et donc la gestion globale de l’Ă©pidemie – se rĂ©vèlent extrĂŞmement laborieux. Un exemple ? Les donnĂ©es de dĂ©pistage diffèrent entre le CDC et les Etats… et peuvent aller jusqu’Ă  des Ă©carts constatĂ©s de 31% comme en Floride !

Environ 20 000 Ă  30 000 nouveaux cas sont dĂ©clarĂ©s chaque jour, soit une augmentation extrĂŞmement rĂ©gulière de + 1/2% / 24h. Au total, 1 601 434 cas ont Ă©tĂ© confirmĂ©s aux USA – pour plus de 13 millions de tests pratiquĂ©s au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project. A titre de comparaison, le 2e pays le plus atteint est le BrĂ©sil avec 330 890 dĂ©pistages positifs. MalgrĂ© une augmentation des tests effectuĂ©s, les chiffres rĂ©els demeurent vraisemblablement supĂ©rieurs. Le suivi Ă©laborĂ© par Politico permet un suivi prĂ©cis de l’apparition quotidienne des cas dans le pays. Il peut ĂŞtre complĂ©tĂ© par un nouvel outil de visualisation, mis au point par Peter James Walker de PublicRelay, qui permet notamment de suivre les campagnes de dĂ©pistage Etat par Etat.

Par ailleurs, le processus pour tester les personnes se rĂ©vèle bien plus complexe qu’il n’y paraĂ®t, ainsi que le dĂ©taille cet excellent article de Vox. La stratĂ©gie – ou l’absence de stratĂ©gie – de l’administration Trump pourrait Ă©galement avoir de sĂ©rieuses consĂ©quences. A l’instar de la France – et de tous les autres pays -, le dĂ©compte exact est rendu impossible en raison du dĂ©cès de personnes non diagnostiquĂ©es. Un bilan compris entre 100 000 et 110 000 victimes serait ainsi plus proche de la rĂ©alitĂ©. Le dĂ©compte reprĂ©sente une opĂ©ration très dĂ©licate, et l’on peut dĂ©boucher, sans surprise, sur des bilans sous-Ă©valuĂ©s ou Ă  l’inverse sur-Ă©valuĂ©s.

 

La situation Ă  New York

 

New York reste l’Etat le plus touchĂ© avec plus de 350 000 cas. En ce qui concerne le nombre exact victimes, les bilans diffèrent. Les autoritĂ©s locales Ă©voquent 23 195 dĂ©cès quand la JHU avance un chiffre de 28 853. Cette diffĂ©rence correspond aux 5 000 personnes qui sont très probablement dĂ©cĂ©dĂ©es de causes liĂ©es au virus sans qu’il y ait forcĂ©ment eu reconnaissance officielle. Les mesures prises commencent malgrĂ© tout Ă  porter leurs fruits. Les courbes sont dĂ©sormais stables depuis plusieurs jours. Le nombre d’hospitalisations, de personnes en rĂ©animation et de nouvelles hospitalisations sont Ă  la baisse. Dans l’Ouest de l’Etat, les chiffres actuels sont ainsi les plus bas entrevus depuis dĂ©but avril.

L’Ă©volution plutĂ´t favorable de la situation a finalement ouvert la voie Ă  la rĂ©ouverture. Ainsi, vendredi dernier, 5 rĂ©gions sur les 10 qui composent l’Etat ont Ă©tĂ© autorisĂ©es Ă  rouvrir. La prudence reste nĂ©anmoins le maĂ®tre mot Ă  New York City et Long Island, notamment, oĂą le confinement a Ă©tĂ© prolongĂ© jusqu’au 28 mai a minima par le gouverneur Andrew Cuomo.

 

Zones sensibles

 

Le New Jersey limitrophe est Ă©galement sĂ©vèrement impactĂ© avec plus de 150 000 cas et 11 000 dĂ©cès. La pandĂ©mie fait d’ailleurs bien plus de dĂ©gâts Ă  l’est du pays. Les Etats de New York et du New Jersey reprĂ©sentent Ă  eux deux 48% du total des cas et 38% des dĂ©cès. Ainsi, New York prĂ©sente un rapport de 149 dĂ©cès / 100 000 habitants – et 244 / 100 000 hab. Ă  New York City. Ce chiffre est de 125 pour le New Jersey. En revanche, l’ouest est relativement Ă©pargnĂ© jusqu’Ă  prĂ©sent. Ainsi, la Californie affiche un bilan de 10 dĂ©cès pour 100 000 habitants (3 768 dĂ©cès au total). Au Texas, deuxième Etat le plus peuplĂ©, le chiffre tombe Ă  5 (1 522 dĂ©cès au total).

Le taux de reproduction du virus serait actuellement supĂ©rieur Ă  1 dans 24 Etats. Le Texas arrive en tĂŞte des nouvelles zones sensibles, devant l’Arizona, l’Illinois, le Colorado et l’Ohio. Des foyers surgissent toujours. Sioux City (Iowa) et Gallup (New Mexico) ont affichĂ© des signaux inquiĂ©tants avec un ratio de plus de 10 cas / 1 000 hab. sur la dernière quinzaine (Ă  titre de comparaison, le ratio Ă  NY est de 1,77 / 1 000 sur la mĂŞme pĂ©riode), mĂŞme si la situation semble se stabiliser. MalgrĂ© les mesures prĂ©ventives prises très tĂ´t, la Californie n’est pas plus Ă  l’abri qu’une autre rĂ©gion. Ainsi, 908 cas ont Ă©tĂ© identifiĂ©s dans la rĂ©gion de Santa Maria-Santa Barbara lors des deux dernières semaines. Idem pour le Texas oĂą un foyer vient de surgir Ă  Sherman-Denison, ville qui affiche le plus fort taux de croissance quotidien de nouveaux cas au niveau national (+11% en 24h).

 

DĂ©confinement

 

Le processus de dĂ©confinement se poursuit Ă  grande vitesse. Aujourd’hui, les 50 Etats sont ainsi engagĂ©s, Ă  des niveaux diffĂ©rents certes, dans une logique de levĂ©e des restrictions.

Les Etats dirigĂ©s par des gouverneurs rĂ©publicains (GĂ©orgie, Tennessee, Floride, etc.) ont Ă©tĂ© les premiers Ă  enclencher la manĹ“uvre. Les manifestations anti-confinement, illustrĂ©es par les images de militants armĂ©s dans l’enceinte du Capitole du Michigan, seront assurĂ©ment un fait marquant de la pĂ©riode. En Californie, les autoritĂ©s se montrent bien plus prudentes, notamment Ă  Los Angeles et San Francisco. Dans le comtĂ© de Los Angeles, les directives de confinement devraient ainsi ĂŞtre prolongĂ©es de 3 mois. A New York, la moitiĂ© des rĂ©gions (5/10) ont commencĂ© la rĂ©ouverture vendredi 15 mai. De nombreux experts estiment le processus risquĂ© et prĂ©maturĂ©. Le New Yorker analyse ainsi ce qui s’apparente Ă  un vĂ©ritable « rush » qui se dĂ©roule dans le dĂ©sordre.

 

 

Avancée du processus de déconfinement Etat par Etat

 

Source : New York Times

 

 

Un article Ă  lire

US has three months to prepare for second Covid-19 wave, say scientists (The Guardian)

 

Le point Donald Trump

Donald Trump est lancĂ© dans une grande manĹ“uvre pour rouvrir son pays au plus vite ! Après avoir martelĂ© qu’il n’y aurait en aucun cas de nouvelle fermeture, quand bien mĂŞme les Etats-Unis venaient Ă  ĂŞtre frappĂ©s par une deuxième vague, le prĂ©sident a mis encore mis la pression sur les gouverneurs vendredi. Cette fois, il leur a demandĂ© d’accĂ©lĂ©rer la rĂ©ouverture des lieux de culte.

« Certains gouverneurs se sont empressĂ©s de rouvrir les distributeurs d’alcool et les cliniques d’avortement, mais ils ont oubliĂ© les lieux de culte. Ces lieux sont essentiels et je veux corriger cette injustice », a-t-il ainsi dĂ©clarĂ© en confĂ©rence de presse.

 

Vue d’ensemble au Vendredi 22 mai

 

Vendredi 22 mai [Analyse des données du 21/05] 

La crise sanitaire continue de faire des dĂ©gâts aux Etats-Unis, et c’est un doux euphĂ©misme… Jeudi, la barre des 1 000 victimes Ă  une nouvelle fois Ă©tĂ© franchie avec 1 255 dĂ©cès rĂ©pertoriĂ©s en 24h. Le bilan officiel demeure extrĂŞmement prĂ©occupant avec 94 661 dĂ©cès officiellement comptabilisĂ©s.

Plusieurs modèles Ă©pidĂ©miologiques avaient prĂ©dit que le nombre de 100 000 dĂ©cès sera atteint d’ici juin et semblent se vĂ©rifier. Le chiffre de 113 000 est dĂ©sormais Ă©voquĂ© d’ici la mi-juin. Si ces bilans sont loin d’ĂŞtre parfaits, ils peuvent malgrĂ© tout dĂ©livrer de prĂ©cieux enseignements, Ă  plus d’un titre. La Maison Blanche a Ă©galement revu ses prĂ©visions Ă  la hausse et Ă©voque dĂ©sormais un bilan qui pourrait aller jusqu’Ă  240 000 dĂ©cès.

En valeur absolue, les Etats-Unis sont de loin le pays de plus touchĂ© au monde devant le Royaume-Uni (36 042) et l’Italie (32 486). Ils n’apparaissent toutefois qu’au 9e rang du classement des nations rapportĂ©es Ă  leur population (avec un ratio de 28,7 dĂ©cès pour 100 000 habitants contre 79 dĂ©cès pour 100 000 habitants en Belgique). La situation demeure difficile Ă  bien Ă©valuer dans un pays vaste, touchĂ© de manière disparate et dont les politiques ne sont pas uniformes au niveau des diffĂ©rents Etats.

Environ 20 000 Ă  30 000 nouveaux cas sont dĂ©clarĂ©s chaque jour, soit une augmentation extrĂŞmement rĂ©gulière de + 1/2% / 24h. Au total, 1 576 542 cas ont Ă©tĂ© confirmĂ©s aux USA – pour plus de 13 millions de tests pratiquĂ©s au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project. MalgrĂ© une augmentation des tests effectuĂ©s, les chiffres rĂ©els demeurent vraisemblablement supĂ©rieurs. Le suivi Ă©laborĂ© par Politico permet un suivi prĂ©cis de l’apparition quotidienne des cas dans le pays. Il peut ĂŞtre complĂ©tĂ© par un nouvel outil de visualisation, mis au point par Peter James Walker de PublicRelay, qui permet notamment de suivre les campagnes de dĂ©pistage Etat par Etat.

Par ailleurs, le processus pour tester les personnes se rĂ©vèle bien plus complexe qu’il n’y paraĂ®t, ainsi que le dĂ©taille cet excellent article de Vox. La stratĂ©gie – ou l’absence de stratĂ©gie – de l’administration Trump pourrait Ă©galement avoir de sĂ©rieuses consĂ©quences. A l’instar de la France – et de tous les autres pays -, le dĂ©compte exact est rendu impossible en raison du dĂ©cès de personnes non diagnostiquĂ©es. Un bilan compris entre 100 000 et 110 000 victimes serait ainsi plus proche de la rĂ©alitĂ©. Le dĂ©compte reprĂ©sente une opĂ©ration très dĂ©licate, et l’on peut dĂ©boucher, sans surprise, sur des bilans sous-Ă©valuĂ©s ou Ă  l’inverse sur-Ă©valuĂ©s.

 

La situation Ă  New York

 

New York reste l’Etat le plus touchĂ© avec plus de 350 000 cas. En ce qui concerne le nombre exact victimes, les bilans diffèrent. Les autoritĂ©s locales Ă©voquent 23 083 dĂ©cès quand la JHU avance un chiffre de 28 743. Cette diffĂ©rence correspond aux 5 000 personnes qui sont très probablement dĂ©cĂ©dĂ©es de causes liĂ©es au virus sans qu’il y ait forcĂ©ment eu reconnaissance officielle. Les mesures prises commencent malgrĂ© tout Ă  porter leurs fruits. Les courbes sont dĂ©sormais stables depuis plusieurs jours. Le nombre d’hospitalisations, de personnes en rĂ©animation et de nouvelles hospitalisations sont Ă  la baisse. Dans l’Ouest de l’Etat, les chiffres actuels sont ainsi les plus bas entrevus depuis dĂ©but avril.

L’Ă©volution plutĂ´t favorable de la situation a finalement ouvert la voie Ă  la rĂ©ouverture. Ainsi, vendredi dernier, 5 rĂ©gions sur les 10 qui composent l’Etat ont Ă©tĂ© autorisĂ©es Ă  rouvrir. La prudence reste nĂ©anmoins le maĂ®tre mot Ă  New York City et Long Island, notamment, oĂą le confinement a Ă©tĂ© prolongĂ© jusqu’au 28 mai a minima par le gouverneur Andrew Cuomo.

 

Zones sensibles

 

Le New Jersey limitrophe est Ă©galement sĂ©vèrement impactĂ© avec plus de 150 000 cas et 10 000 dĂ©cès. La pandĂ©mie fait d’ailleurs bien plus de dĂ©gâts Ă  l’est du pays. Les Etats de New York et du New Jersey reprĂ©sentent Ă  eux deux 48% du total des cas et 38% des dĂ©cès. Ainsi, New York prĂ©sente un rapport de 147 dĂ©cès / 100 000 habitants – et 243 / 100 000 hab. Ă  New York City. Ce chiffre est de 122 pour le New Jersey. En revanche, l’ouest est relativement Ă©pargnĂ© jusqu’Ă  prĂ©sent. Ainsi, la Californie affiche un bilan de 9 dĂ©cès pour 100 000 habitants (3 624 dĂ©cès au total). Au Texas, deuxième Etat le plus peuplĂ©, le chiffre tombe Ă  5 (1 480 dĂ©cès au total).

L’outil de visualisation dĂ©veloppĂ© par Peter James Walker permet de suivre l’Ă©volution au quotidien Etat par Etat.

 

 

Des foyers surgissent toujours. Sioux City (Iowa) et Gallup (New Mexico) ont affichĂ© des signaux inquiĂ©tants avec un ratio de plus de 10 cas / 1 000 hab. sur la dernière quinzaine (Ă  titre de comparaison, le ratio Ă  NY est de 1,86 / 1 000 sur la mĂŞme pĂ©riode), mĂŞme si la situation semble se stabiliser. MalgrĂ© les mesures prĂ©ventives prises très tĂ´t, la Californie n’est pas plus Ă  l’abri qu’une autre rĂ©gion. Ainsi, 908 cas ont Ă©tĂ© identifiĂ©s dans la rĂ©gion de Santa Maria-Santa Barbara lors des deux dernières semaines. Enfin, de nouveaux foyers ont Ă©tĂ© identifiĂ©s Ă  Faribault-Northfield (Minnesota), North Wilkersboro (Caroline du Nord) ou Yuma (Arizona) oĂą les nouveaux cas augmentent d’environ 10% en 24h.

 

DĂ©confinement

 

Le processus de dĂ©confinement se poursuit Ă  grande vitesse. Aujourd’hui, les 50 Etats sont ainsi engagĂ©s, Ă  des niveaux diffĂ©rents certes, dans une logique de levĂ©e des restrictions.

Les Etats dirigĂ©s par des gouverneurs rĂ©publicains (GĂ©orgie, Tennessee, Floride, etc.) ont Ă©tĂ© les premiers Ă  enclencher la manĹ“uvre. Les manifestations anti-confinement, illustrĂ©es par les images de militants armĂ©s dans l’enceinte du Capitole du Michigan, seront assurĂ©ment un fait marquant de la pĂ©riode. En Californie, les autoritĂ©s se montrent bien plus prudentes, notamment Ă  Los Angeles et San Francisco. Dans le comtĂ© de Los Angeles, les directives de confinement devraient ainsi ĂŞtre prolongĂ©es de 3 mois. A New York, la moitiĂ© des rĂ©gions (5/10) ont commencĂ© la rĂ©ouverture vendredi 15 mai. De nombreux experts estiment le processus risquĂ© et prĂ©maturĂ©. Le New Yorker analyse ainsi ce qui s’apparente Ă  un vĂ©ritable « rush » qui se dĂ©roule dans le dĂ©sordre.

 

 

Avancée du processus de déconfinement Etat par Etat

 

Source : New York Times

 

 

Un article Ă  lire

State and Federal data on Covid-19 testing don’t match up (The Atlantic)

 

Le point Donald Trump

Si certains en doutaient encore, Donald Trump est un personnage extrĂŞmement dĂ©terminĂ©, et l’a encore fait savoir hier. A l’occasion d’une visite au sein d’une usine Ford dans le Michigan, le prĂ©sident a martelĂ© qu’il n’y aurait pas de nouveau confinement, quand bien mĂŞme le pays serait touchĂ© par une deuxième vague.

« La deuxième vague est une possibilitĂ©. Nous allons contenir les feux s’il y en a. Mais il est hors de question de fermer Ă  nouveau le pays », a-t-il ainsi dĂ©clarĂ©.

 

 

Vue d’ensemble au Jeudi 21 mai

 

Jeudi 21 mai [Analyse des données du 20/05] 

L’accalmie a Ă©tĂ© de courte durĂ©e aux Etats-Unis. Après deux journĂ©es sous la barre des 1 000 dĂ©cès, la courbe est brutalement repartie Ă  la hausse avec 1 536 victimes identifiĂ©es mardi. Cette tendance a Ă©tĂ© confirmĂ©e mercredi, 1 561 dĂ©cès supplĂ©mentaires ayant Ă©tĂ© rĂ©pertoriĂ©s en 24h. Le bilan officiel demeure extrĂŞmement prĂ©occupant avec plus de 93 000 dĂ©cès officiellement comptabilisĂ©s.

Plusieurs modèles Ă©pidĂ©miologiques avaient prĂ©dit que le nombre de 100 000 dĂ©cès sera atteint d’ici juin et semblent se vĂ©rifier. Le chiffre de 113 000 est dĂ©sormais Ă©voquĂ© d’ici la mi-juin. Si ces bilans sont loin d’ĂŞtre parfaits, ils peuvent malgrĂ© tout dĂ©livrer de prĂ©cieux enseignements, Ă  plus d’un titre. La Maison Blanche a Ă©galement revu ses prĂ©visions Ă  la hausse et Ă©voque dĂ©sormais un bilan qui pourrait aller jusqu’Ă  240 000 dĂ©cès.

En valeur absolue, les Etats-Unis sont de loin le pays de plus touchĂ© au monde devant le Royaume-Uni (35 704) et l’Italie (32 330). Ils n’apparaissent toutefois qu’au 9e rang du classement des nations rapportĂ©es Ă  leur population (avec un ratio de 28,2 dĂ©cès pour 100 000 habitants contre 79 dĂ©cès pour 100 000 habitants en Belgique). La situation demeure difficile Ă  bien Ă©valuer dans un pays vaste, touchĂ© de manière disparate et dont les politiques ne sont pas uniformes au niveau des diffĂ©rents Etats.

Environ 20 000 nouveaux cas sont dĂ©clarĂ©s chaque jour, soit une augmentation extrĂŞmement rĂ©gulière de + 1/2% / 24h. Au total, 1 551 853 cas ont Ă©tĂ© confirmĂ©s aux USA – pour plus de 12 millions de tests pratiquĂ©s au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project. MalgrĂ© une augmentation des tests effectuĂ©s, les chiffres rĂ©els demeurent vraisemblablement supĂ©rieurs. Le suivi Ă©laborĂ© par Politico permet un suivi prĂ©cis de l’apparition quotidienne des cas dans le pays. Il peut ĂŞtre complĂ©tĂ© par un nouvel outil de visualisation, mis au point par Peter James Walker de PublicRelay, qui permet notamment de suivre les campagnes de dĂ©pistage Etat par Etat.

Par ailleurs, le processus pour tester les personnes se rĂ©vèle bien plus complexe qu’il n’y paraĂ®t, ainsi que le dĂ©taille cet excellent article de Vox. La stratĂ©gie – ou l’absence de stratĂ©gie – de l’administration Trump pourrait Ă©galement avoir de sĂ©rieuses consĂ©quences. A l’instar de la France – et de tous les autres pays -, le dĂ©compte exact est rendu impossible en raison du dĂ©cès de personnes non diagnostiquĂ©es. Un bilan compris entre 100 000 et 110 000 victimes serait ainsi plus proche de la rĂ©alitĂ©. Le dĂ©compte reprĂ©sente une opĂ©ration très dĂ©licate, et l’on peut dĂ©boucher, sans surprise, sur des bilans sous-Ă©valuĂ©s ou Ă  l’inverse sur-Ă©valuĂ©s.

 

La situation Ă  New York

 

New York reste l’Etat le plus touchĂ© avec plus de 350 000 cas. En ce qui concerne le nombre exact victimes, les bilans diffèrent. Les autoritĂ©s locales Ă©voquent 22 843 dĂ©cès quand la JHU avance un chiffre de 28 636. Cette diffĂ©rence correspond aux 5 000 personnes qui sont très probablement dĂ©cĂ©dĂ©es de causes liĂ©es au virus sans qu’il y ait forcĂ©ment eu reconnaissance officielle. Les mesures prises commencent malgrĂ© tout Ă  porter leurs fruits. Les courbes sont dĂ©sormais stables depuis plusieurs jours. Le nombre d’hospitalisations, de personnes en rĂ©animation et de nouvelles hospitalisations sont Ă  la baisse. Dans l’Ouest de l’Etat, les chiffres actuels sont ainsi les plus bas entrevus depuis dĂ©but avril.

L’Ă©volution plutĂ´t favorable de la situation a finalement ouvert la voie Ă  la rĂ©ouverture. Ainsi, vendredi, 5 rĂ©gions sur les 10 qui composent l’Etat ont Ă©tĂ© autorisĂ©es Ă  rouvrir. La prudence reste nĂ©anmoins le maĂ®tre mot Ă  New York City et Long Island, notamment, oĂą le confinement a Ă©tĂ© prolongĂ© jusqu’au 28 mai a minima par Cuomo.

 

Zones sensibles

 

Le New Jersey limitrophe est Ă©galement sĂ©vèrement impactĂ© avec plus de 150 000 cas et 10 000 dĂ©cès. La pandĂ©mie fait d’ailleurs bien plus de dĂ©gâts Ă  l’est du pays. Les Etats de New York et du New Jersey reprĂ©sentent Ă  eux deux 48% du total des cas et 38% des dĂ©cès. Ainsi, New York prĂ©sente un rapport de 147 dĂ©cès / 100 000 habitants – et 242 / 100 000 hab. Ă  New York City. Ce chiffre est de 121 pour le New Jersey. En revanche, l’ouest est relativement Ă©pargnĂ© jusqu’Ă  prĂ©sent. Ainsi, la Californie affiche un bilan de 9 dĂ©cès pour 100 000 habitants (3 514 dĂ©cès au total). Au Texas, deuxième Etat le plus peuplĂ©, le chiffre tombe Ă  5 (1 438 dĂ©cès au total).

L’outil de visualisation dĂ©veloppĂ© par Peter James Walker permet de suivre l’Ă©volution au quotidien Etat par Etat.

 

 

Des foyers surgissent toujours. Sioux City (Iowa) et Gallup (New Mexico) ont affichĂ© des signaux inquiĂ©tants avec un ratio de plus de 10 cas / 1 000 hab. sur la dernière quinzaine (Ă  titre de comparaison, le ratio Ă  NY est de 2,07 / 1 000 sur la mĂŞme pĂ©riode), mĂŞme si la situation semble se stabiliser. MalgrĂ© les mesures prĂ©ventives prises très tĂ´t, la Californie n’est pas plus Ă  l’abri qu’une autre rĂ©gion. Ainsi, 886 cas ont Ă©tĂ© identifiĂ©s dans la rĂ©gion de Santa Maria-Santa Barbara lors des deux dernières semaines. Enfin, de nouveaux foyers ont Ă©tĂ© identifiĂ©s Ă  Faribault–Northfield (Minnesota), North Wilkersboro (Caroline du Nord) ou Yuma (Arizona) oĂą les nouveaux cas augmentent de plus de 10% en 24h.

 

DĂ©confinement

 

Le processus de dĂ©confinement se poursuit Ă  grande vitesse. Aujourd’hui, les 50 Etats sont ainsi engagĂ©s, Ă  des niveaux diffĂ©rents certes, dans une logique de levĂ©e des restrictions.

Les Etats dirigĂ©s par des gouverneurs rĂ©publicains (GĂ©orgie, Tennessee, Floride, etc.) ont Ă©tĂ© les premiers Ă  enclencher la manĹ“uvre. Les manifestations anti-confinement, illustrĂ©es par les images de militants armĂ©s dans l’enceinte du Capitole du Michigan, seront assurĂ©ment un fait marquant de la pĂ©riode. En Californie, les autoritĂ©s se montrent bien plus prudentes, notamment Ă  Los Angeles et San Francisco. Dans le comtĂ© de Los Angeles, les directives de confinement devraient ainsi ĂŞtre prolongĂ©es de 3 mois. A New York, la moitiĂ© des rĂ©gions (5/10) ont commencĂ© la rĂ©ouverture vendredi 15 mai. De nombreux experts estiment le processus risquĂ© et prĂ©maturĂ©. Le New Yorker analyse ainsi ce qui s’apparente Ă  un vĂ©ritable « rush » qui se dĂ©roule dans le dĂ©sordre.

 

 

Avancée du processus de déconfinement Etat par Etat

 

Source : New York Times

 

 

Un article Ă  lire

All 50 states are now reopening. But at what cost ? (New York Times)

 

Le point Donald Trump

Rien n’arrĂŞte Donald Trump ! EngagĂ© sur la voie de la rĂ©ouverture et du « retour vers la grandeur », le prĂ©sident a dĂ©sormais pour idĂ©e de tenir un « vrai » G7 en juin Ă  Camp David, et de dĂ©laisser l’option vidĂ©oconfĂ©rence originellement retenue.

« Les autres membres pourront ainsi officialiser leur COMEBACK. Ce serait un formidable symbole – Normalisation ! », a-t-il tweetĂ©. Cette sortie a engendrĂ© des rĂ©actions mesurĂ©es de la part des autres dirigeants.

 

Vue d’ensemble au Mercredi 20 mai

 

Mercredi 20 mai [Analyse des données du 19/05] 

L’accalmie a Ă©tĂ© de courte durĂ©e aux Etats-Unis. Après deux journĂ©es sous la barre des 1 000 dĂ©cès, la courbe est brutalement repartie Ă  la hausse avec 1 536 victimes identifiĂ©es en 24h mardi. Le bilan officiel demeure en revanche très prĂ©occupant avec 91 845 dĂ©cès officiellement comptabilisĂ©s.

Plusieurs modèles Ă©pidĂ©miologiques avaient prĂ©dit que le nombre de 100 000 dĂ©cès sera atteint d’ici juin et semblent se vĂ©rifier. Le chiffre de 113 000 est dĂ©sormais Ă©voquĂ© d’ici la mi-juin. Si ces bilans sont loin d’ĂŞtre parfaits, ils peuvent malgrĂ© tout dĂ©livrer de prĂ©cieux enseignements, Ă  plus d’un titre. La Maison Blanche a Ă©galement revu ses prĂ©visions Ă  la hausse et Ă©voque dĂ©sormais un bilan qui pourrait aller jusqu’Ă  240 000 dĂ©cès.

En valeur absolue, les Etats-Unis sont de loin le pays de plus touchĂ© au monde devant le Royaume-Uni (35 341) et l’Italie (32 169). Ils n’apparaissent toutefois qu’au 9e rang du classement des nations rapportĂ©es Ă  leur population (avec un ratio de 27,8 dĂ©cès pour 100 000 habitants contre 79 dĂ©cès pour 100 000 habitants en Belgique). La situation demeure difficile Ă  bien Ă©valuer dans un pays vaste, touchĂ© de manière disparate et dont les politiques ne sont pas uniformes au niveau des diffĂ©rents Etats.

Environ 30 000 nouveaux cas sont dĂ©clarĂ©s chaque jour, soit une augmentation extrĂŞmement rĂ©gulière de + 2/3% / 24h. Au total, 1 528 661 cas ont Ă©tĂ© confirmĂ©s aux USA – pour plus de 12 millions de tests pratiquĂ©s au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project. MalgrĂ© une augmentation des tests effectuĂ©s, les chiffres rĂ©els demeurent vraisemblablement supĂ©rieurs. Le suivi Ă©laborĂ© par Politico permet un suivi prĂ©cis de l’apparition quotidienne des cas dans le pays. Il peut ĂŞtre complĂ©tĂ© par un nouvel outil de visualisation, mis au point par Peter James Walker de PublicRelay, qui permet notamment de suivre les campagnes de dĂ©pistage Etat par Etat.

Par ailleurs, le processus pour tester les personnes se rĂ©vèle bien plus complexe qu’il n’y paraĂ®t, ainsi que le dĂ©taille cet excellent article de Vox. La stratĂ©gie – ou l’absence de stratĂ©gie – de l’administration Trump pourrait Ă©galement avoir de sĂ©rieuses consĂ©quences. A l’instar de la France – et de tous les autres pays -, le dĂ©compte exact est rendu impossible en raison du dĂ©cès de personnes non diagnostiquĂ©es. Un bilan compris entre 100 000 et 110 000 victimes serait ainsi plus proche de la rĂ©alitĂ©. Le dĂ©compte reprĂ©sente une opĂ©ration très dĂ©licate, et l’on peut dĂ©boucher, sans surprise, sur des bilans sous-Ă©valuĂ©s ou Ă  l’inverse sur-Ă©valuĂ©s.

 

La situation Ă  New York

 

New York reste l’Etat le plus touchĂ© avec plus de 350 000 cas. En ce qui concerne le nombre exact victimes, les bilans diffèrent. Les autoritĂ©s locales Ă©voquent 22 843 dĂ©cès quand la JHU avance un chiffre de 28 558. Cette diffĂ©rence correspond aux 5 000 personnes qui sont très probablement dĂ©cĂ©dĂ©es de causes liĂ©es au virus sans qu’il y ait forcĂ©ment eu reconnaissance officielle. Les mesures prises commencent malgrĂ© tout Ă  porter leurs fruits. Les courbes sont dĂ©sormais stables depuis plusieurs jours. Le nombre d’hospitalisations, de personnes en rĂ©animation et de nouvelles hospitalisations sont Ă  la baisse. Dans l’Ouest de l’Etat, les chiffres actuels sont ainsi les plus bas entrevus depuis dĂ©but avril.

L’Ă©volution plutĂ´t favorable de la situation a finalement ouvert la voie Ă  la rĂ©ouverture. Ainsi, vendredi, 5 rĂ©gions sur les 10 qui composent l’Etat ont Ă©tĂ© autorisĂ©es Ă  rouvrir. La prudence reste nĂ©anmoins le maĂ®tre mot Ă  New York City et Long Island, notamment, oĂą le confinement a Ă©tĂ© prolongĂ© jusqu’au 28 mai a minima par Cuomo.

 

Zones sensibles

 

Le New Jersey limitrophe est Ă©galement sĂ©vèrement impactĂ© avec plus de 145 000 cas et 10 000 dĂ©cès. La pandĂ©mie fait d’ailleurs bien plus de dĂ©gâts Ă  l’est du pays. Les Etats de New York et du New Jersey reprĂ©sentent Ă  eux deux 48% du total des cas et 38% des dĂ©cès. Ainsi, New York prĂ©sente un rapport de 146 dĂ©cès / 100 000 habitants – et 241 / 100 000 hab. Ă  New York City. Ce chiffre est de 119 pour le New Jersey. En revanche, l’ouest est relativement Ă©pargnĂ© jusqu’Ă  prĂ©sent. Ainsi, la Californie affiche un bilan de 9 dĂ©cès pour 100 000 habitants (3 422 dĂ©cès au total). Au Texas, deuxième Etat le plus peuplĂ©, le chiffre tombe Ă  5 (1 405 dĂ©cès au total).

L’outil de visualisation dĂ©veloppĂ© par Peter James Walker permet de suivre l’Ă©volution au quotidien Etat par Etat.

 

 

Des foyers surgissent toujours. Sioux City (Iowa) et Gallup (New Mexico) ont affichĂ© des signaux inquiĂ©tants avec un ratio de plus de 10 cas / 1 000 hab. sur la dernière quinzaine (Ă  titre de comparaison, le ratio Ă  NY est de 2,07 / 1 000 sur la mĂŞme pĂ©riode), mĂŞme si la situation semble se stabiliser. MalgrĂ© les mesures prĂ©ventives prises très tĂ´t, la Californie n’est pas plus Ă  l’abri qu’une autre rĂ©gion. Ainsi, 886 cas ont Ă©tĂ© identifiĂ©s dans la rĂ©gion de Santa Maria-Santa Barbara lors des deux dernières semaines. Enfin, de nouveaux foyers ont Ă©tĂ© identifiĂ©s Ă  Faribault–Northfield (Minnesota), Amarillo (Texas) ou North Wilkersboro (Caroline du Nord) oĂą les nouveaux cas augmentent de plus de 10% en 24h.

 

DĂ©confinement

 

Le processus de dĂ©confinement se poursuit Ă  grande vitesse. Aujourd’hui, les 50 Etats sont ainsi engagĂ©s, Ă  des niveaux diffĂ©rents certes, dans une logique de levĂ©e des restrictions.

Les Etats dirigĂ©s par des gouverneurs rĂ©publicains (GĂ©orgie, Tennessee, Floride, etc.) ont Ă©tĂ© les premiers Ă  enclencher la manĹ“uvre. Les manifestations anti-confinement, illustrĂ©es par les images de militants armĂ©s dans l’enceinte du Capitole du Michigan, seront assurĂ©ment un fait marquant de la pĂ©riode. En Californie, les autoritĂ©s se montrent bien plus prudentes, notamment Ă  Los Angeles et San Francisco. Dans le comtĂ© de Los Angeles, les directives de confinement devraient ainsi ĂŞtre prolongĂ©es de 3 mois. A New York, la moitiĂ© des rĂ©gions (5/10) ont commencĂ© la rĂ©ouverture vendredi 15 mai. De nombreux experts estiment le processus risquĂ© et prĂ©maturĂ©. Le New Yorker analyse ainsi ce qui s’apparente Ă  un vĂ©ritable « rush » qui se dĂ©roule dans le dĂ©sordre.

 

 

Avancée du processus de déconfinement Etat par Etat

 

Source : New York Times

 

 

Un article Ă  lire

America’s response to the coronavirus is the most American thing ever (CNN)

 

Le point Donald Trump

Après le « Obamagate », « L’affaire hydro » donne du grain Ă  moudre aux journalistes amĂ©ricains. Lundi, Donald Trump a provoquĂ© un tollĂ© en dĂ©clarant qu’il prenait de l’hydroxychloroquine une fois par jour, depuis plus d’une semaine ! Ce, malgrĂ© les nombreux avertissements des autoritĂ©s sanitaires qui n’ont pas confirmĂ© son efficacitĂ© et mettent en garde contre les effets secondaires.

S’exprimant sur une Ă©tude mettant en lumière la dangerositĂ© du traitement, il l’a qualifiĂ©e d’ »ennemie d’Ă©tat ». « Si vous vous reposez sur une seule Ă©tude, la seule Ă©tude nĂ©gative… Ils ont administrĂ© le traitement Ă  des personnes en mauvais Ă©tat. Elles Ă©taient toutes âgĂ©es. Presque dĂ©jĂ  mortes », a-t-il argumentĂ©.

 

Vue d’ensemble au Mardi 19 mai

 

Mardi 19 mai [Analyse des données du 18/05] 

L’accalmie se confirmerait-elle aux Etats-Unis ? Pour la deuxième journĂ©e consĂ©cutive, la barre des dĂ©cès n’a pas franchi le nombre de 1 000 victimes (805) lundi. Le bilan officiel demeure en revanche très prĂ©occupant avec un nouveau seuil qui vient d’ĂŞtre dĂ©passĂ©, celui des 90 000 dĂ©cès.

Plusieurs modèles Ă©pidĂ©miologiques prĂ©disent que le nombre de 100 000 dĂ©cès sera atteint d’ici juin. Si ceux-ci sont loin d’ĂŞtre parfaits, ils peuvent malgrĂ© tout dĂ©livrer de prĂ©cieux enseignements, Ă  plus d’un titre. La Maison Blanche a Ă©galement revu ses prĂ©visions Ă  la hausse et Ă©voque dĂ©sormais un bilan qui pourrait aller jusqu’Ă  240 000 dĂ©cès. En valeur absolue, les Etats-Unis sont de loin le pays de plus touchĂ© au monde devant le Royaume-Uni (34 796) et l’Italie (32 007). Ils n’apparaissent toutefois qu’au 9e rang du classement des nations rapportĂ©es Ă  leur population (avec un ratio de 27,4 dĂ©cès pour 100 000 habitants contre 79 dĂ©cès pour 100 000 habitants en Belgique). La situation demeure difficile Ă  bien Ă©valuer dans un pays vaste, touchĂ© de manière disparate et dont les politiques ne sont pas uniformes au niveau des diffĂ©rents Etats.

Environ 30 000 nouveaux cas sont dĂ©clarĂ©s chaque jour, soit une augmentation extrĂŞmement rĂ©gulière de + 2/3% / 24h. Au total, 1 508 957 cas ont Ă©tĂ© confirmĂ©s aux USA – pour près de 12 millions de tests pratiquĂ©s au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project. MalgrĂ© une augmentation des tests effectuĂ©s, les chiffres rĂ©els demeurent vraisemblablement supĂ©rieurs. Le suivi Ă©laborĂ© par Politico permet un suivi prĂ©cis de l’apparition quotidienne des cas dans le pays. Il peut ĂŞtre complĂ©tĂ© par un nouvel outil de visualisation, mis au point par Peter James Walker de PublicRelay, qui permet notamment de suivre les campagnes de dĂ©pistage Etat par Etat.

Par ailleurs, le processus pour tester les personnes se rĂ©vèle bien plus complexe qu’il n’y paraĂ®t, ainsi que le dĂ©taille cet excellent article de Vox. La stratĂ©gie – ou l’absence de stratĂ©gie – de l’administration Trump pourrait Ă©galement avoir de sĂ©rieuses consĂ©quences. A l’instar de la France – et de tous les autres pays -, le dĂ©compte exact est rendu impossible en raison du dĂ©cès de personnes non diagnostiquĂ©es. Un bilan compris entre 100 000 et 110 000 victimes serait ainsi plus proche de la rĂ©alitĂ©. Le dĂ©compte reprĂ©sente une opĂ©ration très dĂ©licate, et l’on peut dĂ©boucher, sans surprise, sur des bilans sous-Ă©valuĂ©s ou Ă  l’inverse sur-Ă©valuĂ©s.

 

La situation Ă  New York

 

New York reste l’Etat le plus touchĂ© avec plus de 350 000 cas. En ce qui concerne les victimes, les bilans diffèrent. Les autoritĂ©s locales Ă©voquent 22 729 dĂ©cès quand la JHU avance un chiffre de 28 339. Cette diffĂ©rence correspond aux 5 000 personnes qui sont très probablement dĂ©cĂ©dĂ©es de causes liĂ©es au virus sans qu’il y ait forcĂ©ment eu reconnaissance officielle. Les mesures prises commencent malgrĂ© tout Ă  porter leurs fruits. Les courbes sont dĂ©sormais stables depuis plusieurs jours. Le nombre d’hospitalisations, de personnes en rĂ©animation et de nouvelles hospitalisations sont Ă  la baisse. Dans l’Ouest de l’Etat, les chiffres actuels sont ainsi les plus bas entrevus depuis dĂ©but avril.

L’Ă©volution plutĂ´t favorable de la situation a finalement ouvert la voie Ă  la rĂ©ouverture. Ainsi, vendredi, 5 rĂ©gions sur les 10 qui composent l’Etat ont Ă©tĂ© autorisĂ©es Ă  rouvrir. La prudence reste nĂ©anmoins le maĂ®tre mot Ă  New York City et Long Island, notamment, oĂą le confinement a Ă©tĂ© prolongĂ© jusqu’au 28 mai a minima par Cuomo.

 

Zones sensibles

 

Le New Jersey limitrophe est Ă©galement sĂ©vèrement impactĂ© avec plus de 145 000 cas et 10 000 dĂ©cès. La pandĂ©mie fait d’ailleurs bien plus de dĂ©gâts Ă  l’est du pays. Les Etats de New York et du New Jersey reprĂ©sentent Ă  eux deux 48% du total des cas et 38% des dĂ©cès. Ainsi, New York prĂ©sente un rapport de 145 dĂ©cès / 100 000 habitants – et 240 / 100 000 hab. Ă  New York City. Ce chiffre est de 117 pour le New Jersey. En revanche, l’ouest est relativement Ă©pargnĂ© jusqu’Ă  prĂ©sent. Ainsi, la Californie affiche un bilan de 8 dĂ©cès pour 100 000 habitants (3 324 dĂ©cès au total). Au Texas, deuxième Etat le plus peuplĂ©, le chiffre tombe Ă  5 (1 362 dĂ©cès au total).

L’outil de visualisation dĂ©veloppĂ© par Peter James Walker permet de suivre l’Ă©volution au quotidien Etat par Etat.

 

 

Des foyers surgissent toujours. Sioux City (Iowa) et Gallup (New Mexico) ont affichĂ© des signaux inquiĂ©tants avec un ratio de plus de 10 cas / 1 000 hab. sur la dernière quinzaine (Ă  titre de comparaison, le ratio Ă  NY est de 2,07 / 1 000 sur la mĂŞme pĂ©riode), mĂŞme si la situation semble se stabiliser. MalgrĂ© les mesures prĂ©ventives prises très tĂ´t, la Californie n’est pas plus Ă  l’abri qu’une autre rĂ©gion. Ainsi, 886 cas ont Ă©tĂ© identifiĂ©s dans la rĂ©gion de Santa Maria-Santa Barbara lors des deux dernières semaines. Enfin, de nouveaux foyers ont Ă©tĂ© identifiĂ©s Ă  Yuma (Arizona), Amarillo (Texas) ou North Wilkersboro (Caroline du Nord) oĂą les nouveaux cas augmentent de plus de 10% en 24h.

 

DĂ©confinement

 

Le processus de dĂ©confinement s’accĂ©lère quant Ă  lui et la quasi-totalitĂ© sont dĂ©sormais engagĂ©s dans une logique de rĂ©ouverture. La GĂ©orgie s’est muĂ©e en fer de lance du mouvement il y a deux semaines. Le Tennessee, Ă©galement dirigĂ© par un gouverneur rĂ©publicain, a suivi le mouvement.

Les manifestations anti-confinement se poursuivent et les images de militants armĂ©s dans l’enceinte du Capitole du Michigan seront assurĂ©ment un fait marquant de la pĂ©riode. En Californie, les autoritĂ©s se montrent bien plus prudentes, notamment Ă  Los Angeles et San Francisco. Dans le comtĂ© de Los Angeles, les directives de confinement devraient ainsi ĂŞtre prolongĂ©es de 3 mois. A New York, la moitiĂ© des rĂ©gions (5/10) ont commencĂ© la rĂ©ouverture vendredi 15 mai. De nombreux experts estiment le processus risquĂ© et prĂ©maturĂ©. Le New Yorker analyse ainsi ce qui s’apparente Ă  un vĂ©ritable « rush » qui se dĂ©roule dans le dĂ©sordre.

 

 

Avancée du processus de déconfinement Etat par Etat

 

Source : New York Times

 

 

Un article Ă  lire

How are Covid-19 deaths counted ? (Live Science)

 

Le point Donald Trump

Donald Trump n’a jamais cachĂ© son cĂ´tĂ© favorable Ă  l’hydroxychloroquine dans la lutte contre le virus. Lundi, le prĂ©sident est mĂŞme allĂ© plus loin en rĂ©vĂ©lant qu’il en prenait… une fois par jour, depuis plus d’une semaine ! Ce, malgrĂ© les nombreux avertissements des autoritĂ©s sanitaires qui n’ont pas confirmĂ© son efficacitĂ© et mettent en garde contre les effets secondaires.

« Vous connaissez l’expression : qu’est-ce que vous avez à perdre ? Je prends un comprimé par jour. J’ai commencé il y a une semaine et demie. A un certain moment, j’arrêterai », a-t-il lancé à un parterre de journaliste ébahis.

 

Vue d’ensemble au Lundi 18 mai

 

Lundi 18 mai [Analyse des données du 17/05] 

Enfin une lĂ©gère accalmie aux Etats-Unis. Au terme d’une semaine funeste, la courbe des dĂ©cès est enfin redescendue sous la barre des 1 000 dimanche (810). Le bilan officiel demeure en revanche très prĂ©occupant avec 89 564 victimes rĂ©pertoriĂ©es.

Plusieurs modèles Ă©pidĂ©miologiques prĂ©disent que le nombre de 100 000 dĂ©cès sera atteint d’ici juin. Si ceux-ci sont loin d’ĂŞtre parfaits, ils peuvent malgrĂ© tout dĂ©livrer de prĂ©cieux enseignements, Ă  plus d’un titre. La Maison Blanche a Ă©galement revu ses prĂ©visions Ă  la hausse et Ă©voque dĂ©sormais un bilan qui pourrait aller jusqu’Ă  240 000 dĂ©cès. En valeur absolue, les Etats-Unis sont de loin le pays de plus touchĂ© au monde devant le Royaume-Uni (34 636) et l’Italie (31 908). Ils n’apparaissent toutefois qu’au 9e rang du classement des nations rapportĂ©es Ă  leur population (avec un ratio de 27,1 dĂ©cès pour 100 000 habitants). La situation demeure difficile Ă  bien Ă©valuer dans un pays vaste, touchĂ© de manière disparate et dont les politiques ne sont pas uniformes au niveau des diffĂ©rents Etats.

Environ 30 000 nouveaux cas sont dĂ©clarĂ©s chaque jour, soit une augmentation extrĂŞmement rĂ©gulière de + 2/3% / 24h. Au total, 1 486 742 cas ont Ă©tĂ© confirmĂ©s aux USA – pour plus de 11 millions de tests pratiquĂ©s au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project. MalgrĂ© une augmentation des tests effectuĂ©s, les chiffres rĂ©els demeurent vraisemblablement supĂ©rieurs. Le suivi Ă©laborĂ© par Politico permet un suivi prĂ©cis de l’apparition quotidienne des cas dans le pays. Il peut ĂŞtre complĂ©tĂ© par un nouvel outil de visualisation, mis au point par Peter James Walker de PublicRelay, qui permet notamment de suivre les campagnes de dĂ©pistage Etat par Etat.

Par ailleurs, le processus pour tester les personnes se rĂ©vèle bien plus complexe qu’il n’y paraĂ®t, ainsi que le dĂ©taille cet excellent article de Vox. La stratĂ©gie – ou l’absence de stratĂ©gie – de l’administration Trump pourrait Ă©galement avoir de sĂ©rieuses consĂ©quences. A l’instar de la France – et de tous les autres pays -, le dĂ©compte exact est rendu impossible en raison du dĂ©cès de personnes non diagnostiquĂ©es. Un bilan compris entre 100 000 et 110 000 victimes serait ainsi plus proche de la rĂ©alitĂ©.

 

La situation Ă  New York

 

New York reste l’Etat le plus touchĂ© avec plus de 350 000 cas et 28 000 dĂ©cès. Le bilan vient d’ĂŞtre ajustĂ© avec l’ajout de 5 000 victimes qui sont très probablement dĂ©cĂ©dĂ©es de causes liĂ©es au virus. Les mesures prises commencent malgrĂ© tout Ă  porter leurs fruits. Les courbes sont dĂ©sormais stables depuis plusieurs jours. Le nombre d’hospitalisations, de personnes en rĂ©animation et de nouvelles hospitalisations sont Ă  la baisse. Dans l’Ouest de l’Etat, les chiffres actuels sont ainsi les plus bas entrevus depuis dĂ©but avril.

L’Ă©volution plutĂ´t favorable de la situation a finalement ouvert la voie Ă  la rĂ©ouverture. Ainsi, vendredi, 5 rĂ©gions sur les 10 qui composent l’Etat ont Ă©tĂ© autorisĂ©es Ă  rouvrir. La prudence reste nĂ©anmoins le maĂ®tre mot Ă  New York City et Long Island, notamment, oĂą le confinement a Ă©tĂ© prolongĂ© jusqu’au 28 mai a minima par Cuomo.

 

Zones sensibles

 

Le New Jersey limitrophe est Ă©galement sĂ©vèrement impactĂ© avec plus de 145 000 cas et 10 000 dĂ©cès. La pandĂ©mie fait d’ailleurs bien plus de dĂ©gâts Ă  l’est du pays. Les Etats de New York et du New Jersey reprĂ©sentent Ă  eux deux 48% du total des cas et 38% des dĂ©cès. Ainsi, New York prĂ©sente un rapport de 1 dĂ©cès / 691 habitants – et 1 / 418 hab. Ă  New York City. Ce chiffre est de 1 / 858 pour le New Jersey. En revanche, l’ouest est relativement Ă©pargnĂ© jusqu’Ă  prĂ©sent. Ainsi, la Californie affiche un bilan de 1 dĂ©cès pour 12 010 habitants (3 290 dĂ©cès au total). Au Texas, deuxième Etat le plus peuplĂ©, le chiffre tombe Ă  1 / 21 383 (1 356 dĂ©cès au total). Parmi les grandes villes du pays, Philadelphia et Chicago inquiètent avec des moyennes actuelles de plus de 100 dĂ©cès par jour assorties de courbes qui peinent Ă  descendre. L’Ă©volution de la situation semble en revanche favorable au Michigan.

L’outil de visualisation dĂ©veloppĂ© par Peter James Walker permet de suivre l’Ă©volution au quotidien Etat par Etat.

 

 

Des foyers surgissent toujours. Sioux City (Iowa) et Gallup (New Mexico) ont affichĂ© des signaux inquiĂ©tants avec un ratio de plus de 10 cas / 1 000 hab. sur la dernière quinzaine (Ă  titre de comparaison, le ratio Ă  NY est de 2,51 / 1 000 sur la mĂŞme pĂ©riode), mĂŞme si la situation semble se stabiliser. MalgrĂ© les mesures prĂ©ventives prises très tĂ´t, la Californie n’est pas plus Ă  l’abri qu’une autre rĂ©gion. Ainsi, 886 cas ont Ă©tĂ© identifiĂ©s dans la rĂ©gion de Santa Maria-Santa Barbara lors des deux dernières semaines. Enfin, un nouveau foyer vient d’apparaĂ®tre Ă  Kankakee, dans l’Illinois, avec 536 cas en quinze jours et la plus forte tendance haussière du pays (+13% en 24h).

 

DĂ©confinement

 

Le processus de dĂ©confinement s’accĂ©lère quant Ă  lui et 35 Etats sont engagĂ©s dans une logique de rĂ©ouverture. La GĂ©orgie s’est muĂ©e en fer de lance du mouvement il y a deux semaines. Le Tennessee, Ă©galement dirigĂ© par un gouverneur rĂ©publicain, a suivi le mouvement, suivi par la suite par de nombreuses autres rĂ©gions.

Les manifestations anti-confinement se poursuivent et les images de militants armĂ©s dans l’enceinte du Capitole du Michigan seront assurĂ©ment un fait marquant de la pĂ©riode. En Californie, les autoritĂ©s se montrent bien plus prudentes, notamment Ă  Los Angeles et San Francisco. Dans le comtĂ© de Los Angeles, les directives de confinement devraient ainsi ĂŞtre prolongĂ©es de 3 mois. A New York, la moitiĂ© des rĂ©gions (5/10) ont commencĂ© la rĂ©ouverture vendredi 15 mai. De nombreux experts estiment le processus risquĂ© et prĂ©maturĂ©. Le New Yorker analyse ainsi ce qui s’apparente Ă  un vĂ©ritable « rush » qui se dĂ©roule dans le dĂ©sordre.

 

 

Avancée du processus de déconfinement Etat par Etat

 

Source : New York Times

 

 

Un article Ă  lire

As coronavirus testing expands, a new problem arises : not enough people to test (Washington Post)

 

Le point Donald Trump

« Avant toute chose, cette pandĂ©mie a enterrĂ© l’idĂ©e que tant de nos responsables politiques savent ce qu’ils font. Nombre d’entre eux ne cherchent mĂŞme pas Ă  faire semblant d’ĂŞtre responsable ». La banderille, qui vise sans le nommer Donald Trump, a Ă©tĂ© lancĂ©e par Barack Obama, samedi, lors d’une confĂ©rence en ligne. La guerre est ouverte entre les deux hommes.

Le prĂ©sident actuel, qui ressasse en continu le thème « Obamagate » depuis plusieurs jours, a rĂ©pondu Ă  son prĂ©dĂ©cesseur dimanche. « Ecoutez, c’Ă©tait un prĂ©sident incompĂ©tent, c’est tout ce que je peux dire. Grossièrement incompĂ©tent », a-t-il ainsi dĂ©clarĂ©.

 

 

Vue d’ensemble au Dimanche 17 mai

 

Dimanche 17 mai [Analyse des données du 16/05] 

Après quatre journĂ©es consĂ©cutives avec un bilan de 1 700 victimes, la courbe s’est lĂ©gèrement inflĂ©chie samedi aux Etats-Unis.  1 237 nouveaux dĂ©cès ont Ă©tĂ© rĂ©pertoriĂ©s, s’ajoutant Ă  un bilan officiel de 88 730 victimes.

Plusieurs modèles Ă©pidĂ©miologiques prĂ©disent que le nombre de 100 000 dĂ©cès sera atteint d’ici juin. La Maison Blanche a Ă©galement revu ses prĂ©visions Ă  la hausse et Ă©voque dĂ©sormais un bilan qui pourrait aller jusqu’Ă  240 000 dĂ©cès. En valeur absolue, les Etats-Unis sont de loin le pays de plus touchĂ© au monde devant le Royaume-Uni (34 466) et l’Italie (31 763). Ils n’apparaissent toutefois qu’au 9e rang du classement des nations rapportĂ©es Ă  leur population (avec un ratio de 26,9 dĂ©cès pour 100 000 habitants). La situation demeure difficile Ă  bien Ă©valuer dans un pays vaste, touchĂ© de manière disparate et dont les politiques ne sont pas uniformes au niveau des diffĂ©rents Etats.

Environ 30 000 nouveaux cas sont dĂ©clarĂ©s chaque jour, soit une augmentation extrĂŞmement rĂ©gulière de + 2/3% / 24h. Au total, 1 466 682 cas ont Ă©tĂ© confirmĂ©s aux USA – pour plus de 11 millions de tests pratiquĂ©s au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project. MalgrĂ© une augmentation des tests effectuĂ©s, les chiffres rĂ©els demeurent vraisemblablement supĂ©rieurs. Le suivi Ă©laborĂ© par Politico permet un suivi prĂ©cis de l’apparition quotidienne des cas dans le pays. Il peut ĂŞtre complĂ©tĂ© par un nouvel outil de visualisation, mis au point par Peter James Walker de PublicRelay, qui permet notamment de suivre les campagnes de dĂ©pistage Etat par Etat.

Par ailleurs, le processus pour tester les personnes se rĂ©vèle bien plus complexe qu’il n’y paraĂ®t, ainsi que le dĂ©taille cet excellent article de Vox. La stratĂ©gie – ou l’absence de stratĂ©gie – de l’administration Trump pourrait Ă©galement avoir de sĂ©rieuses consĂ©quences. A l’instar de la France – et de tous les autres pays -, le dĂ©compte exact est rendu impossible en raison du dĂ©cès de personnes non diagnostiquĂ©es. Un bilan compris entre 100 000 et 110 000 victimes serait ainsi plus proche de la rĂ©alitĂ©.

 

La situation Ă  New York

 

New York reste l’Etat le plus touchĂ© avec plus de 340 000 cas et 22 000 dĂ©cès. Le bilan pourrait d’ailleurs ĂŞtre largement sous-Ă©valuĂ©. En effet, un peu plus 5 000 dĂ©cès supplĂ©mentaires sont recensĂ©s par rapport aux normes annuelles et pourraient donc ĂŞtre en lien, directement ou indirectement, avec le virus. Les mesures prises commencent malgrĂ© tout Ă  porter leurs fruits. Les courbes sont dĂ©sormais stables depuis plusieurs jours. Le nombre d’hospitalisations, de personnes en rĂ©animation et de nouvelles hospitalisations sont Ă  la baisse. Dans l’Ouest de l’Etat, les chiffres actuels sont ainsi les plus bas entrevus depuis dĂ©but avril.

L’Ă©volution plutĂ´t favorable de la situation a finalement ouvert la voie Ă  la rĂ©ouverture. Ainsi, vendredi, 5 rĂ©gions sur les 10 qui composent l’Etat ont Ă©tĂ© autorisĂ©es Ă  rouvrir. La prudence reste nĂ©anmoins le maĂ®tre mot Ă  New York City et Long Island, notamment, oĂą le confinement a Ă©tĂ© prolongĂ© jusqu’au 28 mai a minima par Cuomo.

 

Zones sensibles

 

Le New Jersey limitrophe est Ă©galement sĂ©vèrement impactĂ© avec plus de 145 000 cas et 10 000 dĂ©cès. La pandĂ©mie fait d’ailleurs bien plus de dĂ©gâts Ă  l’est du pays. Les Etats de New York et du New Jersey reprĂ©sentent Ă  eux deux 48% du total des cas et 38% des dĂ©cès. Ainsi, New York prĂ©sente un rapport de 1 dĂ©cès / 696 habitants – et 1 / 421 hab. Ă  New York City. Ce chiffre est de 1 / 867 pour le New Jersey. En revanche, l’ouest est relativement Ă©pargnĂ© jusqu’Ă  prĂ©sent. Ainsi, la Californie affiche un bilan de 1 dĂ©cès pour 12 143 habitants (3 254 dĂ©cès au total). Au Texas, deuxième Etat le plus peuplĂ©, le chiffre tombe Ă  1 / 21 801 (1 330 dĂ©cès au total). Parmi les grandes villes du pays, Philadelphia et Chicago inquiètent avec des moyennes actuelles de plus de 100 dĂ©cès par jour assorties de courbes qui peinent Ă  descendre. L’Ă©volution de la situation semble en revanche favorable au Michigan.

L’outil de visualisation dĂ©veloppĂ© par Peter James Walker permet de suivre l’Ă©volution au quotidien Etat par Etat.

 

 

Des foyers surgissent toujours. Sioux City (Iowa) et Gallup (New Mexico) ont affichĂ© des signaux inquiĂ©tants avec un ratio de plus de 10 cas / 1 000 hab. sur la dernière quinzaine (Ă  titre de comparaison, le ratio Ă  NY est de 2,51 / 1 000 sur la mĂŞme pĂ©riode), mĂŞme si la situation semble se stabiliser. MalgrĂ© les mesures prĂ©ventives prises très tĂ´t, la Californie n’est pas plus Ă  l’abri qu’une autre rĂ©gion. Ainsi, 886 cas ont Ă©tĂ© identifiĂ©s dans la rĂ©gion de Santa Maria-Santa Barbara lors des deux dernières semaines. Enfin, un nouveau foyer vient d’apparaĂ®tre Ă  Kankakee, dans l’Illinois, avec 536 cas en quinze jours et la plus forte tendance haussière du pays.

 

DĂ©confinement

 

Le processus de dĂ©confinement s’accĂ©lère quant Ă  lui et 35 Etats sont engagĂ©s dans une logique de rĂ©ouverture. La GĂ©orgie s’est muĂ©e en fer de lance du mouvement il y a deux semaines. Le Tennessee, Ă©galement dirigĂ© par un gouverneur rĂ©publicain, a suivi le mouvement, suivi par la suite par de nombreuses autres rĂ©gions.

Les manifestations anti-confinement se poursuivent et les images de militants armĂ©s dans l’enceinte du Capitole du Michigan seront assurĂ©ment un fait marquant de la pĂ©riode. En Californie, les autoritĂ©s se montrent bien plus prudentes, notamment Ă  Los Angeles et San Francisco. Dans le comtĂ© de Los Angeles, les directives de confinement devraient ainsi ĂŞtre prolongĂ©es de 3 mois. A New York, la moitiĂ© des rĂ©gions (5/10) ont commencĂ© la rĂ©ouverture vendredi 15 mai. De nombreux experts estiment le processus risquĂ© et prĂ©maturĂ©. Le New Yorker analyse ainsi ce qui s’apparente Ă  un vĂ©ritable « rush » qui se dĂ©roule dans le dĂ©sordre.

 

 

Avancée du processus de déconfinement Etat par Etat

 

Source : New York Times

 

 

Un article Ă  lire

Wrong but useful – What Covid-19 epidemiologic models can and cannot tell us (The New England journal of medecine)

 

Le point Donald Trump

La journĂ©e Twitter de Donald Trump s’est rĂ©vĂ©lĂ©e très prolifique ! Le prĂ©sident, entre deux attaques envers Barack Obama et son administration et une nouvelle dĂ©nonciation des « fake news » visant Ă  le dĂ©stabiliser, s’en est pris cette fois aux rĂ©seaux sociaux.

« La gauche radicale a le contrĂ´le total sur Facebook, Instagram, Twitter et Google. L’administration travaille pour remĂ©dier Ă  cette situation illĂ©gale. Restez connectĂ©s, et donnez des noms et des cas que vous repĂ©rez », a-t-il Ă©crit. Le rĂ©sumĂ© complet de cette nouvelle salve lunaire est Ă  retrouve ici.

 

Vue d’ensemble au Samedi 16 mai

 

Samedi 16 mai [Analyse des données du 15/05] 

La courbe est stable depuis dĂ©sormais quatre jours aux Etats-Unis… mais se situe toujours dans des hauteurs qui suscitent une inquiĂ©tude lĂ©gitime. Vendredi, 1 662 nouveaux dĂ©cès ont Ă©tĂ© rĂ©pertoriĂ©s, s’ajoutant Ă  un bilan officiel de 87 528 victimes.

Plusieurs modèles Ă©pidĂ©miologiques prĂ©disent que le nombre de 100 000 dĂ©cès sera atteint d’ici juin. La Maison Blanche a Ă©galement revu ses prĂ©visions Ă  la hausse et Ă©voque dĂ©sormais un bilan qui pourrait aller jusqu’Ă  240 000 dĂ©cès. En valeur absolue, les Etats-Unis sont de loin le pays de plus touchĂ© au monde devant le Royaume-Uni (33 998) et l’Italie (31 610). Ils n’apparaissent toutefois qu’au 9e rang du classement des nations rapportĂ©es Ă  leur population (avec un ratio de 26,5 dĂ©cès pour 100 000 habitants). La situation demeure difficile Ă  bien Ă©valuer dans un pays vaste, touchĂ© de manière disparate et dont les politiques ne sont pas uniformes au niveau des diffĂ©rents Etats.

Environ 30 000 nouveaux cas sont déclarés chaque jour, soit une augmentation extrêmement régulière de + 2/3% / 24h. Au total, 1 443 947 cas ont été confirmés aux USA – pour plus de 10 millions de tests au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project. Malgré une augmentation des tests effectués, les chiffres réels demeurent vraisemblablement supérieurs. Un nouvel outil de visualisation, mis au point par Peter James Walker de PublicRelay, permet notamment de suivre les campagnes de dépistage Etat par Etat.

Par ailleurs, le processus pour tester les personnes se rĂ©vèle bien plus complexe qu’il n’y paraĂ®t, ainsi que le dĂ©taille cet excellent article de Vox. La stratĂ©gie – ou l’absence de stratĂ©gie – de l’administration Trump pourrait Ă©galement avoir de sĂ©rieuses consĂ©quences. A l’instar de la France – et de tous les autres pays -, le dĂ©compte exact est rendu impossible en raison du dĂ©cès de personnes non diagnostiquĂ©es. Un bilan compris entre 100 000 et 110 000 victimes serait ainsi plus proche de la rĂ©alitĂ©.

 

La situation Ă  New York

 

New York reste l’Etat le plus touchĂ© avec plus de 340 000 cas et 22 000 dĂ©cès. Le bilan pourrait d’ailleurs ĂŞtre largement sous-Ă©valuĂ©. En effet, un peu plus 5 000 dĂ©cès supplĂ©mentaires sont recensĂ©s par rapport aux normes annuelles et pourraient donc ĂŞtre en lien, directement ou indirectement, avec le virus. Les mesures prises commencent malgrĂ© tout Ă  porter leurs fruits. Les courbes sont dĂ©sormais stables depuis plusieurs jours. Le nombre d’hospitalisations, de personnes en rĂ©animation et de nouvelles hospitalisations sont Ă  la baisse. Par contre, 3 enfants sont dĂ©cĂ©dĂ©s Ă  la suite de complications probablement liĂ©es au Covid-19. Inquiet, le gouverneur Andrew Cuomo a dĂ©clarĂ© qu’il fallait peut-ĂŞtre s’attendre Ă  l’ouverture d’un « chapitre complètement diffĂ©rent » dans l’Ă©pidĂ©mie. 38 autres cas d’inflammation pĂ©diatrique similaires ont Ă©tĂ© dĂ©tectĂ©s, alors que 9 autres cas suspects sont Ă  l’Ă©tude.

L’Ă©volution plutĂ´t favorable de la situation a finalement ouvert la voie Ă  la rĂ©ouverture. Ainsi, vendredi, 5 rĂ©gions sur les 10 qui composent l’Etat ont Ă©tĂ© autorisĂ©es Ă  rouvrir. La prudence reste nĂ©anmoins le maĂ®tre mot Ă  New York City et Long Island, notamment, oĂą le confinement a Ă©tĂ© prolongĂ© jusqu’au 28 mai a minima par Cuomo.

 

Zones sensibles

 

Le New Jersey limitrophe est Ă©galement sĂ©vèrement impactĂ© avec plus de 140 000 cas et 10 000 dĂ©cès. La pandĂ©mie fait d’ailleurs bien plus de dĂ©gâts Ă  l’est du pays. Les Etats de New York et du New Jersey reprĂ©sentent Ă  eux deux 48% du total des cas et 38% des dĂ©cès. Ainsi, New York prĂ©sente un rapport de 1 dĂ©cès / 701 habitants – et 1 / 423 hab. Ă  New York City. Ce chiffre est de 1 / 876 pour le New Jersey. En revanche, l’ouest est relativement Ă©pargnĂ© jusqu’Ă  prĂ©sent. Ainsi, la Californie affiche un bilan de 1 dĂ©cès pour 12 379 habitants (3 192 dĂ©cès au total). Au Texas, deuxième Etat le plus peuplĂ©, le chiffre tombe Ă  1 / 22 305 (1 300 dĂ©cès au total). Parmi les grandes villes du pays, Philadelphia et Chicago inquiètent avec des moyennes actuelles de plus de 100 dĂ©cès par jour assorties de courbes qui peinent Ă  descendre. L’Ă©volution de la situation semble en revanche favorable au Michigan.

L’outil de visualisation dĂ©veloppĂ© par Peter James Walker permet de suivre l’Ă©volution au quotidien Etat par Etat.

 

 

Des foyers surgissent toujours. Sioux City (Iowa) et Gallup (New Mexico) affichent ainsi des signaux inquiĂ©tants avec un ratio de plus de 10 cas / 1 000 hab. sur la dernière quinzaine (Ă  titre de comparaison, le ratio Ă  NY est de 2,88 / 1 000 sur la mĂŞme pĂ©riode). MalgrĂ© les mesures prĂ©ventives prises très tĂ´t, la Californie n’est pas plus Ă  l’abri qu’une autre rĂ©gion. Ainsi, 892 cas ont Ă©tĂ© identifiĂ©s dans la rĂ©gion de Santa Maria-Santa Barbara lors des deux dernières semaines et la courbe augmente de 10% en 24h, soit la plus forte croissance au niveau national. Enfin, un nouveau foyer vient d’apparaĂ®tre Ă  Kankakee, dans l’Illinois, avec 536 cas en quinze jours et la plus forte tendance haussière du pays.

 

DĂ©confinement

 

Le processus de dĂ©confinement s’accĂ©lère quant Ă  lui et 35 Etats sont engagĂ©s dans une logique de rĂ©ouverture. La GĂ©orgie s’est muĂ©e en fer de lance du mouvement il y a deux semaines. Le Tennessee, Ă©galement dirigĂ© par un gouverneur rĂ©publicain, a suivi le mouvement, suivi par la suite par de nombreuses autres rĂ©gions.

Les manifestations anti-confinement se poursuivent et les images de militants armĂ©s dans l’enceinte du Capitole du Michigan seront assurĂ©ment un fait marquant de la pĂ©riode. En Californie, les autoritĂ©s se montrent bien plus prudentes, notamment Ă  Los Angeles et San Francisco. Dans le comtĂ© de Los Angeles, les directives de confinement devraient ainsi ĂŞtre prolongĂ©es de 3 mois. A New York, la moitiĂ© des rĂ©gions (5/10) ont commencĂ© la rĂ©ouverture vendredi 15 mai. De nombreux experts estiment le processus risquĂ© et prĂ©maturĂ©. Le New Yorker analyse ainsi ce qui s’apparente Ă  un vĂ©ritable « rush » qui se dĂ©roule dans le dĂ©sordre.

 

 

Avancée du processus de déconfinement Etat par Etat

 

Source : New York Times

 

 

Un article Ă  lire

When did the coronavirus arrive in the US ? Here’s a review of the evidence (New York Times)

Le suivi par Ă©tat chez Politico en mini-diagrammes

 

Le point Donald Trump

« Je vais ĂŞtre très clair. Avec ou sans vaccin, nous sommes de retour ! » Donald Trump n’a, une nouvelle fois, laissĂ© planer aucun doute quant Ă  son intention de rouvrir le pays au plus vite et de relancer l’Ă©conomie – ce, malgrĂ© les avertissement de plus en plus nombreux Ă©manant du corps scientifique.

Le prĂ©sident s’est mĂŞme montrĂ© extrĂŞmement optimiste, prĂ©disant la dĂ©couverte d’un vaccin avant la fin de l’annĂ©e.

 

Consultez Ă©galement l’intĂ©gralitĂ© de nos archives sous forme de bilan Coronavirus Etats-Unis

 

 

Vue d’ensemble au Vendredi 15 mai

 

Vendredi 15 mai [Analyse des données du 14/05] 

La courbe est stable depuis dĂ©sormais trois jours aux Etats-Unis… mais demeure dans des eaux pour le moins inquiĂ©tantes ! Jeudi, 1 770 nouveaux dĂ©cès ont Ă©tĂ© rĂ©pertoriĂ©s, s’ajoutant Ă  un bilan officiel qui approche dĂ©sormais les 86 000 victimes.

Plusieurs modèles Ă©pidĂ©miologiques prĂ©disent que le nombre de 100 000 dĂ©cès sera atteint d’ici juin. La Maison Blanche a Ă©galement revu ses prĂ©visions Ă  la hausse et Ă©voque dĂ©sormais un bilan qui pourrait aller jusqu’Ă  240 000 dĂ©cès. En valeur absolue, les Etats-Unis sont de loin le pays de plus touchĂ© au monde devant le Royaume-Uni (33 614) et l’Italie (31 368). Ils n’apparaissent toutefois qu’au 9e rang du classement des nations rapportĂ©es Ă  leur population (avec un ratio de 26 dĂ©cès pour 100 000 habitants). La situation demeure difficile Ă  bien Ă©valuer dans un pays vaste, touchĂ© de manière disparate et dont les politiques ne sont pas uniformes au niveau des diffĂ©rents Etats.

Environ 30 000 nouveaux cas sont déclarés chaque jour, soit une augmentation extrêmement régulière de + 2/3% / 24h. Au total, 1 417 889 cas ont été confirmés aux USA – pour plus de 10 millions de tests au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project. Malgré une augmentation des tests effectués, les chiffres réels demeurent vraisemblablement supérieurs. Un nouvel outil de visualisation, mis au point par Peter James Walker de PublicRelay, permet notamment de suivre les campagnes de dépistage Etat par Etat.

Par ailleurs, le processus pour tester les personnes se rĂ©vèle bien plus complexe qu’il n’y paraĂ®t, ainsi que le dĂ©taille cet excellent article de Vox. La stratĂ©gie – ou l’absence de stratĂ©gie – de l’administration Trump pourrait Ă©galement avoir de sĂ©rieuses consĂ©quences. A l’instar de la France – et de tous les autres pays -, le dĂ©compte exact est rendu impossible en raison du dĂ©cès de personnes non diagnostiquĂ©es. Un bilan compris entre 100 000 et 110 000 victimes serait ainsi plus proche de la rĂ©alitĂ©.

 

La situation Ă  New York

 

New York reste l’Etat le plus touchĂ© avec plus de 340 000 cas et 22 000 dĂ©cès. Le bilan pourrait d’ailleurs ĂŞtre largement sous-Ă©valuĂ©. En effet, un peu plus 5 000 dĂ©cès supplĂ©mentaires sont recensĂ©s par rapport aux normes annuelles et pourraient donc ĂŞtre en lien, directement ou indirectement, avec le virus. Les mesures prises commencent malgrĂ© tout Ă  porter leurs fruits. Les courbes sont dĂ©sormais stables depuis plusieurs jours. Le nombre d’hospitalisations, de personnes en rĂ©animation et de nouvelles hospitalisations sont Ă  la baisse. Par contre, 3 enfants sont dĂ©cĂ©dĂ©s Ă  la suite de complications probablement liĂ©es au Covid-19. Inquiet, le gouverneur Andrew Cuomo a dĂ©clarĂ© qu’il fallait peut-ĂŞtre s’attendre Ă  l’ouverture d’un « chapitre complètement diffĂ©rent » dans l’Ă©pidĂ©mie. 38 autres cas d’inflammation pĂ©diatrique similaires ont Ă©tĂ© dĂ©tectĂ©s, alors que 9 autres cas suspects sont Ă  l’Ă©tude.

L’Ă©volution plutĂ´t favorable de la situation a finalement ouvert la voie Ă  la rĂ©ouverture. Ainsi, vendredi, 5 rĂ©gions sur les 10 qui composent l’Etat ont Ă©tĂ© autorisĂ©es Ă  rouvrir. La prudence reste nĂ©anmoins le maĂ®tre mot Ă  New York City et Long Island, notamment, oĂą le confinement a Ă©tĂ© prolongĂ© jusqu’au 28 mai a minima par Cuomo.

 

Zones sensibles

 

Le New Jersey limitrophe est Ă©galement sĂ©vèrement impactĂ© avec plus de 140 000 cas et près de 10 000 dĂ©cès. La pandĂ©mie fait d’ailleurs bien plus de dĂ©gâts Ă  l’est du pays. Les Etats de New York et du New Jersey reprĂ©sentent Ă  eux deux 48% du total des cas et 38% des dĂ©cès. Ainsi, New York prĂ©sente un rapport de 1 dĂ©cès / 704 habitants – et 1 / 424 hab. Ă  New York City. Ce chiffre est de 1 / 893 pour le New Jersey. En revanche, l’ouest est relativement Ă©pargnĂ© jusqu’Ă  prĂ©sent. Ainsi, la Californie affiche un bilan de 1 dĂ©cès pour 13 002 habitants (3 000 dĂ©cès au total). Au Texas, deuxième Etat le plus peuplĂ©, le chiffre tombe Ă  1 / 23 086 (1 256 dĂ©cès au total). Parmi les grandes villes du pays, Philadelphia et Chicago inquiètent avec des moyennes actuelles de plus de 100 dĂ©cès par jour assorties de courbes qui peinent Ă  descendre. L’Ă©volution de la situation semble en revanche favorable au Michigan.

L’outil de visualisation dĂ©veloppĂ© par Peter James Walker permet de suivre l’Ă©volution au quotidien Etat par Etat.

 

 

Des foyers surgissent toujours. Sioux City (Iowa) et Gallup (New Mexico) affichent ainsi des signaux inquiĂ©tants avec un ratio de plus de 10 cas / 1 000 hab. sur la dernière quinzaine (Ă  titre de comparaison, le ratio Ă  NY est de 2,88 / 1 000 sur la mĂŞme pĂ©riode). MalgrĂ© les mesures prĂ©ventives prises très tĂ´t, la Californie n’est pas plus Ă  l’abri qu’une autre rĂ©gion. Ainsi, 892 cas ont Ă©tĂ© identifiĂ©s dans la rĂ©gion de Santa Maria-Santa Barbara lors des deux dernières semaines et la courbe augmente de 10% en 24h, soit la plus forte croissance au niveau national.

 

DĂ©confinement

 

Le processus de dĂ©confinement s’accĂ©lère quant Ă  lui et 35 Etats sont engagĂ©s dans une logique de rĂ©ouverture. La GĂ©orgie s’est muĂ©e en fer de lance du mouvement il y a deux semaines. Le Tennessee, Ă©galement dirigĂ© par un gouverneur rĂ©publicain, a suivi le mouvement, suivi par la suite par de nombreuses autres rĂ©gions.

Les manifestations anti-confinement se poursuivent et les images de militants armĂ©s dans l’enceinte du Capitole du Michigan seront assurĂ©ment un fait marquant de la pĂ©riode. En Californie, les autoritĂ©s se montrent bien plus prudentes, notamment Ă  Los Angeles et San Francisco. Dans le comtĂ© de Los Angeles, les directives de confinement devraient ainsi ĂŞtre prolongĂ©es de 3 mois. A New York, la moitiĂ© des rĂ©gions (5/10) ont commencĂ© la rĂ©ouverture vendredi 15 mai. De nombreux experts estiment le processus risquĂ© et prĂ©maturĂ©. Le New Yorker analyse ainsi ce qui s’apparente Ă  un vĂ©ritable « rush » qui se dĂ©roule dans le dĂ©sordre.

 

 

Avancée du processus de déconfinement Etat par Etat

 

Source : New York Times

 

 

Un article Ă  lire

Covid-19 is killing 20 times more people per week than flue does, new paper say (Live Science)

Le suivi par Ă©tat chez Politico en mini-diagrammes

 

Le point Donald Trump

« C’est la plus grande arnaque politique de l’histoire de notre pays.  Des gens devraient aller en prison pour ça. » Le « Obamagate » tourne Ă  l’obsession actuellement pour le prĂ©sident Trump qui, jeudi, a remuĂ© le couteau dans la plaie en accusant son prĂ©dĂ©cesseur et Joe Biden d’ĂŞtre « corrompus ».

Il a Ă©galement profitĂ© d’une visite en Pennsylvanie pour minimiser la gravitĂ© de l’Ă©pidĂ©mie. Pour lui, si les Etats-Unis comptent autant de cas, c’est simplement parce qu’ils effectuent plus de tests que les autres. Imparable ! Cette rhĂ©torique a manifestement sĂ©duit ses partisans dont certains surfent sur la vague complotiste pour expliquer la situation actuelle et les problèmes rencontrĂ©s par le prĂ©sident.

 

Jeudi 14 mai [Analyse des données du 13/05] 

L’accalmie aura finalement Ă©tĂ© de courte durĂ©e aux Etats-Unis. Alors que le nombre des dĂ©cès Ă©tait passĂ© sous la barre des 1 000 pour la première fois depuis mars dimanche, la tendance haussière du dĂ©but de semaine a Ă©tĂ© confirmĂ©e mercredi. 1 742 morts ont ainsi Ă©tĂ© comptabilisĂ©s en 24h. Cette statistique renforce l’impression d’une situation inquiĂ©tante et difficile Ă  bien Ă©valuer dans un pays vaste, touchĂ© de manière disparate et dont les politiques ne sont pas uniformes au niveau des diffĂ©rents Etats.

Au total, plus de 84 000 personnes sont officiellement dĂ©cĂ©dĂ©es du coronavirus aux USA depuis le dĂ©but de l’Ă©pidĂ©mie. Plusieurs modèles Ă©pidĂ©miologiques prĂ©disent que le nombre de 100 000 dĂ©cès sera atteint d’ici juin. La Maison Blanche a Ă©galement revu ses prĂ©visions Ă  la hausse et Ă©voque dĂ©sormais un bilan qui pourrait aller jusqu’Ă  240 000 dĂ©cès. En valeur absolue, les Etats-Unis sont de loin le pays de plus touchĂ© au monde devant le Royaume-Uni (33 186) et l’Italie (31 106). Ils n’apparaissent toutefois qu’au 9e rang du classement des nations rapportĂ©es Ă  leur population (avec un ratio de 25,5 dĂ©cès pour 100 000 habitants).

Environ 30 000 nouveaux cas sont dĂ©clarĂ©s chaque jour, soit une augmentation extrĂŞmement rĂ©gulière de + 2/3% / 24h. Au total, 1 390 746 cas ont Ă©tĂ© confirmĂ©s aux USA – pour près de 10 millions de tests au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project. MalgrĂ© une augmentation des tests effectuĂ©s, les chiffres rĂ©els demeurent vraisemblablement supĂ©rieurs. Par ailleurs, le processus pour tester les personnes se rĂ©vèle bien plus complexe qu’il n’y paraĂ®t, ainsi que le dĂ©taille cet excellent article de Vox. La stratĂ©gie – ou l’absence de stratĂ©gie – de l’administration Trump pourrait Ă©galement avoir de sĂ©rieuses consĂ©quences. A l’instar de la France – et de tous les autres pays -, le dĂ©compte exact est rendu impossible en raison du dĂ©cès de personnes non diagnostiquĂ©es. Un bilan compris entre 100 000 et 110 000 victimes serait ainsi plus proche de la rĂ©alitĂ©. Un nouvel outil de visualisation, mis au point par Peter James Walker de PublicRelay, permet notamment de suivre les campagnes de dĂ©pistage Etat par Etat.

 

La situation Ă  New York

 

New York reste l’Etat le plus touchĂ© avec plus de 340 000 cas et 22 000 dĂ©cès. Le bilan pourrait d’ailleurs ĂŞtre largement sous-Ă©valuĂ©. En effet, un peu plus 5 000 dĂ©cès supplĂ©mentaires sont recensĂ©s par rapport aux normes annuelles et pourraient donc ĂŞtre en lien, directement ou indirectement, avec le virus. Les mesures prises commencent malgrĂ© tout Ă  porter leurs fruits. Les courbes sont dĂ©sormais stables depuis plusieurs jours. Le nombre d’hospitalisations, de personnes en rĂ©animation et de nouvelles hospitalisations sont Ă  la baisse. Mercredi dernier, New York a d’ailleurs comptabilisĂ© moins de nouveaux cas que la Californie. Le gouverneur, Andrew Cuomo, a prĂ©cisĂ© que la situation Ă©tait « revenue Ă  son point de dĂ©part » du mois de mars. Une nouvelle Ă©tape a Ă©tĂ© franchie lundi, le gouverneur annonçant la rĂ©ouverture de 3 zones de l’Etat dès vendredi.

30 000 personnes sont testĂ©es par jour, des « efforts supĂ©rieurs Ă  la plupart des pays » selon le gouverneur. La fermeture des Ă©tablissements scolaires a Ă©tĂ© actĂ©e jusqu’Ă  la fin de l’annĂ©e acadĂ©mique. Autre signal positif : dĂ©but mai le gigantesque navire-hĂ´pital arrivĂ© le 30 mars a quittĂ© la baie de New York, alors que l’hĂ´pital de campagne installĂ© au cĹ“ur de Central Park a Ă©galement Ă©tĂ© fermĂ©. Par contre, 3 enfants sont dĂ©cĂ©dĂ©s Ă  la suite de complications probablement liĂ©es au Covid-19. Inquiet, Cuomo a dĂ©clarĂ© qu’il fallait peut-ĂŞtre s’attendre Ă  l’ouverture d’un « chapitre complètement diffĂ©rent » dans l’Ă©pidĂ©mie. 38 autres cas d’inflammation pĂ©diatrique similaires ont Ă©tĂ© dĂ©tectĂ©s, alors que 9 autres cas suspects sont Ă  l’Ă©tude.

 

Zones sensibles

 

Le New Jersey limitrophe est Ă©galement sĂ©vèrement impactĂ© avec plus de 140 000 cas et 9 700 dĂ©cès. La pandĂ©mie fait d’ailleurs bien plus de dĂ©gâts Ă  l’est du pays. Les Etats de New York et du New Jersey reprĂ©sentent Ă  eux deux 48% du total des cas et 38% des dĂ©cès. Ainsi, New York prĂ©sente un rapport de 1 dĂ©cès / 729 habitants – et 1 / 426 hab. Ă  New York City. Ce chiffre est de 1 / 916 pour le New Jersey. En revanche, l’ouest est relativement Ă©pargnĂ© jusqu’Ă  prĂ©sent. Ainsi, la Californie affiche un bilan de 1 dĂ©cès pour 13 110 habitants (3 000 dĂ©cès au total). Au Texas, deuxième Etat le plus peuplĂ©, le chiffre tombe Ă  1 / 24 063 (1 205 dĂ©cès au total). Parmi les grandes villes du pays, Philadelphia et Chicago inquiètent avec des moyennes actuelles de plus de 100 dĂ©cès par jour assorties de courbes qui peinent Ă  descendre. L’Ă©volution de la situation semble en revanche favorable au Michigan.

L’outil de visualisation dĂ©veloppĂ© par Peter James Walker permet de suivre l’Ă©volution au quotidien Etat par Etat.

 

 

Des foyers surgissent toujours. Sioux City (Iowa) et Gallup (New Mexico) affichent ainsi des signaux inquiĂ©tants avec un ratio de plus de 10 cas / 1 000 hab. sur la dernière quinzaine (Ă  titre de comparaison, le ratio Ă  NY est de 2,88 / 1 000 sur la mĂŞme pĂ©riode). MalgrĂ© les mesures prĂ©ventives prises très tĂ´t, la Californie n’est pas plus Ă  l’abri qu’une autre rĂ©gion. Ainsi, 895 cas ont Ă©tĂ© identifiĂ©s dans la rĂ©gion de Santa Maria-Santa Barbara lors des deux dernières semaines et la courbe augmente de 15% en 24h, soit la plus forte croissance au niveau national.

 

DĂ©confinement

 

Le processus de dĂ©confinement s’accĂ©lère quant Ă  lui et 35 Etats sont engagĂ©s dans une logique de rĂ©ouverture. La GĂ©orgie s’est muĂ©e en fer de lance du mouvement il y a deux semaines. Le Tennessee, Ă©galement dirigĂ© par un gouverneur rĂ©publicain, a suivi le mouvement, suivi par la suite par de nombreuses autres rĂ©gions.

Les manifestations anti-confinement se poursuivent et les images de militants armĂ©s dans l’enceinte du Capitole du Michigan seront assurĂ©ment un fait marquant de la pĂ©riode. En Californie, les autoritĂ©s se montrent bien plus prudentes, notamment Ă  Los Angeles et San Francisco. Dans le comtĂ© de Los Angeles, les directives de confinement devraient ainsi ĂŞtre prolongĂ©es de 3 mois. A New York, trois rĂ©gions de l’Etat seront autorisĂ©es Ă  rouvrir Ă  partir de vendredi. De nombreux experts estiment le processus risquĂ© et prĂ©maturĂ©. Le New Yorker analyse ainsi ce qui s’apparente Ă  un vĂ©ritable « rush » qui se dĂ©roule dans le dĂ©sordre.

 

 

Avancée du processus de déconfinement Etat par Etat

 

Source : New York Times

 

 

Un article Ă  lire

America’s true Covid toll already exceeds 100 000 (New York Times)

Le suivi par Ă©tat chez Politico en mini-diagrammes

 

Le point Donald Trump

Le bras de fer entre le prĂ©sident et les scientifiques se poursuit. SpĂ©cialiste impliquĂ© dans la gestion de la pandĂ©mie depuis la Maison Blanche, le Dr Anthony Fauci a adressĂ© une nouvelle mise en garde Ă  l’adresse des autoritĂ©s du pays hier. Pour lui, rouvrir les Ă©coles trop tĂ´t serait une Ă©norme erreur. Donald Trump, passablement irritĂ©, a rĂ©pliquĂ© dans la foulĂ©e en Ă©voquant des propos « inacceptables ». « Nous sommes en train de rouvrir notre pays, les gens le veulent, et les Ă©coles vont rouvrir », s’est-il emportĂ© en ne laissant transparaĂ®tre aucun doute quant Ă  ses intentions.

 

Vue d’ensemble

 

Mercredi 13 mai [Analyse des données du 12/05] 

L’accalmie aura finalement Ă©tĂ© de courte durĂ©e aux Etats-Unis. Alors que le nombre des dĂ©cès Ă©tait passĂ© sous la barre des 1 000 pour la première fois depuis mars dimanche, la tendance haussière de lundi a Ă©tĂ© confirmĂ©e mardi. 1 894 morts ont ainsi Ă©tĂ© comptabilisĂ©s en 24h. Cette statistique renforce l’impression d’une situation inquiĂ©tante et difficile Ă  bien Ă©valuer dans un pays vaste, touchĂ© de manière disparate et dont les politiques ne sont pas uniformes au niveau des diffĂ©rents Etats.

Au total, plus de 82 000 personnes sont officiellement dĂ©cĂ©dĂ©es du coronavirus aux USA depuis le dĂ©but de l’Ă©pidĂ©mie. Plusieurs modèles Ă©pidĂ©miologiques prĂ©disent que le nombre de 100 000 dĂ©cès sera atteint d’ici juin. La Maison Blanche a Ă©galement revu ses prĂ©visions Ă  la hausse et Ă©voque dĂ©sormais un bilan qui pourrait aller jusqu’Ă  240 000 dĂ©cès. En valeur absolue, les Etats-Unis sont de loin le pays de plus touchĂ© au monde devant le Royaume-Uni (32 692) et l’Italie (30 911). Ils n’apparaissent toutefois qu’au 9e rang du classement des nations rapportĂ©es Ă  leur population (avec un ratio de 24,8 dĂ©cès pour 100 000 habitants).

Environ 30 000 nouveaux cas sont dĂ©clarĂ©s chaque jour, soit une augmentation extrĂŞmement rĂ©gulière de + 2/3% / 24h. Au total, 1 347 916 cas ont Ă©tĂ© confirmĂ©s aux USA – pour plus de 9 millions de tests au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project. MalgrĂ© une augmentation des tests effectuĂ©s, les chiffres rĂ©els demeurent vraisemblablement supĂ©rieurs. Par ailleurs, le processus pour tester les personnes se rĂ©vèle bien plus complexe qu’il n’y paraĂ®t, ainsi que le dĂ©taille cet excellent article de Vox. La stratĂ©gie – ou l’absence de stratĂ©gie – de l’administration Trump pourrait Ă©galement avoir de sĂ©rieuses consĂ©quences. A l’instar de la France – et de tous les autres pays -, le dĂ©compte exact est rendu impossible en raison du dĂ©cès de personnes non diagnostiquĂ©es. Près de 15 000 dĂ©cès supplĂ©mentaires n’entreraient ainsi pas dans le dĂ©compte officiel aux Etats-Unis.

Un nouvel outil de visualisation, mis au point par Peter James Walker de PublicRelay, permet notamment de suivre les campagnes de tests Etat par Etat.

 

La situation Ă  New York

 

New York reste l’Etat le plus touchĂ© avec plus de 335 000 cas et 21 000 dĂ©cès. Le bilan pourrait d’ailleurs ĂŞtre largement sous-Ă©valuĂ©. En effet, un peu plus 5 000 dĂ©cès supplĂ©mentaires sont recensĂ©s par rapport aux normes annuelles et pourraient donc ĂŞtre en lien, directement ou indirectement, avec le virus. Les mesures prises commencent malgrĂ© tout Ă  porter leurs fruits. Les courbes sont dĂ©sormais stables depuis plusieurs jours. Le nombre d’hospitalisations, de personnes en rĂ©animation et de nouvelles hospitalisations sont Ă  la baisse. Mercredi dernier, New York a d’ailleurs comptabilisĂ© moins de nouveaux cas que la Californie. Le gouverneur, Andrew Cuomo, a prĂ©cisĂ© que la situation Ă©tait « revenue Ă  son point de dĂ©part » du mois de mars. Une nouvelle Ă©tape a Ă©tĂ© franchie lundi, le gouverneur annonçant la rĂ©ouverture de 3 zones de l’Etat dès vendredi.

30 000 personnes sont testĂ©es par jour, des « efforts supĂ©rieurs Ă  la plupart des pays » selon le gouverneur. La fermeture des Ă©tablissements scolaires a Ă©tĂ© actĂ©e jusqu’Ă  la fin de l’annĂ©e acadĂ©mique. Autre signal positif : le gigantesque navire-hĂ´pital arrivĂ© le 30 mars a quittĂ© la baie de New York la semaine passĂ©e, alors que l’hĂ´pital de campagne installĂ© au cĹ“ur de Central Park a Ă©galement Ă©tĂ© fermĂ©. Par contre, 3 enfants sont dĂ©cĂ©dĂ©s Ă  la suite de complications probablement liĂ©es au Covid-19. Inquiet, Cuomo a dĂ©clarĂ© qu’il fallait peut-ĂŞtre s’attendre Ă  l’ouverture d’un « chapitre complètement diffĂ©rent » dans l’Ă©pidĂ©mie. 38 autres cas d’inflammation pĂ©diatrique similaires ont Ă©tĂ© dĂ©tectĂ©s, alors que 9 autres cas suspects sont Ă  l’Ă©tude.

 

Zones sensibles

 

Le New Jersey limitrophe est Ă©galement sĂ©vèrement impactĂ© avec plus de 140 000 cas et 9 500 dĂ©cès. La pandĂ©mie fait d’ailleurs bien plus de dĂ©gâts Ă  l’est du pays. Les Etats de New York et du New Jersey reprĂ©sentent Ă  eux deux 48% du total des cas et 38% des dĂ©cès. Ainsi, New York prĂ©sente un rapport de 140 dĂ©cès / 100 000 habitants – et 234 / 100 000 hab. Ă  New York City. Ce chiffre est de 107 pour le New Jersey. En revanche, l’ouest est relativement Ă©pargnĂ© jusqu’Ă  prĂ©sent. Ainsi, la Californie affiche un bilan de 7 dĂ©cès pour 100 000 habitants. Au Texas, deuxième Etat le plus peuplĂ©, le chiffre tombe Ă  4 (1 169 dĂ©cès au total). Parmi les grandes villes du pays, Philadelphia et Chicago inquiètent avec des moyennes actuelles de plus de 100 dĂ©cès par jour assorties de courbes qui peinent Ă  descendre. L’Ă©volution de la situation semble en revanche favorable au Michigan.

L’outil de visualisation dĂ©veloppĂ© par Peter James Walker permet de suivre l’Ă©volution au quotidien Etat par Etat.

 

Des foyers surgissent toujours. Sioux City (Iowa) et Gallup (New Mexico) affichent ainsi des signaux inquiĂ©tants avec un ratio de plus de 10 cas / 1 000 hab. sur la dernière quinzaine (Ă  titre de comparaison, le ratio Ă  NY est de 3,04 / 1 000 sur la mĂŞme pĂ©riode). MalgrĂ© les mesures prĂ©ventives prises très tĂ´t, la Californie n’est pas plus Ă  l’abri qu’une autre rĂ©gion. Ainsi, 891 cas ont Ă©tĂ© identifiĂ©s dans la rĂ©gion de Santa Maria-Santa Barbara lors des deux dernières semaines et la courbe augmente de 19% en 24h, soit la plus forte croissance au niveau national.

 

DĂ©confinement

 

Le processus de dĂ©confinement s’accĂ©lère quant Ă  lui et 35 Etats sont engagĂ©s dans une logique de rĂ©ouverture. La GĂ©orgie s’est muĂ©e en fer de lance du mouvement il y a deux semaines. Le Tennessee, Ă©galement dirigĂ© par un gouverneur rĂ©publicain, a suivi le mouvement, suivi par la suite par de nombreuses autres rĂ©gions.

Les manifestations anti-confinement se poursuivent et les images de militants armĂ©s dans l’enceinte du Capitole du Michigan seront assurĂ©ment un fait marquant de la pĂ©riode. En Californie, les autoritĂ©s se montrent bien plus prudentes, notamment Ă  Los Angeles et San Francisco. Dans le comtĂ© de Los Angeles, les directives de confinement devraient ainsi ĂŞtre prolongĂ©es de 3 mois. A New York, trois rĂ©gions de l’Etat seront autorisĂ©es Ă  rouvrir Ă  partir de vendredi. De nombreux experts estiment le processus risquĂ© et prĂ©maturĂ©. Le New Yorker analyse ainsi ce qui s’apparente Ă  un vĂ©ritable « rush » qui se dĂ©roule dans le dĂ©sordre.

 

 

Avancée du processus de déconfinement Etat par Etat

 

Source : New York Times

 

 

Un article Ă  lire

How New York explains the other 49 states (The Atlantic)

Le suivi par Ă©tat chez Politico en mini-diagrammes

 

Le point Donald Trump

Donald Trump se montre particulièrement actif sur Twitter ces derniers jours. Mardi, il a lancĂ© une nouvelle salve de tweets avec, au menu, ses thèmes de prĂ©dilection : « America is great », attaque de la Chine, thĂ©orie du complot. The Vox dĂ©crypte une journĂ©e sur les rĂ©seaux sociaux finalement comme les autres dans la vie de l’Ă©tonnant prĂ©sident amĂ©ricain…

 

Vue d’ensemble

 

Mardi 12 mai [Analyse des données du 11/05] 

Les courbes continuent de jouer aux montagnes russes. Après ĂŞtre descendu pour la première fois depuis mars sous la barre des 1 000 dimanche, le nombre de dĂ©cès est reparti Ă  la hausse lundi (1 156, + 59% en 24h). La situation demeure inquiĂ©tante et difficile Ă  Ă©valuer dans un pays vaste, touchĂ© de manière disparate et dont les politiques ne sont pas uniformes au niveau des diffĂ©rents Etats. Un nouveau cap a Ă©tĂ© franchi avec dĂ©sormais plus de 80 000 personnes officiellement dĂ©cĂ©dĂ©es du coronavirus aux USA depuis le dĂ©but de l’Ă©pidĂ©mie.

Plusieurs modèles Ă©pidĂ©miologiques prĂ©disent que le nombre de 100 000 dĂ©cès sera atteint d’ici juin. La Maison Blanche a Ă©galement revu ses prĂ©visions Ă  la hausse et Ă©voque dĂ©sormais un bilan qui pourrait aller jusqu’Ă  240 000 dĂ©cès. En valeur absolue, les Etats-Unis sont de loin le pays de plus touchĂ© au monde. Ils n’apparaissent toutefois qu’au 9e rang du classement des nations rapportĂ©es Ă  leur population (avec un ratio de 24,4 dĂ©cès pour 100 000 habitants).

Environ 30 000 nouveaux cas sont dĂ©clarĂ©s chaque jour, soit une augmentation extrĂŞmement rĂ©gulière de + 2/3% / 24h. Au total, 1 347 916 cas ont Ă©tĂ© confirmĂ©s aux USA – pour plus de 9 millions de tests au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project. MalgrĂ© une augmentation des tests effectuĂ©s, les chiffres rĂ©els demeurent vraisemblablement supĂ©rieurs. Par ailleurs, le processus pour tester les personnes se rĂ©vèle bien plus complexe qu’il n’y paraĂ®t, ainsi que le dĂ©taille cet excellent article de Vox. La stratĂ©gie – ou l’absence de stratĂ©gie – de l’administration Trump pourrait Ă©galement avoir de sĂ©rieuses consĂ©quences. A l’instar de la France – et de tous les autres pays -, le dĂ©compte exact est rendu impossible en raison du dĂ©cès de personnes non diagnostiquĂ©es. Près de 15 000 dĂ©cès supplĂ©mentaires n’entreraient ainsi pas dans le dĂ©compte officiel aux Etats-Unis.

Un nouvel outil de visualisation, mis au point par Peter James Walker de PublicRelay, permet notamment de suivre les campagnes de tests Etat par Etat.

 

La situation Ă  New York

 

New York reste l’Etat le plus touchĂ© avec plus de 335 000 cas et 21 000 dĂ©cès. Les mesures prises commencent malgrĂ© tout Ă  porter leurs fruits. Les courbes sont dĂ©sormais stables depuis plusieurs jours. Le nombre d’hospitalisations, de personnes en rĂ©animation et de nouvelles hospitalisations sont Ă  la baisse. Mercredi dernier, New York a d’ailleurs comptabilisĂ© moins de nouveaux cas que la Californie. Le gouverneur, Andrew Cuomo, a prĂ©cisĂ© que la situation Ă©tait « revenue Ă  son point de dĂ©part » du mois de mars. Une nouvelle Ă©tape a Ă©tĂ© franchie lundi, le gouverneur annonçant la rĂ©ouverture de 3 zones de l’Etat dès vendredi.

30 000 personnes sont testĂ©es par jour, des « efforts supĂ©rieurs Ă  la plupart des pays » selon le gouverneur. La fermeture des Ă©tablissements scolaires a Ă©tĂ© actĂ©e jusqu’Ă  la fin de l’annĂ©e acadĂ©mique. Autre signal positif : le gigantesque navire-hĂ´pital arrivĂ© le 30 mars a quittĂ© la baie de New York la semaine passĂ©e, alors que l’hĂ´pital de campagne installĂ© au cĹ“ur de Central Park a Ă©galement Ă©tĂ© fermĂ©. Par contre, 3 enfants sont dĂ©cĂ©dĂ©s Ă  la suite de complications probablement liĂ©es au Covid-19. Inquiet, Cuomo a dĂ©clarĂ© qu’il fallait peut-ĂŞtre s’attendre Ă  l’ouverture d’un « chapitre complètement diffĂ©rent » dans l’Ă©pidĂ©mie. 38 autres cas d’inflammation pĂ©diatrique similaires ont Ă©tĂ© dĂ©tectĂ©s, alors que 9 autres cas suspects sont Ă  l’Ă©tude.

 

Zones sensibles

 

Le New Jersey limitrophe est Ă©galement sĂ©vèrement impactĂ© avec près de 140 000 cas et 9 300 dĂ©cès. La pandĂ©mie fait d’ailleurs bien plus de dĂ©gâts Ă  l’est du pays. Les Etats de New York et du New Jersey reprĂ©sentent Ă  eux deux 48% du total des cas et 38% des dĂ©cès. Ainsi, New York prĂ©sente un rapport de 139 dĂ©cès / 100 000 habitants – et 232 / 100 000 hab. Ă  New York City. Ce chiffre est de 105 pour le New Jersey. En revanche, l’ouest est relativement Ă©pargnĂ© jusqu’Ă  prĂ©sent. Ainsi, la Californie affiche un bilan de 6 dĂ©cès pour 100 000 habitants. Au Texas, deuxième Etat le plus peuplĂ©, le chiffre tombe Ă  4 (1 110 dĂ©cès au total). Parmi les grandes villes du pays, Philadelphia et Chicago inquiètent avec des moyennes actuelles de plus de 100 dĂ©cès par jour assorties de courbes qui peinent Ă  descendre. L’Ă©volution de la situation semble en revanche favorable au Michigan.

L’outil de visualisation dĂ©veloppĂ© par Peter James Walker permet de suivre l’Ă©volution au quotidien Etat par Etat.

 

Des foyers surgissent toujours. Sioux City (Iowa) et Gallup (New Mexico) affichent ainsi des signaux inquiĂ©tants avec un ratio de plus de 10 cas / 1 000 hab. sur la dernière quinzaine (Ă  titre de comparaison, le ratio Ă  NY est de 3,46 / 1 000 sur la mĂŞme pĂ©riode). MalgrĂ© les mesures prĂ©ventives prises très tĂ´t, la Californie n’est pas plus Ă  l’abri qu’une autre rĂ©gion. Ainsi, 837 cas ont Ă©tĂ© identifiĂ©s dans la rĂ©gion de Santa Maria-Santa Barbara lors des deux dernières semaines et la courbe augmente de 19% en 24h, soit la plus forte croissance au niveau national.

 

DĂ©confinement

 

Le processus de dĂ©confinement s’accĂ©lère quant Ă  lui et 35 Etats sont engagĂ©s dans une logique de rĂ©ouverture. La GĂ©orgie s’est muĂ©e en fer de lance du mouvement il y a deux semaines. Le Tennessee, Ă©galement dirigĂ© par un gouverneur rĂ©publicain, a suivi le mouvement, suivi par la suite par de nombreuses autres rĂ©gions.

Les manifestations anti-confinement se poursuivent et les images de militants armĂ©s dans l’enceinte du Capitole du Michigan seront assurĂ©ment un fait marquant de la pĂ©riode. En Californie, les autoritĂ©s se montrent bien plus prudentes, notamment Ă  Los Angeles et San Francisco, mais le dĂ©confinement a Ă©galement commencĂ© dans cet Etat le week-end dernier. A New York, trois rĂ©gions de l’Etat seront autoriĂ©es Ă  rouvrir Ă  partir de vendredi. De nombreux experts estiment le processus risquĂ© et prĂ©maturĂ©. Le New Yorker analyse ainsi ce qui s’apparente Ă  un vĂ©ritable « rush » qui se dĂ©roule dans le dĂ©sordre.

 

 

Avancée du processus de déconfinement Etat par Etat

 

Source : New York Times

 

 

Un article Ă  lire

Are states testing enough ? This coronavirus map will tell you how your ranks (Fast Company)

Le suivi par Ă©tat chez Politico en mini-diagrammes

 

Le point Donald Trump

Donald Trump Ă©tait manifestement sur les nerfs lundi ! Lors d’une confĂ©rence de presse, le prĂ©sident s’est dans un premier temps Ă©charpĂ© avec une journaliste amĂ©ricaine nĂ©e en Chine qui lui demandait pourquoi il Ă©rigeait la capacitĂ© de dĂ©pistage des USA comme une donnĂ©e Ă  prendre en compte dans une compĂ©tition internationale. « Peut-ĂŞtre s’agit-il d’une question Ă  poser Ă  la Chine. Ne me demandez pas Ă  moi, demandez Ă  la Chine ! », s’est-il emportĂ© avant, dans la foulĂ©e, de mettre prĂ©maturĂ©ment fin au rendez-vous après un nouvel accrochage avec une journaliste de CNN.

 

Vue d’ensemble

 

Lundi 11 mai [Analyse des données du 10/05] 

Enfin un signal positif aux Etats-Unis ? Pour la première fois depuis le 31 mars, le nombre de dĂ©cès en 24h est passĂ© sous la barre des 1 000 dimanche (729). La situation demeure toutefois inquiĂ©tante et difficile Ă  Ă©valuer dans un pays vaste, touchĂ© de manière disparate et dont les politiques ne sont pas uniformes au niveau des diffĂ©rents Etats. Au total, 79 528 personnes sont officiellement dĂ©cĂ©dĂ©es du coronavirus aux USA depuis le dĂ©but de l’Ă©pidĂ©mie. Plusieurs modèles Ă©pidĂ©miologiques prĂ©disent que le nombre de 100 000 dĂ©cès sera atteint d’ici juin. La Maison Blanche a Ă©galement revu ses prĂ©visions Ă  la hausse et Ă©voque dĂ©sormais un bilan qui pourrait aller jusqu’Ă  240 000 dĂ©cès. En valeur absolue, les Etats-Unis sont de loin le pays de plus touchĂ© au monde. Ils n’apparaissent toutefois qu’au 9e rang du classement des nations rapportĂ©es Ă  leur population (avec un ratio de 24 dĂ©cès pour 100 000 habitants).

Environ 30 000 nouveaux cas sont dĂ©clarĂ©s chaque jour, soit une augmentation extrĂŞmement rĂ©gulière de + 2/3% / 24h. Au total, 1 309 541 cas ont Ă©tĂ© confirmĂ©s aux USA – pour près de 9 millions de tests au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project. MalgrĂ© une augmentation des tests effectuĂ©s, les chiffres rĂ©els demeurent vraisemblablement supĂ©rieurs. Par ailleurs, le processus pour tester les personnes se rĂ©vèle bien plus complexe qu’il n’y paraĂ®t, ainsi que le dĂ©taille cet excellent article de Vox. La stratĂ©gie – ou l’absence de stratĂ©gie – de l’administration Trump pourrait Ă©galement avoir de sĂ©rieuses consĂ©quences. A l’instar de la France – et de tous les autres pays -, le dĂ©compte exact est rendu impossible en raison du dĂ©cès de personnes non diagnostiquĂ©es. Près de 15 000 dĂ©cès supplĂ©mentaires n’entreraient ainsi pas dans le dĂ©compte officiel aux Etats-Unis.

 

La situation Ă  New York

 

New York reste l’Etat le plus touchĂ© avec plus de 335 000 cas et 21 000 dĂ©cès. Les mesures prises commencent malgrĂ© tout Ă  porter leurs fruits. Les courbes sont dĂ©sormais stables depuis plusieurs jours. Le nombre d’hospitalisations, de personnes en rĂ©animation et de nouvelles hospitalisations sont Ă  la baisse. Mercredi dernier, New York a d’ailleurs comptabilisĂ© moins de nouveaux cas que la Californie. Le gouverneur, Andrew Cuomo, a prĂ©cisĂ© que la situation Ă©tait « revenue Ă  son point de dĂ©part » du mois de mars. Il a rĂ©cemment franchi une Ă©tape en dĂ©voilant un plan assez prĂ©cis pour rĂ©ouvrir et relancer progressivement l’Ă©conomie.

30 000 personnes sont testĂ©es par jour, des « efforts supĂ©rieurs Ă  la plupart des pays » selon le gouverneur. La fermeture des Ă©tablissements scolaires a Ă©tĂ© actĂ©e jusqu’Ă  la fin de l’annĂ©e acadĂ©mique. Autre signal positif : le gigantesque navire-hĂ´pital arrivĂ© le 30 mars a quittĂ© la baie de New York la semaine passĂ©e, alors que l’hĂ´pital de campagne installĂ© au cĹ“ur de Central Park a Ă©galement Ă©tĂ© fermĂ©. Par contre, 3 enfants sont dĂ©cĂ©dĂ©s Ă  la suite de complications probablement liĂ©es au Covid-19. Inquiet, Cuomo a dĂ©clarĂ© qu’il fallait peut-ĂŞtre s’attendre Ă  l’ouverture d’un « chapitre complètement diffĂ©rent » dans l’Ă©pidĂ©mie.

 

Zones sensibles

 

Le New Jersey limitrophe est Ă©galement sĂ©vèrement impactĂ© avec plus de 138 000 cas et 9 000 dĂ©cès. La pandĂ©mie fait d’ailleurs bien plus de dĂ©gâts Ă  l’est du pays. Les Etats de New York et du New Jersey reprĂ©sentent Ă  eux deux 48% du total des cas et 38% des dĂ©cès. Ainsi, New York prĂ©sente un rapport de 137 dĂ©cès / 100 000 habitants – et 229 / 100 000 hab. Ă  New York City. Ce chiffre est de 104 pour le New Jersey. En revanche, l’ouest est relativement Ă©pargnĂ© jusqu’Ă  prĂ©sent. Ainsi, la Californie affiche un bilan de 6 dĂ©cès pour 100 000 habitants. Au Texas, deuxième Etat le plus peuplĂ©, le chiffre tombe Ă  4 (1 110 dĂ©cès au total). Parmi les grandes villes du pays, Philadelphia et Chicago inquiètent avec des moyennes actuelles de plus de 100 dĂ©cès par jour assorties de courbes Ă  la hausse. L’Ă©volution de la situation semble en revanche favorable au Michigan.

 

Source : New York Times

 

Des foyers surgissent toujours. Sioux City (Iowa) et Gallup (New Mexico) affichent ainsi des signaux inquiĂ©tants avec un ratio de plus de 10 cas / 1 000 hab. sur la dernière quinzaine (Ă  titre de comparaison, le ratio Ă  NY est de 3,46 / 1 000 sur la mĂŞme pĂ©riode). MalgrĂ© les mesures prĂ©ventives prises très tĂ´t, la Californie n’est pas plus Ă  l’abri qu’une autre rĂ©gion. Ainsi, 784 cas ont Ă©tĂ© identifiĂ©s dans la rĂ©gion de Santa Maria-Santa Barbara lors des deux dernières semaines et la courbe augmente de 17% en 24h, soit la plus forte croissance au niveau national.

 

DĂ©confinement

 

Le processus de dĂ©confinement s’accĂ©lère quant Ă  lui et 35 Etats sont engagĂ©s dans une logique de rĂ©ouverture. La GĂ©orgie s’est muĂ©e en fer de lance du mouvement il y a deux semaines. Le Tennessee, Ă©galement dirigĂ© par un gouverneur rĂ©publicain, a suivi le mouvement, suivi par la suite par de nombreuses autres rĂ©gions.

Les manifestations anti-confinement se poursuivent et les images de militants armĂ©s dans l’enceinte du Capitole du Michigan seront assurĂ©ment un fait marquant de la pĂ©riode. En Californie, les autoritĂ©s se montrent bien plus prudentes, notamment Ă  Los Angeles et San Francisco, mais le dĂ©confinement a Ă©galement commencĂ© dans cet Etat le week-end dernier. De nombreux experts estiment le processus risquĂ© et prĂ©maturĂ©. Le New Yorker analyse ainsi ce qui s’apparente Ă  un vĂ©ritable « rush » qui se dĂ©roule dans le dĂ©sordre.

 

 

Avancée du processus de déconfinement Etat par Etat

 

Source : New York Times

 

 

Un article Ă  lire

Most states that are reopening fail to meet with White House guidelines (New York Times)

Le suivi par Ă©tat chez Politico en mini-diagrammes

 

Le point Donald Trump

« OBAMAGATE » ! Donald Trump a lancĂ© une nouvelle bombe sur Twitter hier soir, rĂ©activant des accusations d’espionnage Ă  l’encontre de Barack Obama. Le prĂ©sident en veut manifestement Ă  son prĂ©dĂ©cesseur pour l’avoir vivement critiquĂ© dans la gestion de la crise sanitaire. Il semble en outre de plus en plus craindre pour sa rĂ©Ă©lection et multiplie depuis plusieurs jours les attaques envers le parti dĂ©mocrate.

Par ailleurs, le virus se rapproche de Donald Trump. Deux collaborateurs de la Maison Blanche ont été testés positifs au coronavirus et trois hauts responsables sanitaires ont annoncé leur autoconfinement dans la foulée

 

 

Dimanche 10 mai [Analyse des données du 09/05]

 

Vue d’ensemble

 

Le dĂ©confinement se poursuit Ă  marche forcĂ©e aux Etats-Unis. Cependant, la situation demeure inquiĂ©tante et le pays ne parvient plus Ă  passer sous la barre des 1 000 dĂ©cès quotidien depuis le 31 mars. Samedi, 1 619 nouvelles victimes ont Ă©tĂ© rĂ©pertoriĂ©es. Le bilan total fait Ă©tat de 78 799 personnes officiellement dĂ©cĂ©dĂ©es du Covid-19 depuis le dĂ©but de l’Ă©pidĂ©mie. Plusieurs modèles Ă©pidĂ©miologiques prĂ©disent que le nombre de 100 000 dĂ©cès sera atteint d’ici juin. La Maison Blanche a Ă©galement revu ses prĂ©visions Ă  la hausse et Ă©voque dĂ©sormais un bilan qui pourrait aller jusqu’Ă  240 000 dĂ©cès. En valeur absolue, les Etats-Unis sont de loin le pays de plus touchĂ© au monde. Ils n’apparaissent toutefois qu’au 9e rang du classement des nations rapportĂ©es Ă  leur population (avec un ratio de 23,8 dĂ©cès pour 100 000 habitants).

Environ 30 000 nouveaux cas sont dĂ©clarĂ©s chaque jour, soit une augmentation extrĂŞmement rĂ©gulière de + 2/3% / 24h. Au total, 1 329 799 cas ont Ă©tĂ© confirmĂ©s aux USA – pour près de 9 millions de tests au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project. MalgrĂ© une augmentation des tests effectuĂ©s, les chiffres rĂ©els demeurent vraisemblablement supĂ©rieurs. Par ailleurs, le processus pour tester les personnes se rĂ©vèle bien plus complexe qu’il n’y paraĂ®t, ainsi que le dĂ©taille cet excellent article de Vox. La stratĂ©gie – ou l’absence de stratĂ©gie – de l’administration Trump pourrait Ă©galement avoir de sĂ©rieuses consĂ©quences. A l’instar de la France – et de tous les autres pays -, le dĂ©compte exact est rendu impossible en raison du dĂ©cès de personnes non diagnostiquĂ©es. Près de 15 000 dĂ©cès supplĂ©mentaires n’entreraient ainsi pas dans le dĂ©compte officiel aux Etats-Unis.

 

La situation Ă  New York

 

New York reste l’Etat le plus touchĂ© avec plus de 330 000 cas et 21 000 dĂ©cès. 952 nouveaux victimes ont Ă©tĂ© ajoutĂ©es mercredi mais la majoritĂ© d’entre elles sont des personnes dĂ©cĂ©dĂ©es Ă  leur domicile ou non diagnostiquĂ©es. Les mesures prises commencent malgrĂ© tout Ă  porter leurs fruits. Les courbes sont dĂ©sormais stables depuis plusieurs jours. Le nombre d’hospitalisations, de personnes en rĂ©animation et de nouvelles hospitalisations sont Ă  la baisse. Mercredi, New York a d’ailleurs comptabilisĂ© moins de nouveaux cas que la Californie. Le gouverneur, Andrew Cuomo, vient d’ailleurs de franchir une Ă©tape en dĂ©voilant un plan assez prĂ©cis pour rĂ©ouvrir et relancer progressivement l’Ă©conomie. Il a rappelĂ© la semaine dernière qu’il fallait agir « avec intelligence« , prĂ©cisant que le confinement, initialement imposĂ© jusqu’au 15 mai, serait prolongĂ© dans de nombreuses zones de l’Etat. Il a ajoutĂ© que 30 000 personnes Ă©taient testĂ©es par jour, des « efforts supĂ©rieurs Ă  la plupart des pays« . Vendredi dernier, il a actĂ© la fermeture des Ă©tablissements scolaires jusqu’Ă  la fin de l’annĂ©e acadĂ©mique.  Enfin, il a prĂ©cisĂ© qu’une coalition de 7 Etats avait Ă©tĂ© mise en place pour acheter du matĂ©riel mĂ©dical en gros, et notamment des masques. Autre signal positif : le gigantesque navire-hĂ´pital arrivĂ© le 30 mars a quittĂ© la baie de New York la semaine passĂ©e, alors que l’hĂ´pital de campagne installĂ© au cĹ“ur de Central Park vient d’ĂŞtre fermĂ©. Par contre, 3 enfants sont dĂ©cĂ©dĂ©s Ă  la suite de complications probablement liĂ©es au Covid-19. Inquiet, Cuomo a dĂ©clarĂ© qu’il fallait peut-ĂŞtre s’attendre Ă  l’ouverture d’un « chapitre complètement diffĂ©rent » dans l’Ă©pidĂ©mie.

 

Zones sensibles

 

Le New Jersey limitrophe est Ă©galement sĂ©vèrement impactĂ© avec plus de 135 000 cas et 9 000 dĂ©cès. La pandĂ©mie fait d’ailleurs bien plus de dĂ©gâts Ă  l’est du pays. Les Etats de New York et du New Jersey reprĂ©sentent Ă  eux deux 48% du total des cas et 38% des dĂ©cès. Ainsi, New York prĂ©sente un rapport de 137 dĂ©cès / 100 000 habitants – et 229 / 100 000 hab. Ă  New York City. Ce chiffre est de 103 pour le New Jersey. En revanche, l’ouest est relativement Ă©pargnĂ© jusqu’Ă  prĂ©sent. Ainsi, la Californie affiche un bilan de 6 dĂ©cès pour 100 000 habitants. Au Texas, deuxième Etat le plus peuplĂ©, le chiffre tombe Ă  4 (1 000 dĂ©cès au total). Parmi les grandes villes du pays, Philadelphia et Chicago inquiètent avec des moyennes actuelles de plus de 100 dĂ©cès par jour assorties de courbes Ă  la hausse.

 

Source : New York Times

 

Des foyers surgissent toujours. Marion (Ohio) a Ă©tĂ© un cas emblĂ©matique avec plus de 2 000 cas rĂ©pertoriĂ©s en deux semaines et un rapport ayant dĂ©passĂ© les 30 / 1 000 hab. (Ă  titre de comparaison, NY affiche un rapport de 4,89 / 1 000 sur la mĂŞme pĂ©riode) ! La situation se rĂ©sorbe peu Ă  peu dans cette ville,  mais d’autres zones sont sous tension. Sioux City (Iowa) et Gallup (New Mexico) affichent ainsi des signaux inquiĂ©tants avec un ratio de plus de 10 cas / 1 000 hab. sur la dernière quinzaine. Enfin, St Cloud, dans le Minnesota et Saint Joseph dans le Missouri voient la courbe des contaminations augmenter de manière très inquiĂ©tante actuellement.

 

DĂ©confinement

 

Le processus de dĂ©confinement s’accĂ©lère quant Ă  lui dans plusieurs Etats. La GĂ©orgie s’est muĂ©e en fer de lance du mouvement il y a une semaine. Le Tennessee, Ă©galement dirigĂ© par un gouverneur rĂ©publicain, a suivi le mouvement. Vendredi, le Texas a autorisĂ© la rĂ©ouverture de magasins et restaurants sous certaines conditions. En Floride, l’un des derniers Etats Ă  avoir adoptĂ© les procĂ©dures de confinement, le gouverneur Ron DeSantis a annoncĂ© qu’il allait enclencher le processus de rĂ©ouverture dès cette semaine. Les manifestations anti-confinement se poursuivent et les images de militants armĂ©s dans l’enceinte du Capitole du Michigan seront assurĂ©ment un fait marquant de la pĂ©riode. En Californie, les autoritĂ©s se montrent bien plus prudentes, notamment Ă  Los Angeles et San Francisco. Au total, les deux tiers des Etats sont dĂ©jĂ  impliquĂ©s dans une logique de dĂ©confinement. Le New Yorker analyse ce qui s’apparente Ă  un vĂ©ritable « rush » qui se dĂ©roule dans le dĂ©sordre.

 

 

Avancée du processus de déconfinement Etat par Etat

Source : New York Times

 

 

Un article Ă  lire

Death toll conspiracy : why conservative media – and soon, possibly Trump – are doubting coronavirus mortality figures (Forbes)

Le suivi par Ă©tat chez Politico en mini-diagrammes

 

Le point Donald Trump

Le virus se rapproche de Donald Trump. Après le diagnostic positif au positif au Covid-19 d’un des assistants du prĂ©sident, la porte-parole du vice-prĂ©sident Mike Pence a, elle aussi, Ă©tĂ© rĂ©vĂ©lĂ©e positive Ă  la maladie. L’inquiĂ©tude grandit du cĂ´tĂ© de la Maison Blanche et le prĂ©sident s’est fait discret samedi, n’apparaissant que brièvement en compagnie de responsables militaires et ne rĂ©pondant Ă  aucune question de la presse.

Il s’est par contre rabattu sur son dĂ©fouloir prĂ©fĂ©rĂ©, Twitter, oĂą il a notamment Ă©voquĂ© l’Ă©lection prĂ©sidentielle Ă  venir. Il s’est notamment montrĂ© particulièrement inquiet quant Ă  de potentielles fraudes manigancĂ©es par le parti dĂ©mocrate.

 

 

Samedi 9 mai [Analyse des donnĂ©es du 08/05] – Le dĂ©confinement se poursuit Ă  marche forcĂ©e aux Etats-Unis. Cependant, la situation demeure inquiĂ©tante et le pays ne parvient plus Ă  passer sous la barre des 1 000 dĂ©cès quotidien depuis le 31 mars. Vendredi, 1 510 nouvelles victimes ont Ă©tĂ© rĂ©pertoriĂ©es, s’ajoutant au bilan total de 77 180 morts depuis le dĂ©but de l’Ă©pidĂ©mie. Plusieurs modèles Ă©pidĂ©miologiques prĂ©disent que le nombre de 100 000 dĂ©cès sera atteint d’ici juin. La Maison Blanche a Ă©galement revu ses prĂ©visions Ă  la hausse et Ă©voque dĂ©sormais un bilan qui pourrait aller jusqu’Ă  240 000 dĂ©cès. En valeur absolue, les Etats-Unis sont de loin le pays de plus touchĂ© au monde. Ils n’apparaissent toutefois qu’au 9e rang du classement des nations rapportĂ©es Ă  leur population (avec un ratio de 23,4 dĂ©cès pour 100 000 habitants).

Environ 30 000 nouveaux cas sont dĂ©clarĂ©s chaque jour, soit une augmentation extrĂŞmement rĂ©gulière de + 2/3% / 24h. Au total, 1 283 829 cas ont Ă©tĂ© confirmĂ©s aux USA – pour plus de 8 millions de tests au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project. MalgrĂ© une augmentation des tests effectuĂ©s, les chiffres rĂ©els demeurent vraisemblablement supĂ©rieurs. Par ailleurs, le processus pour tester les personnes se rĂ©vèle bien plus complexe qu’il n’y paraĂ®t, ainsi que le dĂ©taille cet excellent article de Vox. La stratĂ©gie – ou l’absence de stratĂ©gie – de l’administration Trump pourrait Ă©galement avoir de sĂ©rieuses consĂ©quences. A l’instar de la France – et de tous les autres pays -, le dĂ©compte exact est rendu impossible en raison du dĂ©cès de personnes non diagnostiquĂ©es. Près de 15 000 dĂ©cès supplĂ©mentaires n’entreraient ainsi pas dans le dĂ©compte officiel aux Etats-Unis.

New York reste l’Etat le plus touchĂ© avec plus de 330 000 cas et 21 000 dĂ©cès. 952 nouveaux victimes ont Ă©tĂ© ajoutĂ©es mercredi mais la majoritĂ© d’entre elles sont des personnes dĂ©cĂ©dĂ©es Ă  leur domicile ou non diagnostiquĂ©es. Les mesures prises commencent malgrĂ© tout Ă  porter leurs fruits. Les courbes sont dĂ©sormais stables depuis plusieurs jours. Le nombre d’hospitalisations, de personnes en rĂ©animation et de nouvelles hospitalisations sont Ă  la baisse. Mercredi, New York a d’ailleurs comptabilisĂ© moins de nouveaux cas que la Californie. Le gouverneur, Andrew Cuomo, vient d’ailleurs de franchir une Ă©tape en dĂ©voilant un plan assez prĂ©cis pour rĂ©ouvrir et relancer progressivement l’Ă©conomie. Il a rappelĂ© la semaine dernière qu’il fallait agir « avec intelligence« , prĂ©cisant que le confinement, initialement imposĂ© jusqu’au 15 mai, serait prolongĂ© dans de nombreuses zones de l’Etat. Il a ajoutĂ© que 30 000 personnes Ă©taient testĂ©es par jour, des « efforts supĂ©rieurs Ă  la plupart des pays« . Vendredi dernier, il a actĂ© la fermeture des Ă©tablissements scolaires jusqu’Ă  la fin de l’annĂ©e acadĂ©mique.  Enfin, il a prĂ©cisĂ© qu’une coalition de 7 Etats avait Ă©tĂ© mise en place pour acheter du matĂ©riel mĂ©dical en gros, et notamment des masques. Autre signal positif : le gigantesque navire-hĂ´pital arrivĂ© le 30 mars a quittĂ© la baie de New York la semaine passĂ©e, alors que l’hĂ´pital de campagne installĂ© au cĹ“ur de Central Park vient d’ĂŞtre fermĂ©. Par contre, un enfant de 5 ans est dĂ©cĂ©dĂ© Ă  la suite de complications probablement liĂ©es au Covid-19. Inquiet, Cuomo a dĂ©clarĂ© qu’il fallait peut-ĂŞtre s’attendre Ă  l’ouverture d’un « chapitre complètement diffĂ©rent » dans l’Ă©pidĂ©mie.

Le New Jersey limitrophe est Ă©galement sĂ©vèrement impactĂ© avec plus de 135 000 cas et 8 900 dĂ©cès. La pandĂ©mie fait d’ailleurs bien plus de dĂ©gâts Ă  l’est du pays. Les Etats de New York et du New Jersey reprĂ©sentent Ă  eux deux 48% du total des cas et 38% des dĂ©cès. Ainsi, New York prĂ©sente un rapport de 135 dĂ©cès / 100 000 habitants – et 227 / 100 000 hab. Ă  New York City. Ce chiffre est de 101 pour le New Jersey, 78 pour le Connecticut et 66 pour le Massachusetts. Ailleurs, le Michigan (43) et la Louisiane (46) sont notablement touchĂ©s. En revanche, l’ouest est relativement Ă©pargnĂ© jusqu’Ă  prĂ©sent. Ainsi, la Californie affiche un bilan de 6 dĂ©cès pour 100 000 habitants. Au Texas, deuxième Etat le plus peuplĂ©, le chiffre tombe Ă  4 (1 000 dĂ©cès au total).

Des foyers surgissent toujours. Marion (Ohio) a Ă©tĂ© un cas emblĂ©matique avec plus de 2 000 cas rĂ©pertoriĂ©s en deux semaines et un rapport ayant dĂ©passĂ© les 30 / 1 000 hab. (Ă  titre de comparaison, NY affiche un rapport de 4,89 / 1 000 sur la mĂŞme pĂ©riode) ! La situation se rĂ©sorbe peu Ă  peu dans cette ville,  mais d’autres zones sont sous tension. Sioux City (Iowa) et Gallup (New Mexico) affichent ainsi des signaux inquiĂ©tants avec un ratio de plus de 10 cas / 1 000 hab. sur la dernière quinzaine. Enfin, St Cloud, dans le Minnesota et Saint Joseph dans le Missouri voient la courbe des contaminations augmenter de manière très inquiĂ©tante actuellement.

Le processus de dĂ©confinement s’accĂ©lère quant Ă  lui dans plusieurs Etats. La GĂ©orgie s’est muĂ©e en fer de lance du mouvement il y a une semaine. Le Tennessee, Ă©galement dirigĂ© par un gouverneur rĂ©publicain, a suivi le mouvement. Vendredi, le Texas a autorisĂ© la rĂ©ouverture de magasins et restaurants sous certaines conditions. En Floride, l’un des derniers Etats Ă  avoir adoptĂ© les procĂ©dures de confinement, le gouverneur Ron DeSantis a annoncĂ© qu’il allait enclencher le processus de rĂ©ouverture dès cette semaine. Les manifestations anti-confinement se poursuivent et les images de militants armĂ©s dans l’enceinte du Capitole du Michigan seront assurĂ©ment un fait marquant de la pĂ©riode. En Californie, les autoritĂ©s se montrent bien plus prudentes, notamment Ă  Los Angeles et San Francisco. Au total, les deux tiers des Etats sont dĂ©jĂ  impliquĂ©s dans une logique de dĂ©confinement. Le New Yorker analyse ce qui s’apparente Ă  un vĂ©ritable « rush » qui se dĂ©roule dans le dĂ©sordre.

 

 

Avancée du processus de déconfinement Etat par Etat

Source : New York Times

 

 

Un article Ă  lire

Which Covid-19 data can you trust ? (Harvard Business Review)

Le suivi par Ă©tat chez Politico en mini-diagrammes

 

Le point Donald Trump

L’occasion Ă©tait trop belle. Vendredi, Donald Trump a commĂ©morĂ©, en petit comitĂ©, le 75e anniversaire de la fin de la Seconde guerre mondiale Ă  Washington. Sans surprise, il en a profitĂ© pour faire l’analogie entre 1945 et la pandĂ©mie : « Au cours des derniers mois, notre nation a connu une très forte adversitĂ© avec la pandĂ©mie de coronavirus. Mais comme nous l’avons fait tant de fois auparavant, les États-Unis triompheront », a-t-il ainsi dĂ©clarĂ©.

Par ailleurs, après le diagnostic positif au positif au Covid-19 d’un des assistants du prĂ©sident, la porte-parole du vice-prĂ©sident Mike Pence a, elle aussi, Ă©tĂ© rĂ©vĂ©lĂ©e positive Ă  la maladie. L’inquiĂ©tude grandit du cĂ´tĂ© de la Maison Blanche.

 

 

 

Vendredi 8 mai [Analyse des donnĂ©es du 07/05] – Alors que le pays est en train de rouvrir Ă  marche forcĂ©e, la situation d’ensemble demeure inquiĂ©tante. Pour la troisième journĂ©e consĂ©cutive, le pays a connu un pic Ă  plus de 2 000 dĂ©cès mercredi (2 239). La barre de 75 000 morts a Ă©tĂ© franchie et plusieurs modèles Ă©pidĂ©miologiques prĂ©disent que le nombre de 100 000 dĂ©cès sera atteint d’ici juin. La Maison Blanche a Ă©galement revu ses prĂ©visions Ă  la hausse et Ă©voque dĂ©sormais un bilan qui pourrait aller jusqu’Ă  240 000 dĂ©cès. En valeur absolue, les Etats-Unis sont de loin le pays de plus touchĂ© au monde. Ils n’apparaissent toutefois qu’au 9e rang du classement des nations rapportĂ©es Ă  leur population (avec un ratio de 22,9 dĂ©cès pour 100 000 habitants).

Environ 30 000 nouveaux cas sont dĂ©clarĂ©s chaque jour. Au total, 1 256 972 cas ont Ă©tĂ© confirmĂ©s aux USA – pour plus de 8 millions de tests au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project. MalgrĂ© une augmentation des tests effectuĂ©s, les chiffres rĂ©els demeurent vraisemblablement supĂ©rieurs. Par ailleurs, le processus pour tester les personnes se rĂ©vèle bien plus complexe qu’il n’y paraĂ®t, ainsi que le dĂ©taille cet excellent article de Vox. La stratĂ©gie – ou l’absence de stratĂ©gie – de l’administration Trump pourrait Ă©galement avoir de sĂ©rieuses consĂ©quences. A l’instar de la France – et de tous les autres pays -, le dĂ©compte exact est rendu impossible en raison du dĂ©cès de personnes non diagnostiquĂ©es. Près de 15 000 dĂ©cès supplĂ©mentaires n’entreraient ainsi pas dans le dĂ©compte officiel aux Etats-Unis.

New York reste l’Etat le plus touchĂ© avec plus de 320 000 cas et 20 000 dĂ©cès. 952 nouveaux victimes ont Ă©tĂ© ajoutĂ©es mercredi mais la majoritĂ© d’entre elles sont des personnes dĂ©cĂ©dĂ©es Ă  leur domicile ou non diagnostiquĂ©es. Les mesures prises commencent malgrĂ© tout Ă  porter leurs fruits. Les courbes sont dĂ©sormais stables depuis plusieurs jours. Le nombre d’hospitalisations, de personnes en rĂ©animation et de nouvelles hospitalisations sont Ă  la baisse. Mercredi, New York a d’ailleurs comptabilisĂ© moins de nouveaux cas que la Californie. Le gouverneur, Andrew Cuomo, vient d’ailleurs de franchir une Ă©tape en dĂ©voilant un plan assez prĂ©cis pour rĂ©ouvrir et relancer progressivement l’Ă©conomie. Il a rappelĂ© la semaine dernière qu’il fallait agir « avec intelligence« , prĂ©cisant que le confinement, initialement imposĂ© jusqu’au 15 mai, serait prolongĂ© dans de nombreuses zones de l’Etat. Il a ajoutĂ© que 30 000 personnes Ă©taient testĂ©es par jour, des « efforts supĂ©rieurs Ă  la plupart des pays« . Vendredi, il a actĂ© la fermeture des Ă©tablissements scolaires jusqu’Ă  la fin de l’annĂ©e acadĂ©mique.  Enfin, dimanche, il a prĂ©cisĂ© qu’une coalition de 7 Etats avait Ă©tĂ© mise en place pour acheter du matĂ©riel mĂ©dical en gros, et notamment des masques. Autre signal positif : le gigantesque navire-hĂ´pital arrivĂ© le 30 mars a quittĂ© la baie de New York il y a trois jours, alors que l’hĂ´pital de campagne installĂ© au cĹ“ur de Central Park vient d’ĂŞtre fermĂ©.

Le New Jersey limitrophe est Ă©galement sĂ©vèrement impactĂ© avec plus de 130 000 cas et 8 800 dĂ©cès. La pandĂ©mie fait d’ailleurs bien plus de dĂ©gâts Ă  l’est du pays. Les Etats de New York et du New Jersey reprĂ©sentent Ă  eux deux 48% du total des cas et 38% des dĂ©cès. Ainsi, New York prĂ©sente un rapport de 135 dĂ©cès / 100 000 habitants – et 227 / 100 000 hab. Ă  New York City. Ce chiffre est de 99 pour le New Jersey, 78 pour le Connecticut et 66 pour le Massachusetts. Ailleurs, le Michigan (43) et la Louisiane (46) sont notablement touchĂ©s. En revanche, l’ouest est relativement Ă©pargnĂ© jusqu’Ă  prĂ©sent. Ainsi, la Californie affiche un bilan de 6 dĂ©cès pour 100 000 habitants. Au Texas, deuxième Etat le plus peuplĂ©, le chiffre tombe Ă  4 (1 000 dĂ©cès au total).

Des foyers surgissent toujours. Marion (Ohio) a Ă©tĂ© un cas emblĂ©matique avec plus de 2 000 cas rĂ©pertoriĂ©s en deux semaines et un rapport ayant dĂ©passĂ© les 30 / 1 000 hab. (Ă  titre de comparaison, NY affiche un rapport de 4,89 / 1 000 sur la mĂŞme pĂ©riode) ! La situation se rĂ©sorbe peu Ă  peu dans cette ville,  mais d’autres zones sont sous tension. Sioux City (Iowa) et Gallup (New Mexico) affichent ainsi des signaux inquiĂ©tants avec un ratio de plus de 10 cas / 1 000 hab. sur la dernière quinzaine. Enfin, St Cloud, dans le Minnesota et Saint Joseph dans le Missouri voient la courbe des contaminations augmenter de manière très inquiĂ©tante actuellement.

Le processus de dĂ©confinement s’accĂ©lère quant Ă  lui dans plusieurs Etats. La GĂ©orgie s’est muĂ©e en fer de lance du mouvement il y a une semaine. Le Tennessee, Ă©galement dirigĂ© par un gouverneur rĂ©publicain, a suivi le mouvement. Vendredi, le Texas a autorisĂ© la rĂ©ouverture de magasins et restaurants sous certaines conditions. En Floride, l’un des derniers Etats Ă  avoir adoptĂ© les procĂ©dures de confinement, le gouverneur Ron DeSantis a annoncĂ© qu’il allait enclencher le processus de rĂ©ouverture dès cette semaine. Les manifestations anti-confinement se poursuivent et les images de militants armĂ©s dans l’enceinte du Capitole du Michigan seront assurĂ©ment un fait marquant de la pĂ©riode. En Californie, les autoritĂ©s se montrent bien plus prudentes, notamment Ă  Los Angeles et San Francisco. Au total, les deux tiers des Etats sont dĂ©jĂ  impliquĂ©s dans une logique de dĂ©confinement. Le New Yorker analyse ce qui s’apparente Ă  un vĂ©ritable « rush » qui se dĂ©roule dans le dĂ©sordre.

 

 

Avancée du processus de déconfinement Etat par Etat

Source : New York Times

 

 

Un article Ă  lire

What’s behind South Korea’s Covid-19 exceptionalism ? (The Atlantic)

Le suivi par Ă©tat chez Politico en mini-diagrammes

 

Le point Donald Trump

Donald Trump a repris une rhĂ©torique guerrière jeudi pour Ă©voquer la pandĂ©mie, dĂ©crĂ©tant que l’AmĂ©rique Ă©tait engagĂ©e « dans une bataille fĂ©roce contre une maladie terrible ». « Nous prions pour que les scientifiques et les chercheurs innovent sur des traitements, trouvent des thĂ©rapies et des vaccins, et qu’ils les trouvent vite », a-t-il ajoutĂ©.

Par ailleurs, l’un des assistants du prĂ©sident vient d’ĂŞtre diagnostiquĂ© positif au Covid-19, soulevant une vague d’inquiĂ©tude Ă  la Maison Blanche.

 

Jeudi 7 mai [Analyse des donnĂ©es du 06/05] – Alors que le pays est en train de rouvrir Ă  marche forcĂ©e, la situation d’ensemble demeure inquiĂ©tante. Un nouveau pic Ă  2 353 dĂ©cès a Ă©tĂ© constatĂ© mercredi, soit le pire bilan au mois de mai. La barre de 70 000 morts a Ă©tĂ© franchie et plusieurs modèles Ă©pidĂ©miologiques prĂ©disent que le nombre de 100 000 dĂ©cès sera atteint d’ici juin. La Maison Blanche a Ă©galement revu ses prĂ©visions Ă  la hausse et Ă©voque dĂ©sormais un bilan qui pourrait aller jusqu’Ă  240 000 dĂ©cès. En valeur absolue, les Etats-Unis sont de loin le pays de plus touchĂ© au monde. Ils n’apparaissent toutefois qu’au 10e rang du classement des nations rapportĂ©es Ă  leur population (avec un ratio de 22,2 dĂ©cès pour 100 000 habitants).

Environ 30 000 nouveaux cas sont dĂ©clarĂ©s chaque jour. Au total, 1 228 603 cas ont Ă©tĂ© confirmĂ©s aux USA – pour plus de 7 millions de tests au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project. MalgrĂ© une augmentation des tests effectuĂ©s, les chiffres rĂ©els demeurent vraisemblablement supĂ©rieurs. Par ailleurs, le processus pour tester les personnes se rĂ©vèle bien plus complexe qu’il n’y paraĂ®t, ainsi que le dĂ©taille cet excellent article de Vox. La stratĂ©gie – ou l’absence de stratĂ©gie – de l’administration Trump pourrait Ă©galement avoir de sĂ©rieuses consĂ©quences. A l’instar de la France – et de tous les autres pays -, le dĂ©compte exact est rendu impossible en raison du dĂ©cès de personnes non diagnostiquĂ©es. Près de 15 000 dĂ©cès supplĂ©mentaires n’entreraient ainsi pas dans le dĂ©compte officiel aux Etats-Unis.

New York reste l’Etat le plus touchĂ© avec plus de 320 000 cas et 20 000 dĂ©cès. 952 nouveaux victimes ont Ă©tĂ© ajoutĂ©es mercredi mais la majoritĂ© d’entre elles sont des personnes dĂ©cĂ©dĂ©es Ă  leur domicile ou non diagnostiquĂ©es. Les mesures prises commencent malgrĂ© tout Ă  porter leurs fruits. Les courbes sont dĂ©sormais stables depuis plusieurs jours. Le nombre d’hospitalisations, de personnes en rĂ©animation et de nouvelles hospitalisations sont Ă  la baisse. Mercredi, New York a d’ailleurs comptabilisĂ© moins de nouveaux cas que la Californie. Le gouverneur, Andrew Cuomo, vient d’ailleurs de franchir une Ă©tape en dĂ©voilant un plan assez prĂ©cis pour rĂ©ouvrir et relancer progressivement l’Ă©conomie. Il a rappelĂ© la semaine dernière qu’il fallait agir « avec intelligence« , prĂ©cisant que le confinement, initialement imposĂ© jusqu’au 15 mai, serait prolongĂ© dans de nombreuses zones de l’Etat. Il a ajoutĂ© que 30 000 personnes Ă©taient testĂ©es par jour, des « efforts supĂ©rieurs Ă  la plupart des pays« . Vendredi, il a actĂ© la fermeture des Ă©tablissements scolaires jusqu’Ă  la fin de l’annĂ©e acadĂ©mique.  Enfin, dimanche, il a prĂ©cisĂ© qu’une coalition de 7 Etats avait Ă©tĂ© mise en place pour acheter du matĂ©riel mĂ©dical en gros, et notamment des masques. Autre signal positif : le gigantesque navire-hĂ´pital arrivĂ© le 30 mars a quittĂ© la baie de New York il y a trois jours, alors que l’hĂ´pital de campagne installĂ© au cĹ“ur de Central Park vient d’ĂŞtre fermĂ©.

Le New Jersey limitrophe est Ă©galement sĂ©vèrement impactĂ© avec plus de 130 000 cas et 8 000 dĂ©cès. La pandĂ©mie fait d’ailleurs bien plus de dĂ©gâts Ă  l’est du pays. Ainsi, New York prĂ©sente un rapport de 132 dĂ©cès / 100 000 habitants – et 225 / 100 000 hab. Ă  New York City. Ce chiffre est de 96 pour le New Jersey, 76 pour le Connecticut et 64 pour le Massachusetts. Ailleurs, le Michigan (43) et la Louisiane (45) sont notablement touchĂ©s. En revanche, l’ouest est relativement Ă©pargnĂ© jusqu’Ă  prĂ©sent. Ainsi, la Californie affiche un bilan de 6 dĂ©cès pour 100 000 habitants. Au Texas, deuxième Etat le plus peuplĂ©, le chiffre tombe Ă  3 (moins de 1 000 dĂ©cès au total).

Des foyers surgissent toujours. Marion (Ohio) a Ă©tĂ© un cas emblĂ©matique avec plus de 2 000 cas rĂ©pertoriĂ©s en deux semaines et un rapport ayant dĂ©passĂ© les 30 / 1 000 hab. (Ă  titre de comparaison, NY affiche un rapport de 4,89 / 1 000 sur la mĂŞme pĂ©riode) ! La situation se rĂ©sorbe peu Ă  peu dans cette ville,  mais d’autres zones sont sous tension. Sioux City (Iowa) et Gallup (New Mexico) affichent ainsi des signaux inquiĂ©tants avec un ratio de plus de 10 cas / 1 000 hab. sur la dernière quinzaine. Enfin, St Cloud, dans le Minnesota, voit les nouveaux cas augmenter de 29% par jour actuellement.

Le processus de dĂ©confinement s’accĂ©lère quant Ă  lui dans plusieurs Etats. La GĂ©orgie s’est muĂ©e en fer de lance du mouvement il y a une semaine. Le Tennessee, Ă©galement dirigĂ© par un gouverneur rĂ©publicain, a suivi le mouvement. Vendredi, le Texas a autorisĂ© la rĂ©ouverture de magasins et restaurants sous certaines conditions. En Floride, l’un des derniers Etats Ă  avoir adoptĂ© les procĂ©dures de confinement, le gouverneur Ron DeSantis a annoncĂ© qu’il allait enclencher le processus de rĂ©ouverture dès cette semaine. Les manifestations anti-confinement se poursuivent et les images de militants armĂ©s dans l’enceinte du Capitole du Michigan seront assurĂ©ment un fait marquant de la pĂ©riode. En Californie, les autoritĂ©s se montrent bien plus prudentes, notamment Ă  Los Angeles et San Francisco. Au total, les deux tiers des Etats sont dĂ©jĂ  impliquĂ©s dans une logique de dĂ©confinement. Le New Yorker analyse ce qui s’apparente Ă  un vĂ©ritable « rush » qui se dĂ©roule dans le dĂ©sordre.

 

 

Avancée du processus de déconfinement Etat par Etat

Source : New York Times

 

 

Un article Ă  lire

CDC hasen’t « reduced » Covid-19 death toll (Factcheck.org)

Le suivi par Ă©tat chez Politico en mini-diagrammes

 

Le point Donald Trump

De retour Ă  la Maison Blanche après une escapade en Arizona, Donald Trump s’est exprimĂ© mercredi devant les journalistes. Jamais avare en comparaisons hasardeuses, le prĂ©sident a dĂ©clarĂ© que le Covid-19 Ă©tait la « pire attaque » que le pays ait jamais connue, encore « pire que Pearl Harbor » et « pire que le World Trade Center ».

Fidèle Ă  ses habitudes, il a Ă©galement fustigĂ© la Chine qu’il considère largement responsable de la pandĂ©mie.

 

Mercredi 6 mai [Analyse des donnĂ©es du 05/05] – Après trois jours de rĂ©pit, la courbe des dĂ©cès est brutalement repartie Ă  la hausse mardi. Ainsi, 2 144 victimes ont Ă©tĂ© dĂ©nombrĂ©es soit une augmentation de 71% en 24h. La situation actuelle comme les perspectives demeurent inquiĂ©tantes. La barre de 70 000 morts a Ă©tĂ© franchie et plusieurs modèles Ă©pidĂ©miologiques prĂ©disent que le nombre de 100 000 dĂ©cès sera atteint d’ici juin. La Maison Blanche a Ă©galement revu ses prĂ©visions Ă  la hausse et Ă©voque dĂ©sormais un bilan qui pourrait aller jusqu’Ă  240 000 dĂ©cès. En valeur absolue, les Etats-Unis sont de loin le pays de plus touchĂ© au monde. Ils n’apparaissent toutefois qu’au 10e rang du classement des nations rapportĂ©es Ă  leur population (avec un ratio de 21,5 dĂ©cès pour 100 000 habitants).

Environ 30 000 nouveaux cas sont dĂ©clarĂ©s chaque jour. Au total, 1 204 475 cas ont Ă©tĂ© confirmĂ©s aux USA – pour plus de 7 millions de tests au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project. MalgrĂ© une augmentation des tests effectuĂ©s, les chiffres rĂ©els demeurent vraisemblablement supĂ©rieurs. Par ailleurs, le processus pour tester les personnes se rĂ©vèle bien plus complexe qu’il n’y paraĂ®t, ainsi que le dĂ©taille cet excellent article de Vox. La stratĂ©gie – ou l’absence de stratĂ©gie – de l’administration Trump pourrait Ă©galement avoir de sĂ©rieuses consĂ©quences. A l’instar de la France – et de tous les autres pays -, le dĂ©compte exact est rendu impossible en raison du dĂ©cès de personnes non diagnostiquĂ©es. Près de 15 000 dĂ©cès supplĂ©mentaires n’entreraient ainsi pas dans le dĂ©compte officiel aux Etats-Unis.

New York reste l’Etat le plus touchĂ© avec plus de 320 000 cas et 19 000 dĂ©cès. Les mesures prises commencent malgrĂ© tout Ă  porter leurs fruits. Les courbes sont dĂ©sormais stables depuis plusieurs jours. Le nombre d’hospitalisations, de personnes en rĂ©animation et de nouvelles hospitalisations sont Ă  la baisse… mais 230 individus sont malgrĂ© tout dĂ©cĂ©dĂ©s en 24h mardi Le gouverneur, Andrew Cuomo, vient d’ailleurs de franchir une Ă©tape en dĂ©voilant un plan assez prĂ©cis pour rĂ©ouvrir et relancer progressivement l’Ă©conomie. Il a rappelĂ© la semaine dernière qu’il fallait agir « avec intelligence« , prĂ©cisant que le confinement, initialement imposĂ© jusqu’au 15 mai, serait prolongĂ© dans de nombreuses zones de l’Etat. Il a ajoutĂ© que 30 000 personnes Ă©taient testĂ©es par jour, des « efforts supĂ©rieurs Ă  la plupart des pays« . Vendredi, il a actĂ© la fermeture des Ă©tablissements scolaires jusqu’Ă  la fin de l’annĂ©e acadĂ©mique.  Enfin, dimanche, il a prĂ©cisĂ© qu’une coalition de 7 Etats avait Ă©tĂ© mise en place pour acheter du matĂ©riel mĂ©dical en gros, et notamment des masques. Autre signal positif : le gigantesque navire-hĂ´pital arrivĂ© le 30 mars a quittĂ© la baie de New York il y a trois jours, alors que l’hĂ´pital de campagne installĂ© au cĹ“ur de Central Park vient d’ĂŞtre fermĂ©.

Le New Jersey limitrophe est Ă©galement sĂ©vèrement impactĂ© avec plus de 130 000 cas et 8 000 dĂ©cès. La pandĂ©mie fait d’ailleurs bien plus de dĂ©gâts Ă  l’est du pays. Ainsi, New York prĂ©sente un rapport de 129 dĂ©cès / 100 000 habitants – et 222 / 100 000 hab. Ă  New York City. Ce chiffre est de 93 pour le New Jersey, 74 pour le Connecticut et 61 pour le Massachusetts. Ailleurs, le Michigan (42) et la Louisiane (44) sont notablement touchĂ©s. En revanche, l’ouest est relativement Ă©pargnĂ© jusqu’Ă  prĂ©sent. Ainsi, la Californie affiche un bilan de 6 dĂ©cès pour 100 000 habitants. Au Texas, deuxième Etat le plus peuplĂ©, le chiffre tombe Ă  3.

Des foyers surgissent toujours. Marion (Ohio) a Ă©tĂ© un cas emblĂ©matique avec plus de 2 000 cas rĂ©pertoriĂ©s en deux semaines et un rapport ayant dĂ©passĂ© les 30 / 1 000 hab. (Ă  titre de comparaison, NY affiche un rapport de 4,89 / 1 000 sur la mĂŞme pĂ©riode) ! La situation se rĂ©sorbe peu Ă  peu dans cette ville,  mais d’autres zones sont sous tension. Sioux City (Iowa) et Gallup (New Mexico) affichent ainsi des signaux inquiĂ©tants avec un ratio de plus de 10 cas / 1 000 hab. sur la dernière quinzaine. Enfin, St Cloud, dans le Minnesota, voit les nouveaux cas augmenter de 41% par jour actuellement.

Le processus de dĂ©confinement s’accĂ©lère quant Ă  lui dans plusieurs Etats. La GĂ©orgie s’est muĂ©e en fer de lance du mouvement il y a une semaine. Le Tennessee, Ă©galement dirigĂ© par un gouverneur rĂ©publicain, a suivi le mouvement. Vendredi, le Texas a autorisĂ© la rĂ©ouverture de magasins et restaurants sous certaines conditions. En Floride, l’un des derniers Etats Ă  avoir adoptĂ© les procĂ©dures de confinement, le gouverneur Ron DeSantis a annoncĂ© qu’il allait enclencher le processus de rĂ©ouverture dès cette semaine. Les manifestations anti-confinement se poursuivent et les images de militants armĂ©s dans l’enceinte du Capitole du Michigan seront assurĂ©ment un fait marquant de la pĂ©riode. En Californie, les autoritĂ©s se montrent bien plus prudentes, notamment Ă  Los Angeles et San Francisco. Au total, les deux tiers des Etats sont dĂ©jĂ  impliquĂ©s dans une logique de dĂ©confinement. Le New Yorker analyse ce qui s’apparente Ă  un vĂ©ritable « rush » qui se dĂ©roule dans le dĂ©sordre.

 

 

Avancée du processus de déconfinement Etat par Etat

Source : New York Times

 

 

Un article Ă  lire

Coronavirus : Etats-Unis, la super (im) puissance ? (France 24)

Le suivi par Ă©tat chez Politico en mini-diagrammes

 

Le point Donald Trump

Donald Trump est reparti en croisade ! Le prĂ©sident amĂ©ricain a quittĂ© la Maison Blanche après plusieurs semaines de confinement. Direction l’Arizona pour la visite d’une usine de production de masques… sans qu’il daigne en porter lui-mĂŞme. Il a martelĂ© qu’il Ă©tait essentiel de rouvrir l’Ă©conomie du pays en s’appuyant sur un vocabulaire guerrier, estimant que les AmĂ©ricains Ă©taient des « guerriers » prĂŞts pour cette « nouvelle Ă©tape de la bataille ».

Toujours accompagnĂ© de son fidèle acolyte, l’optimisme, il a dĂ©fendu sa stratĂ©gie depuis le dĂ©but de la pandĂ©mie : « Nous avons eu tout bon jusqu’Ă  prĂ©sent ».

 

Mardi 5 mai [Analyse des donnĂ©es du 04/05] – La tendance baissière se poursuit aux Etats-Unis. Pour la troisième journĂ©e consĂ©cutive, le nombre de dĂ©cès a diminuĂ© lundi avec 1 252 dĂ©cès rĂ©pertoriĂ©s en 24h. Pour autant, la situation actuelle, comme les perspectives, demeurent très inquiĂ©tantes. 68 934 victimes ont Ă©tĂ© dĂ©nombrĂ©es depuis le dĂ©but de l’Ă©pidĂ©mie et plusieurs modèles Ă©pidĂ©miologiques prĂ©disent que la barre des 100 000 morts sera franchie d’ici juin. La Maison Blanche a Ă©galement revu ses prĂ©visions Ă  la hausse et Ă©voque dĂ©sormais un bilan qui pourrait aller jusqu’Ă  240 000 dĂ©cès. En valeur absolue, les Etats-Unis sont de loin le pays de plus touchĂ© au monde. Ils n’apparaissent toutefois qu’au 10e rang du classement des nations rapportĂ©es Ă  leur population (avec un ratio de 20,9 dĂ©cès pour 100 000 habitants).

Environ 30 000 nouveaux cas sont dĂ©clarĂ©s chaque jour. Au total, 1 180 634 cas ont Ă©tĂ© confirmĂ©s aux USA – pour plus de 7 millions de tests au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project. MalgrĂ© une augmentation des tests effectuĂ©s, les chiffres rĂ©els demeurent vraisemblablement bien plus inquiĂ©tants. Par ailleurs, le processus pour tester les personnes se rĂ©vèle bien plus complexe qu’il n’y paraĂ®t, ainsi que le dĂ©taille cet excellent article de Vox. La stratĂ©gie – ou l’absence de stratĂ©gie – de l’administration Trump pourrait Ă©galement avoir de sĂ©rieuses consĂ©quences. A l’instar de la France – et de tous les autres pays -, le dĂ©compte exact est rendu impossible en raison du dĂ©cès de personnes non diagnostiquĂ©es. Près de 15 000 dĂ©cès supplĂ©mentaires n’entreraient ainsi pas dans le dĂ©compte officiel aux Etats-Unis.

New York reste l’Etat le plus touchĂ© avec près de 320 000 cas et plus de 19 000 dĂ©cès. Les mesures prises commencent malgrĂ© tout Ă  porter leurs fruits. Les courbes sont dĂ©sormais stables depuis plusieurs jours. Le gouverneur, Andrew Cuomo, vient d’ailleurs de franchir une Ă©tape en dĂ©voilant un plan assez prĂ©cis pour rĂ©ouvrir et relancer progressivement l’Ă©conomie. Il a rappelĂ© la semaine dernière qu’il fallait agir « avec intelligence« , prĂ©cisant que le confinement, initialement imposĂ© jusqu’au 15 mai, serait prolongĂ© dans de nombreuses zones de l’Etat. Il a ajoutĂ© que 30 000 personnes Ă©taient testĂ©es par jour, des « efforts supĂ©rieurs Ă  la plupart des pays« . Vendredi, il a actĂ© la fermeture des Ă©tablissements scolaires jusqu’Ă  la fin de l’annĂ©e acadĂ©mique.  Enfin, dimanche, il a prĂ©cisĂ© qu’une coalition de 7 Etats avait Ă©tĂ© mise en place pour acheter du matĂ©riel mĂ©dical en gros, et notamment des masques. Autre signal positif : le gigantesque navire-hĂ´pital arrivĂ© le 30 mars a quittĂ© la baie de New York il y a trois jours, alors que l’hĂ´pital de campagne installĂ© au cĹ“ur de Central Park vient d’ĂŞtre fermĂ©.

Le New Jersey limitrophe est Ă©galement sĂ©vèrement impactĂ© avec plus de 128 000 cas et 7 900 dĂ©cès. La pandĂ©mie fait d’ailleurs bien plus de dĂ©gâts Ă  l’est du pays. Ainsi, New York prĂ©sente un rapport de 127 dĂ©cès / 100 000 habitants – et 220 / 100 000 hab. Ă  New York City. Ce chiffre est de 89 pour le New Jersey, 72 pour le Connecticut et 59 pour le Massachusetts. Ailleurs, le Michigan (41) et la Louisiane (43) sont notablement touchĂ©s. En revanche, l’ouest est relativement Ă©pargnĂ© jusqu’Ă  prĂ©sent. Ainsi, la Californie affiche un bilan de 6 dĂ©cès pour 100 000 habitants. Au Texas, deuxième Etat le plus peuplĂ©, le chiffre tombe Ă  3.

Des foyers surgissent toujours. Marion (Ohio) a Ă©tĂ© un cas emblĂ©matique avec plus de 2 000 cas rĂ©pertoriĂ©s en deux semaines et un rapport ayant dĂ©passĂ© les 30 / 1 000 hab. (Ă  titre de comparaison, NY affiche un rapport de 5,23 / 1 000 sur la mĂŞme pĂ©riode) ! La situation se rĂ©sorbe peu Ă  peu dans cette ville,  mais d’autres zones sont sous tension. Sioux City, dans l’Iowa, cumule plus de 2 000 cas et la courbe demeure actuellement Ă  la hausse. Enfin, St Cloud, dans le Minnesota, voit les nouveaux cas augmenter de 51% par jour actuellement.

Le processus de dĂ©confinement s’accĂ©lère quant Ă  lui dans plusieurs Etats. La GĂ©orgie s’est muĂ©e en fer de lance du mouvement il y a une semaine. Le Tennessee, Ă©galement dirigĂ© par un gouverneur rĂ©publicain, a suivi le mouvement. Vendredi, le Texas a autorisĂ© la rĂ©ouverture de magasins et restaurants sous certaines conditions. En Floride, l’un des derniers Etats Ă  avoir adoptĂ© les procĂ©dures de confinement, le gouverneur Ron DeSantis a annoncĂ© qu’il allait enclencher le processus de rĂ©ouverture dès cette semaine. Les manifestations anti-confinement se poursuivent et les images de militants armĂ©s dans l’enceinte du Capitole du Michigan seront assurĂ©ment un fait marquant de la pĂ©riode. Au total, les deux tiers des Etats sont dĂ©jĂ  impliquĂ©s dans une logique de dĂ©confinement. Le New Yorker analyse ce qui s’apparente Ă  un vĂ©ritable « rush » qui se dĂ©roule dans le dĂ©sordre.

 

 

Avancée du processus de déconfinement Etat par Etat

Source : New York Times

 

 

Un article Ă  lire

States reopening : 4 maps that show you when, where, and how Covid-19 lockdowns will end (Fast Company)

Le suivi par Ă©tat chez Politico en mini-diagrammes

 

Le point Donald Trump

L’interview de deux heures accordĂ©e par le prĂ©sident Ă  la Fox dimanche soir fait couler beaucoup d’encre. Fidèle Ă  ses habitudes, Donald Trump a multipliĂ© les sorties lunaires, indiquant notamment que la grippe espagnole de 1917 Ă©tait « probablement » Ă  l’origine de la fin du premier conflit mondial. CNN a compilĂ© les 45 meilleurs passages d’un entretien… savoureux ?!

Sinon, le milliardaire s’est Ă©galement dĂ©foulĂ© sur Twitter oĂą il a pris cette fois pour cible l’ancien prĂ©sident George W. Bush. Qui a dit que les RĂ©publicains formaient une grande famille ?

 

 

Lundi 4 mai [Analyse des donnĂ©es du 03/05] – La lĂ©gère accalmie se confirme aux Etats-Unis oĂą 1 297 dĂ©cès ont Ă©tĂ© rĂ©pertoriĂ©s dimanche, avec une augmentation de + 2% des nouveaux cas dĂ©clarĂ©s. Le bilan total est montĂ© Ă  67 682 victimes officiellement attribuĂ©es au Covd-19 dans le pays. En valeur absolue, les Etats-Unis sont de loin le pays de plus touchĂ© au monde. Ils n’apparaissent toutefois qu’au 10e rang du classement des nations rapportĂ©es Ă  leur population (avec un ratio de 20,5 dĂ©cès pour 100 000 habitants).

1 158 041 cas ont Ă©tĂ© confirmĂ©s aux USA – pour près de 7 millions de tests au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project. MalgrĂ© une augmentation des tests effectuĂ©s, les chiffres rĂ©els demeurent vraisemblablement bien plus inquiĂ©tants. Par ailleurs, le processus pour tester les personnes se rĂ©vèle bien plus complexe qu’il n’y paraĂ®t, ainsi que le dĂ©taille cet excellent article de Vox. La stratĂ©gie – ou l’absence de stratĂ©gie – de l’administration Trump pourrait Ă©galement avoir de sĂ©rieuses consĂ©quences. A l’instar de la France – et de tous les autres pays -, le dĂ©compte exact est rendu impossible en raison du dĂ©cès de personnes non diagnostiquĂ©es. Près de 15 000 dĂ©cès supplĂ©mentaires n’entreraient ainsi pas dans le dĂ©compte officiel aux Etats-Unis.

New York reste l’Etat le plus touchĂ© avec plus de 300 000 cas et plus de 19 000 dĂ©cès. Les mesures prises commencent malgrĂ© tout Ă  porter leurs fruits. Les courbes sont dĂ©sormais stables depuis plusieurs jours. Le gouverneur, Andrew Cuomo, a rappelĂ© la semaine dernière qu’il fallait agir « avec intelligence« , prĂ©cisant que le confinement, initialement imposĂ© jusqu’au 15 mai, serait prolongĂ© dans de nombreuses zones de l’Etat. Il a ajoutĂ© que 30 000 personnes Ă©taient testĂ©es par jour, des « efforts supĂ©rieurs Ă  la plupart des pays« . Par ailleurs, il a dĂ©voilĂ© jeudi les bases d’un plan de tracking de la pandĂ©mie, mĂŞme si ce processus se rĂ©vèle extrĂŞmement complexe. Vendredi, il a actĂ© la fermeture des Ă©tablissements scolaires jusqu’Ă  la fin de l’annĂ©e acadĂ©mique.  Enfin, dimanche, il a prĂ©cisĂ© q’une coalition de 7 Etats avait Ă©tĂ© mise en place pour acheter du matĂ©riel mĂ©dical en gros, et notamment des masques. Autre signal positif : le gigantesque navire-hĂ´pital arrivĂ© le 30 mars a quittĂ© la baie de New York il y a trois jours, alors que l’hĂ´pital de campagne installĂ© au cĹ“ur de Central Park vient d’ĂŞtre fermĂ©.

Le New Jersey limitrophe est Ă©galement sĂ©vèrement impactĂ© avec plus de 126 000 cas et 7 800 dĂ©cès. La pandĂ©mie fait d’ailleurs bien plus de dĂ©gâts Ă  l’est du pays. Ainsi, New York prĂ©sente un rapport de 126 dĂ©cès / 100 000 habitants – et 219 / 100 000 hab. Ă  New York City. Ce chiffre est de 89 pour le New Jersey, 68 pour le Connecticut et 58 pour le Massachusetts. Ailleurs, le Michigan (41) et la Louisiane (42) sont notablement touchĂ©s. En revanche, l’ouest est relativement Ă©pargnĂ© jusqu’Ă  prĂ©sent. Ainsi, la Californie affiche un bilan de 6 dĂ©cès pour 100 000 habitants. Au Texas, deuxième Etat le plus peuplĂ©, le chiffre tombe Ă  3.

Des foyers surgissent toujours. Marion (Ohio) a Ă©tĂ© un cas emblĂ©matique avec plus de 2 000 cas rĂ©pertoriĂ©s en deux semaines et un rapport ayant dĂ©passĂ© les 30 / 1 000 hab. (Ă  titre de comparaison, NY affiche un rapport de 5,23 / 1 000 sur la mĂŞme pĂ©riode) ! La situation semble se rĂ©sorber peu Ă  peu dans cette ville,  mais d’autres zones sont sous tension. Sioux City, dans l’Iowa, cumule près de 2 000 cas et la courbe demeure actuellement Ă  la hausse. Enfin, St Cloud, dans le Minnesota, voit les nouveaux cas augmenter de 59% par jour actuellement.

Le processus de dĂ©confinement s’accĂ©lère quant Ă  lui dans plusieurs Etats. La GĂ©orgie s’est muĂ©e en fer de lance du mouvement il y a une semaine. Le Tennessee, Ă©galement dirigĂ© par un gouverneur rĂ©publicain, a suivi le mouvement. Vendredi, le Texas a autorisĂ© la rĂ©ouverture de magasins et restaurants sous certaines conditions. En Floride, l’un des derniers Etats Ă  avoir adoptĂ© les procĂ©dures de confinement, le gouverneur Ron DeSantis a annoncĂ© qu’il allait enclencher le processus de rĂ©ouverture dès cette semaine. Les manifestations anti-confinement se poursuivent et les images de militants armĂ©s dans l’enceinte du Capitole du Michigan seront assurĂ©ment un fait marquant de la pĂ©riode. Au total, les deux tiers des Etats sont dĂ©jĂ  impliquĂ©s dans une logique de dĂ©confinement. Le New Yorker analyse ce qui s’apparente Ă  un vĂ©ritable « rush » qui se dĂ©roule dans le dĂ©sordre.

 

 

Avancée du processus de déconfinement Etat par Etat

Source : New York Times

 

 

Un article Ă  lire

How coronavirus charts can mislead us (Vox)

Le suivi par Ă©tat chez Politico en mini-diagrammes

 

Le point Donald Trump

Le prĂ©sident amĂ©ricain a accordĂ© deux heures d’interview dimanche aux journalistes de la Fox – en plus de quelques questions de citoyens prĂ©-enregistrĂ©es. Voici les grandes lignes Ă  retenir :

  • il a acceptĂ© de revoir le bilan probable Ă  la hausse. Après avoir tablĂ© sur 60 000 dĂ©cès dĂ©but avril, il a Ă©voquĂ© « 80 ou 90 000 morts », sans exclure la possibilitĂ© que ce nombre montre Ă  100 000.
  • il s’est montrĂ© confiant quant Ă  la mise Ă  disposition d’un vaccin « avant la fin de l’annĂ©e ». ÉventualitĂ© qui paraĂ®t tout de mĂŞme très hypothĂ©tique si l’on en croit cette analyse du New York Times.
  • la Chine est toujours dans son collimateur. « Ils ont commis une erreur terrible », a-t-il encore martelĂ©. Dans le mĂŞme temps, le secrĂ©taire d’Etat, Mike Pompeo, a prĂ©cisĂ© que les USA dĂ©tenaient de solides preuves Ă  propos de la provenance du coronavirus depuis le fameux laboratoire de Wuhan.
  • Toujours optimiste, le prĂ©sident a promis une annĂ©e 2021 « merveilleuse » sur le plan Ă©conomique.

 

 

Dimanche 3 mai [Analyse des donnĂ©es du 02/05] – Enfin une lĂ©gère accalmie aux Etats-Unis. Après quatre jours consĂ©cutifs avec plus de 2 000 victimes rĂ©pertoriĂ©s, la courbe a ralenti samedi avec 1 317 dĂ©cès (- 36% en 24h). Ils viennent s’ajouter Ă  un bilan total qui fait Ă©tat de 66 385 dĂ©cès officiellement attribuĂ©s au coronavirus depuis le dĂ©but de l’Ă©pidĂ©mie. En valeur absolue, les Etats-Unis sont de loin le pays de plus touchĂ© au monde. Ils n’apparaissent toutefois qu’au 10e rang du classement des nations rapportĂ©es Ă  leur population (avec un ratio de 20,1 dĂ©cès pour 100 000 habitants).

1 133 069 cas ont Ă©tĂ© confirmĂ©s aux USA – pour près de 7 millions de tests au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project. MalgrĂ© une augmentation des tests effectuĂ©s, les chiffres rĂ©els demeurent vraisemblablement bien plus inquiĂ©tants. Par ailleurs, le processus pour tester les personnes se rĂ©vèle bien plus complexe qu’il n’y paraĂ®t, ainsi que le dĂ©taille cet excellent article de Vox. A l’instar de la France – et de tous les autres pays -, le dĂ©compte exact est rendu impossible en raison du dĂ©cès de personnes non diagnostiquĂ©es. Près de 15 000 dĂ©cès supplĂ©mentaires n’entreraient ainsi pas dans le dĂ©compte officiel aux Etats-Unis.

New York reste l’Etat le plus touchĂ© avec plus de 300 000 cas et plus de 18 909 dĂ©cès. Les mesures prises commencent malgrĂ© tout Ă  porter leurs fruits. Les courbes sont dĂ©sormais stables depuis plusieurs jours. Le gouverneur, Andrew Cuomo, a rappelĂ© cette semaine qu’il fallait agir « avec intelligence« , prĂ©cisant que le confinement, initialement imposĂ© jusqu’au 15 mai, serait prolongĂ© dans de nombreuses zones de l’Etat. Il a ajoutĂ© que 30 000 personnes Ă©taient testĂ©es par jour, des « efforts supĂ©rieurs Ă  la plupart des pays« . Par ailleurs, il a dĂ©voilĂ© jeudi les bases d’un plan de tracking de la pandĂ©mie, mĂŞme si ce processus se rĂ©vèle extrĂŞmement complexe. Enfin, vendredi, il a actĂ© la fermeture des Ă©tablissements scolaires jusqu’Ă  la fin de l’annĂ©e acadĂ©mique. Autre signal positif : le gigantesque navire-hĂ´pital arrivĂ© le 30 mars a quittĂ© la baie de New York il y a deux jours, alors que l’hĂ´pital de campagne installĂ© au cĹ“ur de Central Park vient d’ĂŞtre fermĂ©.

Le New Jersey limitrophe est Ă©galement sĂ©vèrement impactĂ© avec plus de 123 000 cas et 7 700 dĂ©cès. La pandĂ©mie fait d’ailleurs bien plus de dĂ©gâts Ă  l’est du pays. Ainsi, New York prĂ©sente un rapport de 124 dĂ©cès / 100 000 habitants – et 213 / 100 000 hab. Ă  New York City. Ce chiffre est de 87 pour le New Jersey, 68 pour le Connecticut et 56 pour le Massachusetts. Ailleurs, le Michigan (40) et la Louisiane (42) sont notablement touchĂ©s. En revanche, l’ouest est relativement Ă©pargnĂ© jusqu’Ă  prĂ©sent. Ainsi, la Californie affiche un bilan de 6 dĂ©cès pour 100 000 habitants. Au Texas, deuxième Etat le plus peuplĂ©, le chiffre tombe Ă  3.

Des foyers surgissent toujours. C’est le cas Ă  Marion (Ohio) qui a comptabilisĂ© 1 848 cas sur les deux dernières semaines, soit un rapport de 28,32 / 1 000 hab. (Ă  titre de comparaison, NY affiche un rapport de 5,40 / 1 000 sur la mĂŞme pĂ©riode) ! Sioux City, dans l’Iowa, voit de son cĂ´tĂ© le taux de mortalitĂ© doubler actuellement en moins d’une journĂ©e. 1 621 cas ont Ă©tĂ© rĂ©pertoriĂ©s en deux semaines dans la ville et la courbe demeure actuellement Ă  la hausse. Plusieurs zones sont actuellement touchĂ©es dans l’Iowa qui sera Ă  surveiller de près dans les semaines Ă  venir.

Le processus de dĂ©confinement s’accĂ©lère quant Ă  lui dans plusieurs Etats. La GĂ©orgie s’est muĂ©e en fer de lance du mouvement il y a une semaine. Le Tennessee, Ă©galement dirigĂ© par un gouverneur rĂ©publicain, a suivi le mouvement. Vendredi, le Texas a autorisĂ© la rĂ©ouverture de magasins et restaurants sous certaines conditions. En Floride, l’un des derniers Etats Ă  avoir adoptĂ© les procĂ©dures de confinement, le gouverneur Ron DeSantis a annoncĂ© qu’il allait enclencher le processus de rĂ©ouverture dès la semaine prochaine. Les manifestations anti-confinement se poursuivent et les images de militants armĂ©s dans l’enceinte du Capitole du Michigan seront assurĂ©ment un fait marquant de la pĂ©riode. Au total, les deux tiers des Etats sont dĂ©jĂ  impliquĂ©s dans une logique de dĂ©confinement.

 

Avancée du processus de déconfinement Etat par Etat

Source : New York Times

 

 

Un article Ă  lire

No leadership and no plan : is Trump about to fail the US on coronavirus testing ? (The Guardian)

Le suivi par Ă©tat chez Politico en mini-diagrammes

 

Le point Donald Trump

Le prĂ©sident s’est montrĂ© inspirĂ© derrière son clavier samedi soir. Il a notamment multipliĂ© les attaques Ă  l’encontre des dĂ©mocrates, dans un montage vidĂ©o pour sa campagne de rĂ©Ă©lection ou dans un tweet assassin oĂą il accuse le parti adverse de « chercher toujours les ennuis », de ne jamais ĂŞtre constructif, « mĂŞme en temps de crise » et de prĂ©server la Chine, sa « vache Ă  lait ».

Il s’est Ă©galement fĂ©licitĂ© de revoir le dictateur nord-corĂ©en Kim Jong-un en bonne santĂ©.

 

Vendredi 1er mai – Le processus de dĂ©confinement se poursuit aux Etats-Unis mais la situation gĂ©nĂ©rale demeure globalement inquiĂ©tante. Vendredi, le pays a connu une quatrième journĂ©e consĂ©cutive avec plus de 2 000 dĂ©cès rĂ©pertoriĂ©s. Le bilan total est de plus de 65 000 victimes, soit le plus lĂ©tal au monde en valeur absolue. Cependant, les Etats-Unis n’apparaissent qu’au 10e rang du classement des pays rapportĂ©s Ă  leur population (avec un ratio de 19,7 dĂ©cès pour 100 000 habitants).

1 103 781 cas ont Ă©tĂ© confirmĂ©s aux USA – pour plus de 6 millions de tests au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project. MalgrĂ© une augmentation substantielle des tests effectuĂ©s, les chiffres rĂ©els demeurent vraisemblablement bien plus inquiĂ©tants. A l’instar de la France – et de tous les autres pays -, le dĂ©compte exact est rendu impossible en raison du dĂ©cès de personnes non diagnostiquĂ©es. Près de 15 000 dĂ©cès supplĂ©mentaires n’entreraient ainsi pas dans le dĂ©compte officiel aux Etats-Unis.

New York reste l’Etat le plus touchĂ© avec plus de 300 000 cas et plus de 18 610 dĂ©cès. Les mesures prises commencent malgrĂ© tout Ă  porter leurs fruits. Les courbes sont dĂ©sormais stables depuis plusieurs jours. Le gouverneur, Andrew Cuomo, a rappelĂ© cette semaine qu’il fallait agir « avec intelligence« , prĂ©cisant que le confinement, initialement imposĂ© jusqu’au 15 mai, serait prolongĂ© dans de nombreuses zones de l’Etat. Il a ajoutĂ© que 30 000 personnes Ă©taient testĂ©es par jour, des « efforts supĂ©rieurs Ă  la plupart des pays« . Par ailleurs, il a dĂ©voilĂ© jeudi les bases d’un plan de tracking de la pandĂ©mie, mĂŞme si ce processus se rĂ©vèle extrĂŞmement complexe. Enfin, vendredi, il a actĂ© la fermeture des Ă©tablissements scolaires jusqu’Ă  la fin de l’annĂ©e acadĂ©mique.

Le New Jersey limitrophe est Ă©galement sĂ©vèrement impactĂ© avec plus de 121 000 cas et 7 500 dĂ©cès. La pandĂ©mie fait d’ailleurs bien plus de dĂ©gâts Ă  l’est du pays. Ainsi, New York prĂ©sente un rapport de 123 dĂ©cès / 100 000 habitants – et 212 / 100 000 hab. Ă  New York City. Ce chiffre est de 85 pour le New Jersey, 66 pour le Connecticut et 54 pour le Massachusetts. Ailleurs, le Michigan (39) et la Louisiane (41) sont notablement touchĂ©s. En revanche, l’ouest est relativement Ă©pargnĂ© jusqu’Ă  prĂ©sent. Ainsi, la Californie affiche un bilan de 5 dĂ©cès pour 100 000 habitants. Au Texas, deuxième Etat le plus peuplĂ©, le chiffre tombe Ă  3.

Des foyers surgissent toujours. C’est le cas Ă  Marion (Ohio) qui a comptabilisĂ© 1 920 cas sur les deux dernières semaines, soit un rapport de 29,42 / 1 000 hab. (Ă  titre de comparaison, NY affiche un rapport de 5,53 / 1 000 sur la mĂŞme pĂ©riode) ! Sioux City, dans l’Iowa, voit de son cĂ´tĂ© le taux de mortalitĂ© doubler actuellement en moins d’une journĂ©e. Plusieurs zones sont actuellement touchĂ©es dans cet Etat qui sera Ă  surveiller de près dans les semaines Ă  venir.

Le processus de dĂ©confinement s’accĂ©lère quant Ă  lui dans plusieurs Etats. La GĂ©orgie s’est muĂ©e en fer de lance du mouvement il y a une semaine. Le Tennessee, Ă©galement dirigĂ© par un gouverneur rĂ©publicain, a suivi le mouvement. Vendredi, le Texas a autorisĂ© la rĂ©ouverture de magasins et restaurants sous certaines conditions. En Floride, l’un des derniers Etats Ă  avoir adoptĂ© les procĂ©dures de confinement, le gouverneur Ron DeSantis a annoncĂ© qu’il allait enclencher le processus de rĂ©ouverture dès la semaine prochaine. Les manifestations anti-confinement se poursuivent et les images de militants armĂ©s dans l’enceinte du Capitole du Michigan seront assurĂ©ment un fait marquant de la pĂ©riode. Au total, les deux tiers des Etats sont dĂ©jĂ  impliquĂ©s dans une logique de dĂ©confinement.

 

Avancée du processus de déconfinement Etat par Etat

Source : New York Times

 

 

Un article Ă  lire

Why America’s coronavirus testing barely improved in April (Vox)

Le suivi par Ă©tat chez Politico en mini-diagrammes

 

Le point Donald Trump

Donald Trump n’est plus Ă  une contradiction près. Après avoir dĂ©clarĂ©, Ă  trois reprises, jeudi, qu’il n’Ă©tait « pas content » de la façon dont le gouverneur Brian Kemp opĂ©rait en GĂ©orgie, il a dĂ©clarĂ© vendredi qu’il n’avait « jamais dit ça ». « J’ai juste dit que je n’Ă©tais pas forcĂ©ment pour la rĂ©ouverture de lieux particuliers comme les spas ou salons de tatouage, mais rien de plus », a-t-il prĂ©cisĂ©, avant de conclure : « La rĂ©ouverture des Etats est quelque chose de fantastique. »

Kaleigh McEnany, nouvelle porte-parole du gouvernement, a de son cĂ´tĂ© tenu un premier point presse devant les journalistes. Elle a notamment fait une promesse, celle de « ne jamais mentir ». Un engagement qui devrait assurĂ©ment ĂŞtre mis Ă  rude Ă©preuve au cours des prochaines semaines…

 

Jeudi 30 avril – Alors que plusieurs Etats sortent du confinement, la situation demeure inquiĂ©tante aux Etats-Unis. Jeudi, le pays a connu une troisième journĂ©e consĂ©cutive avec plus de 2 000 dĂ©cès. Avec 63 066 dĂ©cès rĂ©pertoriĂ©s depuis le dĂ©but de l’Ă©pidĂ©mie, les USA sont de loin la nation la plus endeuillĂ©e en valeur absolue. Ils n’apparaissent cependant qu’au 10e rang du classement des pays rapportĂ©s Ă  leur population (avec un ratio de 19,1 dĂ©cès pour 100 000 habitants).

1 069 86 cas ont Ă©tĂ© confirmĂ©s aux USA – pour plus de 6 millions de tests au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project. MalgrĂ© une augmentation substantielle des tests effectuĂ©s, les chiffres rĂ©els demeurent vraisemblablement bien plus inquiĂ©tants. A l’instar de la France – et de tous les autres pays -, le dĂ©compte exact est rendu impossible en raison du dĂ©cès de personnes non diagnostiquĂ©es. Près de 15 000 dĂ©cès supplĂ©mentaires n’entreraient ainsi pas dans le dĂ©compte officiel aux Etats-Unis.

New York reste l’Etat le plus touchĂ© avec presque 300 000 cas et plus de 17 000 dĂ©cès. Les mesures prises commencent malgrĂ© tout Ă  porter leurs fruits. Les courbes sont dĂ©sormais stables depuis plusieurs jours. Le gouverneur, Andrew Cuomo, a rappelĂ© cette semaine qu’il fallait agir « avec intelligence« , prĂ©cisant que le confinement, initialement imposĂ© jusqu’au 15 mai, serait prolongĂ© dans de nombreuses zones de l’Etat. Il a ajoutĂ© que 30 000 personnes Ă©taient testĂ©es par jour, des « efforts supĂ©rieurs Ă  la plupart des pays« . Enfin, il a dĂ©voilĂ© jeudi les bases d’un plan de tracking de la pandĂ©mie, mĂŞme si ce processus se rĂ©vèle extrĂŞmement complexe. Par ailleurs, la primaire dĂ©mocrate en vue de l’Ă©lection prĂ©sidentielle, prĂ©vue en juin, a Ă©tĂ© annulĂ©e.

Le New Jersey limitrophe est Ă©galement sĂ©vèrement impactĂ© avec plus de 118 000 cas et 7 200 dĂ©cès. La pandĂ©mie fait d’ailleurs bien plus de dĂ©gâts Ă  l’est du pays. Ainsi, New York prĂ©sente un rapport de 121 dĂ©cès / 100 000 habitants. Ce chiffre est de 81 pour le New Jersey, 63 pour le Connecticut et 52 pour le Massachusetts. Ailleurs, le Michigan (38) et la Louisiane (40) sont notablement touchĂ©s. En revanche, l’ouest est relativement Ă©pargnĂ© jusqu’Ă  prĂ©sent. Ainsi, la Californie affiche un bilan de 5 dĂ©cès pour 100 000 habitants.

Des foyers surgissent toujours. C’est le cas Ă  Marion (Ohio) qui a comptabilisĂ© 2 032 cas sur les deux dernières semaines, soit un rapport de 31,14 / 1 000 hab.  (Ă  titre de comparaison, NY affiche un rapport de 5,94 / 1 000 sur la mĂŞme pĂ©riode) ! Sioux City, dans l’Iowa, voit de son cĂ´tĂ© le taux de mortalitĂ© doubler actuellement en moins d’une journĂ©e. Plusieurs zones sont actuellement touchĂ©es dans cet Etat qui sera Ă  surveiller de près dans les semaines Ă  venir.

Le processus de dĂ©confinement s’accĂ©lère quant Ă  lui dans plusieurs Etats. La GĂ©orgie s’est muĂ©e en fer de lance du mouvement en autorisant la rĂ©ouverture de certains commerces vendredi, puis des restaurants lundi. Le Tennessee, Ă©galement dirigĂ© par un gouverneur rĂ©publicain, a suivi le mouvement. L’Alaska, l’Oklahoma, le Minnesota, le Mississippi, le Colorado et la Caroline du Sud sont Ă©galement en train d’opĂ©rer une reprise en douceur. En Floride, l’un des derniers Etats Ă  avoir adoptĂ© les procĂ©dures de confinement, le gouverneur Ron DeSantis a annoncĂ© qu’il allait enclencher le processus de rĂ©ouverture dès la semaine prochaine. Les manifestations anti-confinement se poursuivent et les images de militants armĂ©s dans l’enceinte du Capitole du Michigan seront assurĂ©ment un fait marquant de la pĂ©riode.

 

Un article Ă  lire

The problem with the Covid-19 death numbers (CNN)

Le suivi par Ă©tat chez Politico en mini-diagrammes

 

Le point Donald Trump

La Chine est clairement dans la collimateur de Donald Trump actuellement, et il n’est pas loin d’en faire une obsession. Après avoir affirmĂ© cette semaine que PĂ©kin mettait tout en oeuvre pour lui faire perdre l’Ă©lection de novembre, il est revenu Ă  la charge jeudi. InterrogĂ© par un journaliste qui lui demandait s’il savait, avec certitude, que le virus provenait d’un laboratoire de Wuhan, il a rĂ©pondu d’un « oui » assurĂ© ne laissant transparaĂ®tre le moindre soupçon de doute.

Il a rĂ©itĂ©rĂ© ses menaces Ă  l’adresse de la Chine, en expliquant pouvant avoir par exemple recours Ă  des taxes douanières, ou en refusant de payer les dettes amĂ©ricaines.

 

Mercredi 29 avril – La situation demeure inquiĂ©tante aux Etats-Unis. Alors que le cap du million de cas rĂ©pertoriĂ©s a Ă©tĂ© franchi dans le pays (près d’un tiers du total mondial), la courbe des dĂ©cès a poursuivi sa hausse mercredi. 2 611 victimes ont ainsi Ă©tĂ© identifiĂ©es en 24 h, portant le bilan Ă  60 966 dĂ©cès. En valeur absolue, le pays est le plus endeuillĂ© de la planète. Il n’apparaĂ®t cependant qu’au 10e rang du classement des nations rapportĂ©es Ă  leur population (avec un ratio de 18,5 dĂ©cès pour 100 000 habitants).

1 039 909 cas ont Ă©tĂ© confirmĂ©s aux USA – pour plus de 6 millions de tests au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project. MalgrĂ© une augmentation substantielle des tests effectuĂ©s, les chiffres rĂ©els demeurent vraisemblablement bien plus inquiĂ©tants. A l’instar de la France – et de tous les autres pays -, le dĂ©compte exact est rendu impossible en raison du dĂ©cès de personnes non diagnostiquĂ©es. Près de 15 000 dĂ©cès supplĂ©mentaires n’entreraient ainsi pas dans le dĂ©compte officiel aux Etats-Unis.

New York reste l’Etat le plus touchĂ© avec presque 300 000 cas et plus de 17 000 dĂ©cès. Les mesures prises commencent malgrĂ© tout Ă  porter leurs fruits. Les courbes sont dĂ©sormais stables depuis plusieurs jours. Le gouverneur, Andrew Cuomo, a rappelĂ© qu’il fallait agir « avec intelligence« , prĂ©cisant que le confinement, initialement imposĂ© jusqu’au 15 mai, serait prolongĂ© dans de nombreuses zones de l’Etat. Il a ajoutĂ© que 30 000 personnes Ă©taient testĂ©es par jour, des « efforts supĂ©rieurs Ă  la plupart des pays« . Par ailleurs, la primaire dĂ©mocrate en vue de l’Ă©lection prĂ©sidentielle, prĂ©vue en juin, a Ă©tĂ© annulĂ©e.

Le New Jersey limitrophe est Ă©galement sĂ©vèrement impactĂ© avec plus de 116 000 cas et 6 700 dĂ©cès. La pandĂ©mie fait d’ailleurs bien plus de dĂ©gâts Ă  l’est du pays. Ainsi, New York prĂ©sente un rapport de 91 dĂ©cès / 100 000 habitants. Ce chiffre est de 76 pour le New Jersey, 61 pour le Connecticut et 49 pour le Massachusetts. Ailleurs, le Michigan (37) et la Louisiane (39) sont notablement touchĂ©s. En revanche, l’ouest est relativement Ă©pargnĂ© jusqu’Ă  prĂ©sent. Ainsi, la Californie affiche un bilan de 5 dĂ©cès pour 100 000 habitants.

Des foyers surgissent toujours. C’est le cas Ă  Marion (Ohio) qui a comptabilisĂ© 2 081 cas sur les deux dernières semaines, soit un rapport de 31,19 / 1 000 hab.  (Ă  titre de comparaison, NY affiche un rapport de 6,31 / 1 000) ! Sioux City, dans l’Iowa, voit de son cĂ´tĂ© le taux de mortalitĂ© doubler actuellement en moins d’une journĂ©e. Plusieurs zones sont actuellement touchĂ©es dans cet Etat qui sera Ă  surveiller de près dans les semaines Ă  venir.

Le processus de dĂ©confinement s’accĂ©lère quant Ă  lui dans plusieurs Etats. La GĂ©orgie s’est muĂ©e en fer de lance du mouvement en autorisant la rĂ©ouverture de certains commerces vendredi, puis des restaurants lundi. Le Tennessee, Ă©galement dirigĂ© par un gouverneur rĂ©publicain, a suivi le mouvement. L’Alaska, l’Oklahoma, le Minnesota, le Mississippi, le Colorado et la Caroline du Sud sont Ă©galement en train d’opĂ©rer une reprise en douceur. En Floride, l’un des derniers Etats Ă  avoir adoptĂ© les procĂ©dures de confinement, le gouverneur Ron DeSantis a annoncĂ© qu’il allait enclencher le processus de rĂ©ouverture dès la semaine prochaine.

 

Un article Ă  lire

Spike in US deathes and cases flagges as pneumonia suggest even greater Covid-19 impact (USA Today)

Le suivi par Ă©tat chez Politico en mini-diagrammes

 

Le point Donald Trump

Donald Trump a accordĂ© un entretien Ă  Reuters dans le bureau ovale mercredi. L’occasion pour le prĂ©sident de rĂ©itĂ©rer ses griefs envers la Chine, qu’il juge responsable de la situation. Il a profĂ©rĂ© de nouvelles menaces Ă  l’adresse de l’Empire du milieu, arguant qu’il pouvait « faire beaucoup de choses« . Jamais loin des thĂ©ories du complot, il a aussi accusĂ© PĂ©kin de « faire tout ce qui est en son pouvoir » pour lui faire perdre l’Ă©lection de novembre.

Quid de l’Ă©volution de la pandĂ©mie et de l’augmentation inquiĂ©tante des chiffres ces deux derniers jours ? « Je trouve que la situation Ă©volue très bien« , a-t-il martelĂ© avec son indĂ©fectible aplomb.

 

 

Mardi 28 avril – Un cap symbolique a Ă©tĂ© franchi aux Etats-Unis mardi avec plus de 1 million de cas rĂ©pertoriĂ©s, soit près d’un tiers du total mondial. DĂ©gager une tendance demeure toujours compliquĂ©. Mardi, la courbe des dĂ©cès est repartie sensiblement Ă  la hausse avec 2 110 victimes en 24h, portant le bilan Ă  58 355 morts depuis le dĂ©but de la pandĂ©mie. Les mĂ©dias amĂ©ricains prĂ©cisent que le coronavirus a dĂ©sormais fait plus de victimes que la guerre du Vietnam cĂ´tĂ© US, mĂŞme s’il faut toujours se mĂ©fier de ces comparaisons entre Ă©vĂ©nements qui ont finalement très peu en commun. En valeur absolue, le pays est le plus endeuillĂ© de la planète. Il n’apparaĂ®t cependant qu’au 10e rang du classement des nations rapportĂ©es Ă  leur population (avec un ratio de 17,7 dĂ©cès pour 100 000 habitants).

988 451 cas ont Ă©tĂ© confirmĂ©s aux USA – pour 5 795 728 de tests au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project. MalgrĂ© une augmentation substantielle des tests effectuĂ©s, les chiffres rĂ©els demeurent vraisemblablement bien plus inquiĂ©tants. A l’instar de la France – et de tous les autres pays -, le dĂ©compte exact est rendu impossible en raison du dĂ©cès de personnes non diagnostiquĂ©es. Près de 15 000 dĂ©cès supplĂ©mentaires n’entreraient ainsi pas dans le dĂ©compte officiel aux Etats-Unis.

New York reste l’Etat le plus touchĂ© avec 295 106 cas et plus de 17 000 dĂ©cès. Les mesures prises commencent malgrĂ© tout Ă  porter leurs fruits. Les courbes sont dĂ©sormais stables depuis plusieurs jours. Le gouverneur, Andrew Cuomo, a rappelĂ© qu’il fallait agir « avec intelligence« , prĂ©cisant que le confinement, initialement imposĂ© jusqu’au 15 mai, serait prolongĂ© dans de nombreuses zones de l’Etat. Il a Ă©galement ajoutĂ© que 20 000 personnes Ă©taient testĂ©es par jour et qu’il travaillait avec le prĂ©sident Trump afin de doubler rapidement ce chiffre. Par ailleurs, la primaire dĂ©mocrate en vue de l’Ă©lection prĂ©sidentielle, prĂ©vue en juin, a Ă©tĂ© annulĂ©e.

Le New Jersey limitrophe est Ă©galement sĂ©vèrement impactĂ© avec plus de 110 000 cas et 6 000 dĂ©cès. La pandĂ©mie fait d’ailleurs bien plus de dĂ©gâts Ă  l’est du pays. Ainsi, New York prĂ©sente un rapport de 91 dĂ©cès / 100 000 habitants. Ce chiffre est de 73 pour le New Jersey, 59 pour le Connecticut et 46 pour le Massachusetts. Ailleurs, le Michigan (36) et la Louisiane (38) sont notablement touchĂ©s. En revanche, l’ouest est relativement Ă©pargnĂ© jusqu’Ă  prĂ©sent. Ainsi, la Californie affiche un bilan de 5 dĂ©cès pour 100 000 habitants.

Des foyers surgissent toujours. C’est le cas Ă  Marion (Ohio) qui a comptabilisĂ© 2 097 cas sur les deux dernières semaines, soit un rapport de 32,13 / 1 000 hab.  (Ă  titre de comparaison, NY affiche un rapport de 6,75 / 1 000) ! Sioux City, dans l’Iowa, voit de son cĂ´tĂ© le taux de mortalitĂ© doubler actuellement en moins d’une journĂ©e.

Le processus de dĂ©confinement s’accĂ©lère quant Ă  lui dans plusieurs Etats. La GĂ©orgie s’est muĂ©e en fer de lance du mouvement en autorisant la rĂ©ouverture de certains commerces vendredi, puis des restaurants lundi. Le Tennessee, Ă©galement dirigĂ© par un gouverneur rĂ©publicain, a suivi le mouvement. L’Alaska, l’Oklahoma, le Minnesota, le Mississippi, le Colorado et la Caroline du Sud sont Ă©galement en train d’opĂ©rer une reprise en douceur.

 

Un article Ă  lire

Beware of studies claiming covid-19 deaths rates are smaller than expected (Washington Post)

Le suivi par Ă©tat chez Politico en mini-diagrammes

 

Le point Donald Trump

Donald Trump avait deux rendez-vous mĂ©diatiques mardi. Fidèle Ă  ses habitudes, il a multipliĂ© les saillies Ă  l’adresse de ses opposants tout en enchaĂ®nant les dĂ©clarations choc et pleine d’aplomb… mais pas forcĂ©ment respectueuses de la vĂ©ritĂ© ! Petit florilège :

  • il a dĂ©clarĂ© que le Dr Anthony Fauci, spĂ©cialiste du coronavirus Ă  la Maison Blanche, lui avait assurĂ© fin fĂ©vrier que l’Ă©pidĂ©mie n’Ă©tait « pas un problème« . Or, le scientifique n’a jamais tenu de tels propos.
  • fin fĂ©vrier, le prĂ©sident s’Ă©tait montrĂ© rĂ©solument et mĂŞme trop optimiste quant Ă  l’Ă©volution de l’Ă©pidĂ©mie aux Etats-Unis. « Quand vous 15 personnes infectĂ©es, et qu’elles vont bientĂ´t ĂŞtre guĂ©ries, nous allons nous rapprocher du total de zĂ©ro. On peut dire que nous avons fait un bon travail« , avait-il alors assĂ©nĂ©. Un journaliste lui a rappelĂ© cette sortie. Il a alors rĂ©pondu, sans se dĂ©monter : « Au final, on se rapprochera de toute façon de zĂ©ro. »
  • il s’est enfin plaint d’avoir « hĂ©ritĂ© d’un test dysfonctionnel » pour dĂ©tecter le Covid-19. Chose impossible puisque le virus n’Ă©tait pas connu du temps de l’ancienne administration…

 

Lundi 27 avril – Il demeure toujours aussi dĂ©licat de dĂ©gager une tendance d’ensemble aux Etats-Unis oĂą près de 1 million de cas ont dĂ©sormais Ă©tĂ© rĂ©pertoriĂ©s. Après une journĂ©e sous la barre des 1 000 dĂ©cès dimanche, une première au mois d’avril, les chiffres sont repartis lĂ©gèrement Ă  la hausse lundi avec 1 369 victimes dĂ©nombrĂ©es en 24h. Avec plus de 50 000 morts, le pays est de loin, le plus endeuillĂ© au monde en valeur absolue. Pour autant, il n’apparaĂ®t qu’au 10e rang du classement des nations rapportĂ©es Ă  leur population (avec un ratio de 17,2 dĂ©cès pour 100 000 habitants).

988 451 cas ont Ă©tĂ© confirmĂ©s aux USA – pour 5 593 495 de tests au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project. MalgrĂ© une augmentation substantielle des tests effectuĂ©s, les chiffres rĂ©els demeurent vraisemblablement bien plus inquiĂ©tants. A l’instar de la France – et de tous les autres pays -, le dĂ©compte exact est rendu impossible en raison du dĂ©cès de personnes non diagnostiquĂ©es.

New York reste l’Etat le plus touchĂ© avec 291 996 cas et plus de 15 000 dĂ©cès. Les mesures prises commencent malgrĂ© tout Ă  porter leurs fruits. Les courbes sont dĂ©sormais stables depuis plusieurs jours. Le gouverneur, Andrew Cuomo, a rappelĂ© qu’il fallait agir « avec intelligence« , prĂ©cisant que le confinement, initialement imposĂ© jusqu’au 15 mai, serait prolongĂ© dans de nombreuses zones de l’Etat. Par ailleurs, la primaire dĂ©mocrate en vue de l’Ă©lection prĂ©sidentielle, prĂ©vue en juin, a Ă©tĂ© annulĂ©e.

Le New Jersey limitrophe est Ă©galement sĂ©vèrement impactĂ© avec plus de 100 000 cas et 5 900 dĂ©cès. La pandĂ©mie fait d’ailleurs bien plus de dĂ©gâts Ă  l’est du pays. Ainsi, New York prĂ©sente un rapport de 76,2 dĂ©cès / 100 000 habitants. Ce chiffre est de 53,5 pour le New Jersey, 39,9 pour le Connecticut et 28,5 pour le Massachusetts. Ailleurs, le Michigan (27) et la Louisiane (30,2) sont notablement touchĂ©s. En revanche, l’ouest est relativement Ă©pargnĂ© jusqu’Ă  prĂ©sent. Ainsi, la Californie affiche un bilan de 3,3 dĂ©cès pour 100 000 habitants.

Des foyers surgissent toujours. C’est le cas Ă  Marion (Ohio) qui a comptabilisĂ© 2 025 cas sur les deux dernières semaines, soit un rapport de 32,56 / 1 000 hab. (Ă  titre de comparaison, NY affiche un rapport de 6,75 / 1 000) !

Le processus de dĂ©confinement s’accĂ©lère quant Ă  lui dans plusieurs Etats. La GĂ©orgie s’est muĂ©e en fer de lance du mouvement en autorisant la rĂ©ouverture de certains commerces vendredi, puis des restaurants lundi. Le Tennessee, Ă©galement dirigĂ© par un gouverneur rĂ©publicain, a suivi le mouvement. L’Alaska, l’Oklahoma, le Minnesota, le Mississippi, le Colorado et la Caroline du Sud sont Ă©galement en train d’opĂ©rer une reprise en douceur.

 

Un article Ă  lire

US saw 15 000 « excess deaths » in the early weeks of the coronavirus pandemic (Mail Online)

Le suivi par Ă©tat chez Politico en mini-diagrammes

 

Le point Donald Trump

On ne l’attendait pas forcĂ©ment de sitĂ´t ! Et pourtant, après avoir annoncĂ© la fin de ses points quotidiens, Donald Trump a dĂ©cidĂ© d’opĂ©rer son « come-back » dès ce lundi. Le prĂ©sident a ainsi acceptĂ© de discuter avec les journalistes dans les jardins de la Maison Blanche. Il en a profitĂ© pour aborder l’un de ses thèmes phares du moment : la Chine, qu’il a fustigĂ©e encore une fois. « Nous n’oublierons jamais ces gens qui ont Ă©tĂ© sacrifiĂ©s Ă  cause d’une incompĂ©tence, ou peut-ĂŞtre autre chose, Ă  un moment oĂą ils auraient pu protĂ©ger le monde », a-t-il ainsi lancĂ©, en menaçant PĂ©kin de lui faire payer « des milliards ».

Par ailleurs, il envisage une rĂ©ouverture des Ă©coles avant l’Ă©tĂ©, arguant que les jeunes s’en sortent « bien » face au virus. Aucune raison Ă©galement, selon lui, de remettre en question l’Ă©lection prĂ©sidentielle de novembre.

 

Dimanche 26 avril – Les tendances demeurent toujours compliquĂ©es Ă  identifier aux Etats-Unis, avec de forts pics qui succèdent rĂ©gulièrement aux jours d’accalmie. Dimanche, le pays a connu une journĂ©e encourageante avec 942 dĂ©cès en 24h, une première sous la barre des 1 000 en avril. Au total, 54 876 victimes ont Ă©tĂ© recensĂ©es depuis le dĂ©but de l’Ă©pidĂ©mie. Le pays, est, de loin, le plus endeuillĂ© au monde en valeur absolue. Pour autant, il n’apparaĂ®t qu’au 10e rang du classement des nations rapportĂ©es Ă  leur population (avec un ratio de 16,6 dĂ©cès pour 100 000 habitants).

965 910 cas ont été confirmés aux USA – pour 5 441 079 de tests au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project. Malgré une augmentation substantielle des tests effectués, les chiffres réels demeurent vraisemblablement bien plus inquiétants.

New York reste l’Etat le plus touché avec 288 045 cas et plus de 15 000 décès. Les mesures prises par le gouverneur Andrew Cuomo, qui a prolongé le confinement jusqu’au 15 mai, commencent malgré tout à porter leurs fruits. Les courbes sont désormais stables depuis plusieurs jours.

Le New Jersey limitrophe est Ă©galement sĂ©vèrement impactĂ© avec plus de 100 000 cas et 5 900 dĂ©cès. La pandĂ©mie fait d’ailleurs bien plus de dĂ©gâts Ă  l’est du pays. Ainsi, New York prĂ©sente un rapport de 76,2 dĂ©cès / 100 000 habitants. Ce chiffre est de 53,5 pour le New Jersey, 39,9 pour le Connecticut et 28,5 pour le Massachusetts. Ailleurs, le Michigan (27) et la Louisiane (30,2) sont notablement touchĂ©s. En revanche, l’ouest est relativement Ă©pargnĂ© jusqu’Ă  prĂ©sent. Ainsi, la Californie affiche un bilan de 3,3 dĂ©cès pour 100 000 habitants.

Des foyers surgissent toujours. C’est le cas Ă  Marion (Ohio) qui a comptabilisĂ© 2 123 cas sur les deux dernières semaines, soit un rapport de 32,53 / 1 000 hab. (Ă  titre de comparaison, NY affiche un rapport de 6,88 / 1 000) !

 

Un article Ă  lire

State by state : comparing coronavirus death rates across the US (New York Times)

Le suivi par Ă©tat chez Politico en mini-diagrammes

 

Le point Donald Trump

Le show Donald Trump, c’est fini ! Du moins pour le moment… Certainement poussĂ© par ses conseillers, le prĂ©sident a dĂ©cidĂ© de ne plus tenir son traditionnel point presse, durant lequel il a enchaĂ®nĂ© les sorties lunaires depuis six semaines.

Le Washington Post s’est amusĂ© Ă  dĂ©cortiquer les 13 heures cumulĂ©es d’intervention prĂ©sidentielle. Ressortent ces chiffres :

  • 2 heures d’attaques envers ses adversaires et la presse
  • 45 minutes d’auto-congratulation
  • 4,5 minutes de soutien aux victimes

Désormais, il faudra vraisemblablement se tourner vers son compte Twitter pour espérer entrevoir son analyse de la situation.

 

Samedi 25 avril – La courbe des dĂ©cès joue aux montagnes russes aux Etats-Unis. Après le jeudi noir qui a vu le pays enregistrer un record de 3 170 dĂ©cès en 24h – les bilans journaliers Ă©levĂ©s des 16 et 17 avril Ă©tant liĂ©s Ă  l’ajout, a posteriori, de victimes « probablement dĂ©cĂ©dĂ©es » du coronavirus, la tendance s’Ă©tait inversĂ©e avec 1 063 personnes dĂ©cĂ©dĂ©es vendredi, soit le plus faible total depuis le 1er avril. Samedi, la courbe est repartie Ă  la hausse avec 2 494 dĂ©cès en 24h. La barre symbolique des 50 000 victimes a Ă©tĂ© franchie. Le pays est, de loin, le plus endeuillĂ© au monde en valeur absolue (pour un ratio de 16,2 dĂ©cès pour 100 000 habitants).

939 235 cas ont été confirmés aux USA – pour 5 184 635 de tests au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project. Malgré une augmentation substantielle des tests effectués, les chiffres réels demeurent vraisemblablement bien plus inquiétants.

New York reste l’Etat le plus touché avec 282 143 cas et plus de 15 000 décès. Les mesures prises par le gouverneur Andrew Cuomo, qui a prolongé le confinement jusqu’au 15 mai, commencent malgré tout à porter leurs fruits. Les courbes sont désormais stables depuis plusieurs jours.

Le New Jersey limitrophe est Ă©galement sĂ©vèrement impactĂ© avec plus de 100 000 cas et 5 700 dĂ©cès. A titre de comparaison, le Massachusetts (51 000 cas), la Californie (41 400 cas) – oĂą le probable afflux sur les plages en raison du beau temps inquiète les autoritĂ©s – ou la Floride (30 500 cas) sont moins exposĂ©s pour le moment mĂŞme si le nombre de cas augmente continuellement. Avec 115 dĂ©cès en 24h jeudi, la Californie a connu sa pire journĂ©e depuis le dĂ©but de l’Ă©pidĂ©mie.

Des foyers surgissent toujours. C’est le cas Ă  Marion (Ohio) qui a comptabilisĂ© 2 127 cas sur les deux dernières semaines, soit un rapport de 32,59 / 1 000 hab. (Ă  titre de comparaison, NY affiche un rapport de 7,18 / 1 000) !

 

Un article Ă  lire

One in 3 deaths certificates were wrong before coronavirus. It’s about to get even worse (USA Today)

Le suivi par Ă©tat chez Politico en mini-diagrammes

 

Le point Donald Trump

Donald Trump et la presse, nouvel Ă©pisode. Sa tirade lunaire de jeudi, au cours de laquelle il avait suggĂ©rĂ© la possibilitĂ© d’utiliser la javel ou un dĂ©sinfectant dans les poumons pour soigner le virus, a forcĂ©ment suscitĂ© de vives rĂ©actions dans la pays. Après avoir essayĂ© de s’en tirer maladroitement en Ă©voquant un « sarcasme« , le prĂ©sident n’a tout simplement pas tenu de confĂ©rence samedi.

Fidèle Ă  ses habitudes, il s’est retranchĂ© derrière son Ă©cran pour dĂ©cocher un missile Ă  l’adresse des journalistes depuis son compte Twitter : « Quel est le but de tenir des confĂ©rences de presse Ă  la Maison Blanche si les MĂ©dias OrientĂ©s ne font que poser des questions hostiles et refusent ensuite de rapporter la vĂ©ritĂ© ou les faits de manière exacte. Ils font des audiences record, et le peuple amĂ©ricain ne reçoit que des fake news. C’est une perte de temps et d’Ă©nergie ! »

 

Vendredi 24 avrilPetite accalmie aux Etats-Unis après le jeudi noir qui a vu le pays enregistrer un record de 3 170 dĂ©cès en 24h – les bilans journaliers Ă©levĂ©s des 16 et 17 avril Ă©tant liĂ©s Ă  l’ajout, a posteriori, de victimes « probablement dĂ©cĂ©dĂ©es » du coronavirus. Vendredi, 1 063 personnes sont dĂ©cĂ©dĂ©es, soit le plus faible total depuis le 1er avril. Au total, la barre symbolique des 50 000 victimes vient d’ĂŞtre franchie. Le pays est, de loin, le plus endeuillĂ© au monde (ratio de 15,4 dĂ©cès pour 100 000 habitants).

890 524 172 cas ont été confirmés aux USA – pour 4 940 376 de tests au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project. Les chiffres réels demeurent vraisemblablement bien plus inquiétants.

New York reste l’Etat le plus touché avec 271 590 cas et plus de 15 000 décès. Les mesures prises par le gouverneur Andrew Cuomo, qui a prolongé le confinement jusqu’au 15 mai, commencent malgré tout à porter leurs fruits. Les courbes sont désormais stables depuis plusieurs jours.

Le New Jersey limitrophe est Ă©galement sĂ©vèrement impactĂ© avec 100 000 cas et 5 400 dĂ©cès. A titre de comparaison, le Massachusetts (46 000 cas), la Californie (39 600 cas) – oĂą le probable afflux sur les plages en raison du beau temps inquiète les autoritĂ©s – ou la Floride (29 600 cas) sont moins exposĂ©s pour le moment mĂŞme si le nombre de cas augmente continuellement. Avec 115 dĂ©cès en 24h jeudi, la Californie a connu sa pire journĂ©e depuis le dĂ©but de l’Ă©pidĂ©mie.

Des foyers surgissent toujours. C’est le cas Ă  Marion (Ohio) qui a comptabilisĂ© 2 127 cas sur les deux dernières semaines, soit un rapport de 32,59 / 1 000 hab. (Ă  titre de comparaison, NY affiche un rapport de 7,18 / 1 000) !

 

Un article Ă  lire

US hit grim millestone : 50 000 coronavirus deaths (The Hill)

Le suivi par Ă©tat chez Politico en mini-diagrammes

 

Le point Donald Trump

La tirade lunaire de Donald Trump, lors de son point presse de jeudi, a sans surprise soulevĂ© une vague de rĂ©actions. Pour rappel, le prĂ©sident avait commentĂ© Ă  haute voix les premiers Ă©lĂ©ments d’une Ă©tude mettant en Ă©vidence les effets de la tempĂ©rature et de la javel sur le virus. « J’ai l’impression que le dĂ©sinfectant peut aussi dĂ©truire le virus. Alors peut-ĂŞtre qu’il faudrait en injecter dans le corps, comme une sorte de nettoyage des poumons par exemple« , avait-il dĂ©clarĂ©.

Vendredi, il a tentĂ© de s’en sortir en prĂ©textant qu’il s’agissait d’une « rĂ©alitĂ© sarcastique » posĂ©e Ă  la presse. Cette dernière n’a manifestement pas Ă©tĂ© emballĂ©e par ce tour de passe-passe…

 

Jeudi 23 avrilJeudi noir aux Etats-Unis. Après un mercredi Ă  la baisse, la courbe des dĂ©cès a repris son funeste dynamisme. 3 170 dĂ©cès ont ainsi Ă©tĂ© rĂ©pertoriĂ©s en 24h, soit un triste record sur une journĂ©e – les bilans journaliers Ă©levĂ©s des 16 et 17 avril Ă©tant liĂ©s Ă  l’ajout, a posteriori, de victimes « probablement dĂ©cĂ©dĂ©es » du coronavirus. Au total, le pays compte près de 50 000 victimes et est, de loin, le plus endeuillĂ© au monde (ratio de 15,1 dĂ©cès pour 100 000 habitants).

 

Au total, 869 172 cas ont été confirmés – pour 4 684 300 de tests au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project. Les chiffres réels demeurent vraisemblablement bien plus inquiétants.

New York reste, de loin, l’Etat le plus touché avec plus de 263 460 cas et plus de 15 000 décès. Les mesures prises par le gouverneur Andrew Cuomo, qui a prolongé le confinement jusqu’au 15 ans, commencent malgré tout à porter leurs fruits.

Le New Jersey limitrophe est Ă©galement sĂ©vèrement impactĂ© avec 95 900 cas et 5 200 dĂ©cès. A titre de comparaison, le Massachusetts (42 900 cas), la Californie (37 300 cas) ou la Floride (28 300 cas) sont moins exposĂ©s pour le moment mĂŞme si le nombre de cas augmente continuellement. Avec 115 dĂ©cès en 24h, la Californie a connu sa pire journĂ©e depuis le dĂ©but de l’Ă©pidĂ©mie.

Des foyers surgissent toujours. C’est la cas Ă  Marion (Ohio) qui a comptabilisĂ© 2 104 cas sur les deux dernières semaines, soit un rapport de 32,26 / 1 000 hab. (Ă  titre de comparaison, NY affiche un rapport de 7,18 / 1 000) !

 

Un article Ă  lire

Five ways to follow the coronavirus for any metro arena in the US (NY Times)

Le suivi par Ă©tat chez Politico en mini-diagrammes

 

Le point Donald Trump

Le prĂ©sident s’est encore fendu d’une sortie dont il a le secret lors de son point presse quotidien. Après avoir rĂ©itĂ©rĂ© son optimisme et indiquĂ© qu’un vaccin Ă©tait « proche« , il a Ă©valuĂ© une Ă©tude gouvernementale semblant indiquer les effets de la tempĂ©rature, de la javel et de l’alcool Ă  90° sur le virus.

« Imaginez que l’on envoie une lumière très puissante vers le corps, des ultraviolets ou juste une lumière forte par exemple, il faudrait faire entrer la lumière dans le corps. Cela me semble intéressant de vérifier tout ça« , a-t-il déclaré en semblant réfléchir à haute voix. Avant de poursuivre cette tirade lunaire : « J’ai l’impression que le désinfectant peut aussi détruire le virus. Alors peut-être qu’il faudrait en injecter dans le corps, comme une sorte de nettoyage des poumons par exemple. Il faudra sûrement faire appel à des médecins pour ça, mais ça me paraît intéressant comme idée. »

 

Mercredi 22 avril – Après la journĂ©e noire de mardi marquĂ©e par un triste record de 2 976 dĂ©cès, la tempĂŞte coronavirus s’est calmĂ©e aux Etats-Unis. Une augmentation de 2% des nouveaux cas a Ă©tĂ© constatĂ©e, du jamais vu depuis les tous premiers jours de l’Ă©pidĂ©mie. 1 714 dĂ©cès ont Ă©tĂ© rĂ©pertoriĂ©s, portant le total Ă  46 784 pour le pays. Les USA demeurent la nation la plus endeuillĂ©e au monde et prĂ©sentent un ratio de 14,2 dĂ©cès / 100 000 habitants.

Au total, 842 629 cas ont été confirmés – pour 4 482 434 de tests au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project.

New York reste, de loin, l’Etat le plus touchĂ© avec plus de 250 000 cas et plus 15 000 dĂ©cès. Les mesures prises par le gouverneur Andrew Cuomo, qui a prolongĂ© le confinement jusqu’au 15 ans, commencent malgrĂ© tout Ă  porter leurs fruits et la situation semble se stabiliser. « Un mauvais pas de cĂ´tĂ© va nous faire reculer. Franchement, ce n’est pas le moment d’agir stupidement. Je ne sais pas comment le dire autrement », a martelĂ© le gouverneur, qui multiplie les rappels Ă  l’ordre.

Le New Jersey limitrophe est également sévèrement impacté avec 95 900 cas et 5 200 décès. A titre de comparaison, le Massachusetts (42 900 cas), la Californie (37 300 cas) ou la Floride (28 300 cas) sont bien moins exposés pour le moment.

 

Un article Ă  lire

Aux Etats-Unis, des autopsies montrent que le coronavirus circulait depuis janvier (Huffington Post)

Le suivi par Ă©tat chez Politico en mini-diagrammes

 

Le point Donald Trump du jour

En GĂ©orgie, le gouverneur a officiellement autorisĂ© la rĂ©ouverture de plusieurs commerces Ă  partir de vendredi. Donald Trump qui n’est pas une contradiction près, a indiquĂ© qu’il considĂ©rait que c’Ă©tait « trop tĂ´t ». « Ils peuvent attendre un peu », a-t-il ajoutĂ©. Rappelons qu’il avait rĂ©cemment exhortĂ© plusieurs Etats Ă  sortir du confinement. Cet appel avait engendrĂ© une recrudescence des manifestations aux quatre coins du pays.

Par ailleurs, le prĂ©sident amĂ©ricain a signĂ© le dĂ©cret qui suspend provisoirement l’immigration dans le pays.

 

Mardi 21 avril – Journée noire aux Etats-Unis. Mardi, le pays a enregistré 2 751 décès (+ 7% sur 24h) selon les données de la Johns Hopkins University, un record – les bilans journaliers élevés des 16 et 17 avril étant liés à l’ajout, a posteriori, de victimes « probablement décédées » du coronavirus. Avec un total de 45 070 décès, les USA demeurent la nation la plus endeuillée au monde (soit un rapport de 13,6 / 100 000 habitants).

Au total, 825 183 cas ont été confirmés – pour 4 163 464 de tests au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project.

New York reste, de loin, l’Etat le plus touché avec plus de 250 000 cas et près 15 000 décès. Les mesures prises par le gouverneur Andrew Cuomo, qui a prolongé le confinement jusqu’au 15 ans, commencent malgré tout à porter leurs fruits. Le New Jersey limitrophe est également sévèrement impacté avec 92 387 cas et 4 753 décès. A titre de comparaison, le Massachusetts (41 200 cas), la Californie (35 500 cas) ou la Floride (27 900 cas) sont bien moins exposés pour le moment.

 

Un article Ă  lire

Instagram founders launch Covid-19 spread tracker Rt.live (Les fondateurs d’Instagram lance leur tracker pour suivre la diffusion du Covid-19 : Rt.live) – Tech Crunch

Le suivi par Ă©tat chez Politico en mini-diagrammes

 

Le point Donald Trump du jour

La situation de crise affecterait-elle la mémoire de Donald Trump ? Lors de son désormais traditionnel point presse, le président s’est félicité d’avoir pris au sérieux très tôt la menace du coronavirus, précisant qu’il n’avait pas quitté la Maison Blanche depuis « des mois ». Une journaliste lui a alors fait remarquer qu’il s’était bien déplacé dans le cadre de 6 meetings, en février et mars. « I don’t know » sont les seuls mots qui sont alors sortis de la bouche présidentielle !

 

Lundi 20 avril – La pandémie poursuit sa propagation aux Etats-Unis avec désormais près de 780 000 cas répertoriés. Le nombre de décès en une journée est reparti à la baisse avec 1 433 décès en 24h selon la JHU (contre 2 145 morts la veille). Les USA demeurent la nation la plus endeuillée au monde avec 42 094 décès cumulés (soit un rapport de 12,7 / 100 000 habitants).

Au total, 775 663 cas ont été confirmés – pour 4 026 572 de tests au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project.

New York reste, de loin, l’Etat le plus touché avec près de 250 000 cas et 15 000 décès.  Cette semaine, Andrew Cuomo, le gouverneur de l’Etat, a annoncé le prolongement du confinement jusqu’au 15 mai. Ces mesures commencent à porter leurs fruits. Cuomo a ainsi précisé que 478 décès avaient été répertoriés en 24h, soit le plus faible total en deux semaines.

 

Un article Ă  lire

Facebook launches Covid-19 data maps for the US, will take its symptom tracking efforts global (Facebook lance des cartes de données du Covid-19 pour les Etats-Unis, et renforce ses efforts de traçage au niveau mondial) – Tech Crunch

Le suivi par Ă©tat chez Politico en mini-diagrammes

 

Le point Donald Trump du jour

En cette période de pandémie, Donald Trump adopte une attitude aux accents de schizophrénie. Affichant plus de retenue qu’à l’habitude en conférence de presse, le bouillant président se rabat sur son défouloir favori, Twitter, pour évacuer la pression. Après avoir incité plusieurs Etats au déconfinement – ce qui a engendré une multiplication des manifestations aux quatre coins du pays -, il a repris le clavier lundi soir.

Afin de protéger l’emploi dans le pays, où 22 millions de personnes ont été touchées par le chômage, il a ainsi décider de suspendre temporairement l’immigration : « A la lumière de l’attaque de l’Ennemi Invisible, et face à la nécessité de protéger les emplois de nos GRANDS citoyens américains, je vais signer un décret présidentiel pour suspendre temporairement l’immigration aux Etats-Unis« , a-t-il ainsi tweeté, sans mentionner les détails de son projet.

 

Dimanche 19 avril – Alors que certains Etats ont dĂ©jĂ  entamĂ© le processus de dĂ©confinement, notamment en Floride oĂą les plages viennent d’ĂŞtre rĂ©ouvertes, la situation demeure inquiĂ©tante. La barre des 700 000 cas dĂ©clarĂ©s a ainsi Ă©tĂ© franchie durant le week-end. Les USA demeurent la nation la plus endeuillĂ©e au monde avec 35 809 dĂ©cès cumulĂ©es (soit un rapport de 10,8 / 100 000 habitants).

Au total, 751 218 cas ont Ă©tĂ© confirmĂ©s – pour 3 882 002 de tests au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project. Ces chiffres seraient toutefois assez Ă©loignĂ©s de la rĂ©alitĂ©, de nombreux porteurs n’ayant pas Ă©tĂ© diagnostiquĂ©s alors que la fiabilitĂ© de plusieurs tests est sĂ©rieusement remise en question.

New York reste, de loin, l’Etat le plus touchĂ© (242 786 cas, 13 869 dĂ©cès soit 71,3 dĂ©cès / 100 000 habitants, moyenne supĂ©rieure Ă  celles de tous les pays au monde). Cette semaine, Andrew Cuomo, le gouverneur de l’Etat, a annoncĂ© le prolongement du confinement jusqu’au 15 mai. Il a aussi prĂ©cisĂ© que 500 000 tests avaient Ă©tĂ© effectuĂ©s en un mois. Ces mesures portent peu Ă  peu leurs fruits. Ce week-end, la courbe d’augmentation des dĂ©cès a baissĂ©, une première depuis le 2 avril, alors que les hospitalisations diminuent Ă©galement. « Nous avons dĂ©passĂ© le point haut, et toutes les indications Ă  ce stade indiquent que nous sommes dans une phase descendante« , a dĂ©clarĂ© Cuomo.

 

Un article Ă  lire

When will a second wave of the coronavirus hit, and what will it look like ? (A quel moment une seconde vague du coronavirus va-t-elle frapper, et a quoi va-t-elle ressembler ?) – USA Today

 

Le point Donald Trump du jour

Donald Trump est capable de changer d’avis rapidement, et de manière radicale ! Après avoir fustigĂ© Andrew Cuomo vendredi sur Twitter en lui demandant d’ »agir » au lieu de « se plaindre« , le prĂ©sident Ă©tait manifestement de meilleure humeur dimanche lors de son point presse.

Il a ainsi chaleureusement fĂ©licitĂ© l’Etat de New York pour tous les efforts fournis face Ă  la crise, remerciant tout particulièrement le gouverneur qu’il a mĂŞme qualifiĂ© de « good-looking guy » (beau gosse) !

 

Samedi 18 avril – Un nouveau cap a Ă©tĂ© franchi aux Etats-Unis, la barre des 700 000 cas dĂ©clarĂ©s venant d’être franchie. La courbe d’augmentation des dĂ©cès s’aplanit quelque peu cependant, avec + 5% en 24h, du jamais vu depuis dĂ©but mars. Les USA demeurent la nation la plus endeuillĂ©e au monde avec 34 178 dĂ©cès cumulĂ©es (soit un rapport de 10,3 / 100 000 habitants).

Au total, 724 895 cas ont été confirmés – pour 3 574 392 de tests au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project.

New York reste, de loin, l’Etat le plus touché (236 732 cas, 13 362 décès soit 68,7 décès / 100 000 habitants, moyenne supérieure à celles de tous les pays au monde). Cette semaine, Andrew Cuomo, le gouverneur de l’Etat, a annoncé le prolongement du confinement jusqu’au 15 mai. Il a aussi précisé que 500 000 tests avaient été effectués en un mois. Ces mesures portent peu à peu leurs fruits. Samedi, 504 décès ont été répertoriés, soit le plus faible total depuis le 2 avril, alors que les hospitalisations diminuent également. « Nous avons passé le pic, mais nous ne sommes toujours pas en bonne posture« , a précisé Cuomo.

 

Un article Ă  lire

Why we don’t know the true death rate for Covid-19 (Pourquoi nous ne connaissons pas le taux de mortalitĂ© exact du coronavirus) – The New York Times

 

Le point Donald Trump du jour

Samedi, Donald Trump a profitĂ© de son point presse quotidien pour adresser un nouvel avertissement Ă  la Chine. Il a menacĂ© PĂ©kin d’Ă©ventuelles « consĂ©quences » s’il Ă©tait avĂ©rĂ© que le rĂ©gime Ă©tait « sciemment responsable » de l’Ă©pidĂ©mie. « Elle aurait pu ĂŞtre arrĂŞtĂ©e en Chine avant qu’elle ne commence et elle ne l’a pas Ă©té« , a-t-il martelĂ©.

Sa salve de tweets lancĂ©e vendredi et invitant Ă  la rĂ©ouverture d’Etats gouvernĂ©s par des dĂ©mocrates a Ă©tĂ© suivie d’effets immĂ©diats, avec des manifestations qui se multiplient aux quatre coins du pays.

 

Vendredi 17 avril – Un nouveau cap a Ă©tĂ© franchi aux Etats-Unis vendredi, la barre des 700 000 cas dĂ©clarĂ©s venant d’ĂŞtre franchie. Le nombre de dĂ©cès en une journĂ©e repart Ă  la hausse avec 2 145 morts supplĂ©mentaires en 24 h. Les USA demeurent la nation la plus endeuillĂ©e au monde avec 32 230 dĂ©cès cumulĂ©es (soit un rapport de 9,7 / 100 000 habitants).

A noter que diffĂ©rents comptages sont effectuĂ©s et ne fournissent pas exactement les mĂŞmes statistiques. Ainsi, le site de l’universitĂ© Johns Hopkins dĂ©nombre plus de 37 000 dĂ©cès. Pourquoi une telle diffĂ©rence ? Ce chiffre prend en compte les quelques 4 000 dĂ©cès ajoutĂ©s par la ville de New York « probablement liĂ©s » au coronavirus, sans qu’il y ait pu avoir de confirmation officielle.

Au total, 706 880 cas ont été confirmés – pour 3 574 392 de tests au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project. L’augmentation sur 24h (+ 6%) s’inscrit dans la tendance des dernières journées.

New York reste, de loin, l’Etat le plus touché (229 642 cas, 12 822 décès soit 65,9 décès / 100 000 habitants, moyenne supérieure à celles de tous les pays au monde).  Cette semaine, Andrew Cuomo, le gouverneur de l’Etat, a annoncé le prolongement du confinement jusqu’au 15 mai.

 

Un article Ă  lire

Covid-19 : en Californie, le nombre de cas largement supérieur aux chiffres officiels (La Presse)

 

Le point Donald Trump du jour

Le prĂ©sident est connu pour avoir la gâchette facile sur les rĂ©seaux sociaux… et a enclenchĂ© sa mitraillette Ă  tweets hier soir ! En l’espace de 3 minutes, il a ainsi tweetĂ© consĂ©cutivement : « LIBERATE MINNESOTA ! », « LIBERATE MICHIGAN ! » et « LIBERATE VIRGINIA, and save your 2nd Amendement. It is under siege ! »

La raison ? Dans ces trois Ă©tats, les gouverneurs, dĂ©mocrates, ont ordonnĂ© aux habitants de rester  chez eux. De nombreuses manifestations ont Ă©tĂ© menĂ©es ces derniers jours afin d’exiger le dĂ©confinement.

 

Jeudi 16 avril – La pandĂ©mie continue de faire des dĂ©gâts aux Etats-Unis. Après deux journĂ©es record, le pays a toutefois connu une accalmie avec nombre de dĂ©cès Ă  la baisse en 24 h (1 871). Les USA demeurent la nation la plus endeuillĂ©e au monde avec 30 085 dĂ©cès cumulĂ©es (soit un rapport de 9,1 / 100 000 habitants).

Au total, 664 880 cas ont Ă©tĂ© confirmĂ©s – pour 3 420 394 de tests au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project. L’augmentation sur 24h (+ 5%) s’inscrit dans la tendance des dernières journĂ©es.

New York reste, de loin, l’Etat le plus touché (222 284 cas, 12 192 décès soit 62,7 décès / 100 000 habitants, moyenne supérieure à celles de tous les pays au monde).  Des signaux positifs apparaissent néanmoins.

Le bilan des dĂ©cès en 24 h (606) a Ă©tĂ© le moins lĂ©tal depuis le 6 avril, alors que l’on constate en parallèle une baisse des hospitalisations et des placements en soins intensifs. Andrew Cuomo, le gouverneur de l’Etat, ne veut prendre aucun risque et a prĂ©cisĂ© le prolongement du confinement jusqu’au 15 mai.

Un article Ă  lire

A new statistic reveals why america’s Covid-19 numbers are flat

Le point Donald Trump

Toujours offensif ! Alors que le chômage a touché 22 millions de nouveaux Américains depuis le début de la crise, le président compte bien faire redémarrer le pays au plus vite.

Donald Trump dispose d’une stratĂ©gie et a dĂ©voilĂ© son plan « Opening up America again ». Il a livrĂ© jeudi un guide en 3 Ă©tapes Ă  destination des Etats, qui pourront l’appliquer quand ils le souhaiteront :

  1. rĂ©ouverture de certains lieux comme les restaurants et salles de sport par exemple. Ecoles et bars resteront fermĂ©s. La distanciation sociale, le port du masque et le tĂ©lĂ©travail demeureront fortement conseillĂ©s – voire imposĂ©s.
  2. la deuxième phase verra la rĂ©ouverture des Ă©coles et le retour de la possibilitĂ© de voyager. Elle sera conditionnĂ©e Ă  la courbe de l’Ă©pidĂ©mie, aucune trace de rebond ne devant ĂŞtre identifiĂ©e
  3. la troisième phase consistera en une levée progressive et générale des restrictions.

Donald Trump en est convaincu : il n’y a pas Ă  attendre la date du 1er mai, longtemps Ă©voquĂ©e, car « certains Etats sont prĂŞts Ă  rĂ©ouvrir « dès demain » !  « L’AmĂ©rique veut rĂ©ouvrir, et les AmĂ©ricains le souhaitent Ă©galement. Nous avons bâti l’Ă©conomie la plus solide dans l’histoire du monde, et nous avons dĂ» la fermer momentanĂ©ment pour gagner cette guerre. Mais dĂ©sormais, nous sommes bien engagĂ©s sur le chemin de la victoire », a-t-il martelĂ© dans son style caractĂ©ristique.

 

Mercredi 15 avril – La situation demeure prĂ©occupante aux Etats-Unis. Pour la deuxième journĂ©e consĂ©cutive, le pays a connu un triste record du nombre de dĂ©cès en 24 heures (2 506 contre 2 310 la veille). Les USA demeurent la nation la plus endeuillĂ©e au monde avec 28 214 dĂ©cès cumulĂ©es (soit un rapport de 8,53 / 100 000 habitants).

 

Au total, 633 630 cas ont Ă©tĂ© confirmĂ©s – pour 3 261 611 de tests au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project. L’augmentation sur 24h (+ 5%) s’inscrit dans la tendance des dernières journĂ©es.

 

New York reste, de loin, l’Etat le plus touché (202 208 cas, 11 586 décès soit 59,6 décès / 100 000 habitants). Le gouverneur Andrew Cuomo a précisé que le port du masque deviendrait obligatoire à partir de samedi pour les situations dans lesquelles la distanciation sociale ne serait pas possible.

 

Un article Ă  lire

Testing is biggest obstacle to reopening states, experts say (Les tests reprĂ©sentent le principal dĂ©fi Ă  la rĂ©ouverture des Etats) – New York Times

 

Le point Donald Trump du jour

« Nous avons passĂ© le pic des nouveaux cas. Il est Ă©vident que notre stratĂ©gie fonctionne« . Le prĂ©sident amĂ©ricain n’a pas cachĂ© sa satisfaction lors de son point presse quotidien. Son objectif consiste Ă  relancer l’Ă©conomie au plus vite et il va annoncer des lignes directrices dès jeudi.

MalgrĂ© les mises en garde de nombreux experts, il envisage de raccourcir le calendrier prĂ©visionnel. « Demain sera un très grand jour, nous allons parler avec les gouverneurs, nous aurons des informations sur certaines ouvertures, s’est-il laissĂ© aller dans un Ă©lan d’optimisme. Nous allons rouvrir des États, certains beaucoup plus tĂ´t que d’autres. Certains États pourraient en fait ouvrir avant l’échĂ©ance du 1er mai. »

 

Mardi 14 avril – La partie est loin d’ĂŞtre finie aux Etats-Unis. Après un week-end pascal qui avait laissĂ© entrevoir des signes positifs, le pays a connu un triste record hier avec 2 310 dĂ©cès en 24 heures. Le prĂ©cĂ©dent pic remontait au 10 avril (2 103 dĂ©cès). Avec 25 708 morts du coronavirus au total, les USA sont la nation la plus endeuillĂ©e au monde.

La barre des 600 000 cas confirmĂ©s a Ă©tĂ© franchie – pour 3 120 381 de tests au total selon les chiffres de The Covid Tracking Project. New York reste, de loin, l’Etat le plus touchĂ© (202 208 cas). Il est intĂ©ressant de noter que la situation est sensiblement la mĂŞme en Californie, dans l’Illinois, en Floride, en Louisiane, dans le Michigan, dans le Massachusetts et en Pennsylvanie avec une fourchette se situant entre 21 000 et 28 000 cas dĂ©clarĂ©s.

En ce qui concerne les dernières nouvelles importantes :

  • La John Hopkins University, rĂ©fĂ©rence reconnue pour le suivi statistique de la pandĂ©mie, va encore plus loin en proposant un suivi « comtĂ© par comté » aux Etats-Unis. A consulter ici : https://coronavirus.jhu.edu/us-map
  • Une Ă©tude publiĂ©e par la Harvard School of Public Health estime que des mesures de distanciation sociale pourraient ĂŞtre nĂ©cessaires jusqu’en 2022 dans le pays.

 

Le point Donald Trump du jour

Le prĂ©sident tape du poing sur la table et dĂ©cide de suspendre le versement annuel des Etats-Unis Ă  l’OMS, estimĂ© Ă  500 millions $. Il reproche Ă  l’organisme sa mauvaise gestion de la crise.

En parallèle, il a Ă©galement fait savoir qu’il Ă©tait favorable Ă  une reprise rapide des compĂ©titions sportives, arguant qu’elles contribueraient au redĂ©marrage Ă©conomique du pays… tout en prĂ©cisant qu’il Ă©tait « fatiguĂ© de regarder des rediffusions de matches de baseball vieux de 14 ans« .

 

Lundi 13 avril – Alors que les Etats-Unis demeurent le pays, de loin, le plus touchĂ© avec 578 178 cas confirmĂ©s, plusieurs signaux positifs commencent malgrĂ© tout Ă  apparaĂ®tre :

  • par rapport Ă  j -1, les cas confirmĂ©s ont augmentĂ© de 4%, soit la plus faible hausse depuis fin fĂ©vrier
  • le nombre de guĂ©risons cumulĂ©es est dĂ©sormais estimĂ© Ă  36 948, soit 4 314 de plus par rapport Ă  j -1, du jamais vu sur une journĂ©e depuis le dĂ©but de la pandĂ©mie
  • pour la deuxième journĂ©e consĂ©cutive, le nombre de dĂ©cès sur une journĂ©e s’est rĂ©vĂ©lĂ© Ă  la baisse.

L’Etat de New York est toujours particulièrement touchĂ©. La barre des 10 000 dĂ©cès vient d’ĂŞtre franchie. Quant au nombre de cas rĂ©pertoriĂ©s, le cap de 200 000  est proche d’ĂŞtre atteint – pour 478 357 tests selon les donnĂ©es de The Covid Tracking Project.

Selon le gouverneur Andrew Cuomo, « le pire » est cependant « passé« . Il se rĂ©fère notamment au diffĂ©rentiel entre les admissions et les sorties Ă  l’hĂ´pital qui est clairement Ă  la baisse (+ 118 sur la journĂ©e du 13/04 contre + de 1000 / jour au dĂ©but du mois d’avril). Il a ouvert la porte Ă  une sortie de confinement, sans toutefois prĂ©ciser de calendrier prĂ©cis et en rappelant les habitants Ă  toujours faire preuve de la plus grande vigilance.

Au cours de son point presse quotidien, Donald Trump s’est fĂ©licitĂ© d’avoir rĂ©alisĂ© plus de 3 millions de tests, « plus que toute autre nation« , tout en se montrant optimiste pour la suite des Ă©vĂ©nements : « Nous sommes prĂŞts Ă  monter des milliers (de lits) en plus si nous en avons besoin. Je ne pense pas que nous en ayons besoin, parce qu’il semble que nous ayons atteint un plateau, et mĂŞme dans plusieurs cas que (les chiffres) baisse, » a ainsi dĂ©clarĂ© le prĂ©sident amĂ©ricain.

 

 

 

POURQUOI NEW YORK EST-IL AUSSI TOUCHÉ PAR LE CORONAVIRUS ?

Avec 318 953 cas rĂ©pertoriĂ©s, New York constitue clairement l’Ă©picentre de la pandĂ©mie aux USA. Il compte 10 fois plus de personnes ayant identifiĂ©es porteuses du virus que les autres Etats les plus touchĂ©s du pays. 19 15 dĂ©cès ont en outre dĂ©jĂ  Ă©tĂ© comptabilisĂ©s dans l’Etat : il est donc plus endeuillĂ© que la plupart des pays au monde.

Comment expliquer cette situation qui semble exceptionnelle ? Plusieurs facteurs sont à prendre en considération :

  • Population et densité : L’Etat compte 19,44 millions d’habitants, dont 8 601 186 pour la seule New York City, qui est de très loin la mĂ©galopole la plus peuplĂ©e du pays – Los Angeles, 2e de ce classement, Ă©merge Ă  moins de 4 millions d’habitants ! La densitĂ© est de 28 000 hab / km² pour l’ensemble de la ville, avec un pic Ă  72 000 hab / km² Ă  Manhattan. MĂ©tro, trottoirs, magasins, restaurants… le peuple new-yorkais est comparable Ă  une foule compacte qui se dĂ©place continuellement. Cette proximitĂ© associĂ©e Ă  un tel volume de personnes sont Ă©videmment Ă  prendre en compte dans l’analyse des chiffres.

 

  • Une plaque tournante : New York est la destination la plus visitĂ©e aux Etats-Unis. La ville, qui brasse un nombre considĂ©rable de visiteurs au quotidien, se trouvait donc de fait plus exposĂ©e au dĂ©but de l’Ă©pidĂ©mie. Des Ă©tudes ont montrĂ© que 8 cas initiaux, provenant majoritairement d’Asie, avaient Ă©tĂ© repĂ©rĂ©s au dĂ©part en Californie. A New York, il y en eu plus d’une centaine, venus du monde entier. Chaque cas crĂ©e une chaĂ®ne de transmission propre, d’oĂą une explosion rapide du phĂ©nomène. L’Etat a, enfin, eu la malchance de compter un « superspreader » parmi les premiers cas. Un homme de New Rochelle a, ainsi, contaminĂ© Ă  lui seul plus de 100 personnes.

 

  • Le timing des mesures : En Californie, les premiers cas de transmission infra-communautaires ont Ă©tĂ© repĂ©rĂ©s le 26 fĂ©vrier et le premier dĂ©cès remonte au 4 mars. Dans l’Etat de New York, les premiers cas de transmission infra-communautaires ont Ă©tĂ© repĂ©rĂ©s le 3 mars et le premier dĂ©cès remonte au 14 mars. Pourtant, aujourd’hui, la situation se rĂ©vèle bien plus problĂ©matique dans le second cas de figure. Pourquoi ? Tout simplement parce que les autoritĂ©s ont mis plus de temps Ă  rĂ©agir. La Californie a Ă©tĂ© accusĂ©e de sur-rĂ©agir au dĂ©but, mais elle avait finalement raison. A New York, les rassemblements de plus de 500 personnes ont Ă©tĂ© interdits le 12 mars. Les Ă©coles ont Ă©tĂ© fermĂ©es le 18 mars. Les travailleurs non essentiels au bon fonctionnement de la nation ont Ă©tĂ© priĂ©s de rester chez eux le 22 mars alors qu’il y avait dĂ©jĂ  15 000 cas dĂ©clarĂ©s. Comme dans beaucoup d’endroits, la situation a clairement Ă©tĂ© sous-estimĂ©e.

 

  • Les tests : New York explose les statistiques sur les cas dĂ©clarĂ©s… parce que l’Etat se donne les moyens de les repĂ©rer ! 526 012 tests ont ainsi Ă©tĂ© effectuĂ©s depuis le dĂ©but de la pandĂ©mie selon les chiffres de The Covid Tracking Project. A titre de comparaison, 227 600 tests ont Ă©tĂ© rĂ©alisĂ©s en Californie, 151 810 au Texas et 213 896 en Floride, les 3 Etats les plus peuplĂ©s du pays.

 

  • Les disparitĂ©s sociales : Plusieurs Ă©tudes ont mis en lumière ces dernières semaines le fait que le taux de mortalitĂ© liĂ© au coronavirus Ă©tait plus Ă©levĂ© dans les communautĂ©s afro-amĂ©ricaines ou hispaniques. Il s’agit ici d’un cercle vicieux : ces populations sont plus pauvres, globalement en plus mauvaise santĂ© et n’ont pas les mĂŞmes accès aux soins. Ces disparitĂ©s sociales, supĂ©rieures Ă  la moyenne dans la population new-yorkaise, sont un autre facteur explicatif.

 

 

AUTRES LIENS UTILES

Les statistiques USA au jour le jour

 

 

Explorateur

Choisissez votre pays