Coronavirus nombre de cas en Grèce | Mise à jour quotidienne

bannière grèce

Cette page sur le nombre de cas coronavirus Grèce est actualisée tous les jours. N’hésitez pas à la bookmarker et à la diffuser. Uniquement des données officielles brutes et des graphes. A vous, de vous faire votre propre idée. 

 

Coronavirus (COVID-19) statistiques en Grèce – Evolution du nombre de cas et de contaminations jour par jour

 

Ce graphe a été produit à partir des sources officielles du Ministère de la Santé en Grèce et des données quotidiennes communiquées. Elle permet de suivre l’évolution en temps réel du nombre de personnes contaminées par le Coronavirus en Grèce jour par jour.

 

LE TABLEAU SYNOPTIQUE DU NOMBRE DE CAS, DE MORTS, GUÉRISONS ET TENDANCES EN GRÈCE

DateTotal cas cumulés
(en % variation J-1)
Total décés cumulés
(en % variation J-1)
Nbre décès du jourGuérisons cumulées
03/062 937 (+00%)179 (+00%)01 374
02/062 937 (+01%)179 (+00%)0 (-100%)1 374
01/062 918 (+00%)179 (+02%)41 374
31/052 917 (+00%)175 (+00%)01 374
30/052 915 (+00%)175 (+00%)01 374
29/052 909 (+00%)175 (+00%)0 (-100%)1 374
28/052 906 (+00%)175 (+01%)21 374
27/052 903 (+00%)173 (+00%)0 (-100%)1 374
26/052 892 (+00%)173 (+01%)1 (-)1 374
25/052 882 (+00%)172 (+01%)11 374
24/052 878 (+00%)171 (+00%)0 (-100%)1 374
23/052 876 (+00%)171 (+01%)2 (+100%)1 374
22/052 873 (+01%)169 (+01%)1 (-50%)1 374
21/052 853 (+00%)168 (+01%)2 (+100%)1 374
20/052 850 (+00%)166 (+01%)11 374
19/052 840 (+00%)165 (+00%)0 (-100%)1 374
18/052 836 (+00%)165 (+01%)2 (+100%)1 374
17/052 834 (+01%)163 (+01%)1 (-50%)1 374
16/052 819 (+00%)162 (+01%)2 (-50%)1 374
15/052 810 (+01%)160 (+03%)4 (+300%)1 374
14/052 770 (+00%)156 (+01%)1 (-67%)1 374
13/052 760 (+01%)155 (+02%)3 (+200%)1 374
12/052 744 (+01%)152 (+01%)11 374
11/052 726 (+00%)151 (+00%)01 374
10/052 716 (+00%)151 (+00%)0 (-100%)1 374
09/052 710 (+01%)151 (+01%)1 (-50%)1 374
08/052 691 (+00%)150 (+01%)2 (+100%)1 374
07/052 678 (+01%)148 (+01%)1 (-)1 374
06/052 663 (+01%)147 (+01%)11 374
05/052 642 (+00%)146 (+00%)0 (-100%)1 374
04/052 632 (+00%)146 (+01%)2 (+100%)1 374
03/052 626 (+00%)144 (+01%)1 (-67%)1 374
02/052 620 (+00%)143 (+02%)31 374
01/052 612 (+01%)140 (+00%)0 (-100%)1 374
30/042 591 (+01%)140 (+01%)1 (-)1 374
29/042 576 (+00%)139 (+01%)1 (-50%)577
28/042 566 (+01%)138 (+01%)2 (-)269
27/042 534 (+01%)136 (+01%)2 (-50%)269
26/042 517 (+00%)134 (+03%)4269
25/042 506 (+01%)130 (+00%)0 (-100%)269
24/042 490 (+01%)130 (+04%)5 (+25%)269
23/042 463 (+02%)125 (+03%)4269
22/042 408 (+00%)121 (+00%)0 (-100%)269
21/042 401 (+07%)121 (+04%)5 (+67%)269
20/042 245 (+00%)116 (+03%)3 (-)269
19/042 235 (+00%)113 (+03%)3 (+50%)269
18/042 235 (+00%)110 (+02%)2 (-33%)269
17/042 224 (+01%)108 (+03%)3 (-)269
16/042 207 (+01%)105 (+03%)3 (+200%)269
15/042 192 (+01%)102 (+01%)1 (-50%)269
14/042 170 (+01%)101 (+02%)2 (+100%)269
13/042 145 (+01%)99 (+01%)1 (-80%)269
12/042 114 (+02%)98 (+05%)5 (+400%)269
11/042 081 (+03%)93 (+01%)1 (-80%)269
10/042 011 (+03%)92 (+06%)5 (+25%)269
09/041 955 (+04%)87 (+05%)4 (+100%)269
08/041 884 (+03%)83 (+02%)2 (-)269
07/041 832 (+04%)81 (+03%)2 (-67%)269
06/041 755 (+01%)79 (+08%)6 (+20%)269
05/041 735 (+04%)73 (+07%)5 (-44%)53
04/041 673 (+04%)68 (+15%)9 (+50%)53
03/041 613 (+04%)59 (+11%)6 (+100%)53
02/041 544 (+09%)53 (+06%)3 (+200%)53
01/041 415 (+08%)50 (+02%)1 (-83%)53
31/031 314 (+08%)49 (+14%)6 (+20%)53
30/031 212 (+05%)43 (+13%)5 (-17%)53
29/031 156 (+09%)38 (+19%)6 (+50%)53
28/031 061 (+10%)32 (+14%)4 (+100%)52
27/03966 (+08%)28 (+08%)2 (-50%)52
26/03892 (+09%)26 (+18%)4 (+100%)42
25/03821 (+10%)22 (+10%)2 (-33%)36
24/03743 (+07%)20 (+18%)3 (+50%)32
23/03695 (+11%)17 (+13%)2 (-)29
22/03624 (+18%)15 (+15%)2 (-50%)19
21/03530 (+07%)13 (+44%)4 (+33%)19
20/03495 (+07%)9 (+50%)3 (+200%)19
19/03464 (+11%)6 (+20%)119
18/03418 (+08%)5 (+00%)0 (-100%)14
17/03387 (+10%)5 (+25%)114
16/03352 (+06%)4 (+00%)0 (-100%)10
15/03331 (+45%)4 (+33%)1 (-50%)10
14/03228 (+20%)3 (+200%)28
13/03190 (+62%)1 (+00%)02
12/03117 (+18%)12
11/0399 (+11%)
10/0389 (+06%)
09/0384 (+15%)
08/0373 (+11%)
07/0366 (+43%)
06/0346 (+48%)
05/0331 (+182%)
04/0311 (+22%)
03/039 (+00%)
02/039 (+29%)
01/037 (+40%)
29/025 (+25%)
28/024 (+33%)
27/023 (+200%)
26/021

 

L’ANALYSE DE LA SITUATION 

 

Population : 10,724 millions d’Habitants   |   Superficie : 131 960 km2    |    Densité : 81 habitant / km² (84% urbain)

Age moyen : 45,6 ans     |     Classement Vieillissement : 79ème Monde

Chômage avant COVID : 16,1%   |   Chômage prévu printemps 2020 : +/- 20%

Dépense en santé (2018) : 10,32 %   |   budget : 813€ / habitant      |     Lits d’hôpital : 4,21 / 1 000 habitants (8 en Allemagne)

Lits ICU : 346,25 / 100 000 habitants (620,83 en Allemagne)

COVID    (19 mai 2020)            |          Cas confirmés : 2 840            |          Décès : 165

Taux Décès / Million habitant : 15,38           |          Récupérés : 1374

 

J’habite le Portugal, l’Algarve. Depuis quelques semaines j’enregistre entre autres les chiffres de la Grèce pour le site Openstats Coronavirus.

Jusque-là, on disait partout (je regarde la télé française) que le Portugal était le miracle de l’Europe. En effet, ayant une frontière commune de +  de 1 200 km avec l’Espagne, on aurait pu s’attendre à une hécatombe… Eh bien non !

Mais quand j’ai découvert les chiffres de la Grèce, j’ai été épatée ! Et ai cherché à comprendre :

En théorie, la Grèce pourrait être l’un des pays les plus fragiles face au virus :

  • Sa population est la deuxième plus âgée de l’Union européenne, avec 22% des habitants de plus de 65 ans
  • Le surpoids, voire l’obésité frappe 55% de la population, plus que la moyenne européenne.
  • Enfin, le système médical est lui aussi souffrant après plus de dix ans d’austérité budgétaire. Depuis 2009, 18 000 médecins ont quitté le pays. Le nombre de lits d’hôpital pour 1000 habitants est à 4,2. En début d’année 2020, les hôpitaux du pays ne proposaient que de 567 lits en soins intensifs.

Alors pourquoi ces chiffres ? Pourquoi le coronavirus n’a-t-il pas dévasté la Grèce ? Plusieurs hypothèses :

1.L’ANTICIPATION. À cause de sa situation économique, ce pays n’est pas au cœur de la mondialisation. On y voyage, en tous cas en hiver, beaucoup moins qu’en France ou vers l’Italie du Nord. La vague épidémique a commencé plus tard et les Grecs ont eu la lucidité d’appréhender les risques en voyant ce qu’il se passait ailleurs. Ils ont donc pris des mesures drastiques très tôt pour réagir. Ces mesures ont été appliquées dès fin février avec l’interdiction des rassemblements et carnavals et déjà la recommandation des gestes barrières. Et le 11 mars, alors qu’il n’y avait pas encore 100 cas identifiés et aucun décès à déplorer, les écoles et universités ont été fermées, suivies des lieux de restauration et de culture deux jours plus tard. Pendant quinze jours, cinq villages ont même vécu l’isolement total. En cause, des pèlerins, revenus de Jérusalem et des marchands de fourrure rentrant de la semaine de la mode italienne, porteurs du virus. Les agents de la protection civile ont assuré la livraison de la nourriture à la porte de chaque maison. Le déconfinement par étape a tout doucement commencé le 4 mai. Les restaurants et les cafés ne rouvriront que le 1er juin.

2.LA CONFIGURATION ET LA POSITION GÉOGRAPHIQUE DU PAYS. La Grèce compte 6 000 îles dont 200 sont habitées. Ensuite, le territoire est avant tout marqué par la montagne : elle occupe plus des 2/3 du pays. Tout cela induit naturellement une certaine isolation d’une partie de la population. Enfin, la crise a eu lieu en hiver, alors que le pays est pratiquement déserté par les touristes.

3.LE SECRET GREC : « PHILOTIMO ». Vous ne connaissez pas ?  Normal : un peu comme « saudade » en portugais, ce mot n’aurait pas de traduction dans les autres langues. J’ai moi-même découvert ce mot tout récemment https://youtu.be/aXPJNDVfBgU. Impossible à traduire et chargé de sens, Philotimo regroupe plusieurs notions tels que l’honneur, l’amitié et la réussite pour ceux qui  comptent (entre autres). Selon ce peuple, la « valeur Philotimo » expliquerait que la Grèce se soit toujours trouvée « du bon côté de l’histoire ». Ils en sont légitimement fiers.

Et oui, pourquoi pas ?!? Nous savons tous que des valeurs intrinsèques induisent les comportements, qui eux-mêmes génèrent des impacts … ou pas. Personnellement, je veux croire que « philotimo » ait préservé la Grèce du virus.

 

Désormais, l’OCDE cite, et avec grandes raisons, la Grèce en exemple pour sa gestion de la crise du coronavirus.

Les résultats de la pandémie en Grèce :

  • Certains sont inquiets : ils affirment que ce pays risque d’être économiquement le plus touché de l’Europe. Avec le confinement, Athènes a pris pour 17,5 milliards d’euros de mesures d’aides aux entreprises et aux employés, portées à 24 milliards avec les fonds de l’UE. Mais de nombreux employés du secteur privé ont été mis au chômage partiel (distribution de 800€ aux salariés mais cela ne pourra évidemment pas durer). Ils craignent désormais leur licenciement.

L’industrie du voyage contribue habituellement à hauteur de 30% à la richesse de l’économie du pays. En 2018, 32 millions de touristes ont visité la Grèce. Or le pays doit rester fermé au tourisme pour le moment. Le Premier ministre grec Kyriákos Mitsotákis a prévenu que la Grèce va connaître une récession profonde, alors même qu’elle commençait justement à sortir la tête de l’eau après 10 ans de mesures drastiques. Une prévision confirmée par le FMI qui envisage une contraction de 10% du PIB de la Grèce et un taux de chômage de 22,3% en 2020, avant toutefois une reprise en 2020 accompagnée d’une croissance d’environ 5%. Ainsi la Grèce, bonne élève de la crise sanitaire espère que l’Europe l’aidera à sortir la tête de l’eau.

Quant aux ONG qui viennent en aide aux migrants, elles tirent la sonnette d’alarme. Dans le sud du pays, 150 demandeurs d’asile auraient récemment été testés positifs.

  • Ceux qui espèrent un futur plus lumineux se fient à certains articles de presse qui évoquent le Portugal et la Grèce comme étant les 2 destinations de prédilection pour cet été, car leur gestion de la crise donnerait confiance aux européens qui ont tant souffert de la pandémie.

L’avenir nous dira vers quelle tendance penchera la République Hellénique.

 

PAR SOPHIE GOFFART – 20/05/2020.

 

Plus de statistiques, plus de graphiques pour mieux comprendre, et vous faire votre propre analyse de la situation

Consultez également nos pages complètes sur les statistiques coronavirus actualisées 4 à 5 fois par jour  avec :

La home de l’initiative Open Stats Coronavirus

La page de synthèse la plus consultée

La page spéciale France

La page par région et département

 

LIENS UTILES

Site officiel du gouvernent grec sur le Coronavirus

Page d’information officielle de l’OMS/WHO

Le suivi « live » de 20minutes.fr – l’un des plus complets

 

 

Enfin, cette page vous est proposée à titre purement informatif et sans aucune visée commerciale (pas de pub, pas de liens commerciaux) par Eficiens, agence spécialisée en refonte de sites et campagnes digitales, et éditrice d’un Blog spécialisé sur l’Assurance, la Santé et le Digital.

 

 

 

CONSULTEZ D’AUTRES ZONES GÉOGRAPHIQUES